Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d’opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.
Accueil

Google

Septembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Samedi 14 Septembre 2002 - 8 Tichri 5763 - mise à jour 19:47 (heure de Paris, GMT +2)
  • L'ancien Chef dEtat-major de Tsahal Shaul Mofaz: Israël aurait dû expulser Arafat
    Nathan Guttman, Correspondent d'Ha'aretz

    Si Israël avait expulsé le Président de l'Autorité Palestinienne Yasser Arafat après l'attentat-suicide du Dolphinarium en juin 2001, ou après l'attaque d'Hôtel du Parc dans Netanya en mars 2002, la situation pourrait aujourd'hui être différente, a dit Shaul Mofaz ancien chef d'état-major dans son premier discours politique depuis qu'il a quitté l'armée.

    Mofaz, parlant devant l'Institut de Washington pour la Politique au Proche-Orient vendredi, a dit qu'il croyait que la guerre avec l'Irak peut faire avancer le début des négociations de paix avec les Palestiniens. Mofaz restera pendant plusieurs semaines à Washington comme invité de l'institut.

    "Je crois qu'Arafat n'a jamais voulu tenir des négociations pour réaliser la paix," a dit Mofaz. Il a ajouté que la condition pour le retour de négociations avec les Palestiniens est le remplacement de la direction de l'AP existante et que même après qu'ils aient été remplacé, les négociations doivent être menées avec des dispositions intérimaires qui seront mises en oeuvre graduellement.

    "Aujourd'hui, deux ans après que l'intifada ait éclaté, personne du côté israélien ne fera une offre semblable à celle faite par [l'ancien président américain Bill] Clinton et l'ancien Premier ministre Ehud Barak, parce que ... nous avons perdu plus de 600 civils israéliens," a dit Mofaz.

    Mofaz a dit que la campagne américaine contre l'Irak qui pourrait mener à la chute de Saddam Hussein, pourrait aussi fournir une occasion pour le Moyen-Orient et pousser en avant les négociations entre Israël et les Palestiniens.

    Mofaz a refusé de répondre aux questions sur son avenir politique en Israël.

  • Peres : Arafat n'a rien réalisé pour les Palestiniens

    Le ministre des Affaires Etrangères Shimon Peres a critiqué le Président de l'Autorité Palestinienne Yasser Arafat vendredi, en disant qu'il n'a rien réalisé pour les Palestiniens, a annoncé Kol Israël . Peres parlait dans une réunion patronnée par le Conseil des Relations avec l'étranger à Washington vendredi.

    Peres a dit que les événements récents du côté palestinien lui avaient donné "un certain espoir" de perspectives pour un mouvement en avant. Il a cité les déclarations de Palestiniens en vue que l'intifada était une erreur et que la violence doit finir.

    Peres a dit son plaisir de voir un débat parmi des Palestiniens sur la démocratie. "Je pense que les Palestiniens en ont besoin pas pour plaire aux Etats-Unis ou à Israël," a-t-il dit. "Ils en ont besoin pour leurs propres destins. Ils ne peuvent pas continuer avec un "one-man show". cela ne marche pas."

    Peres est aux Etats-Unis pour des pourparlers avec le Ministre adjoint d'État Richard Armitage et d'autres fonctionnaires.

    À une réunion avec le conseiller de sécurité nationale de la Maison Blanche Condoleezza Rice et le Vice-président Dick Cheney, Peres a dit que la nomination d'un Premier ministre palestinien accélérerait les réformes de l'appareil de sécurité de l'AP.

    Après la réunion il a dit aux journalistes à la Maison Blanche qu'Israël a été engagé dans la guerre menée par les Etats-Unis contre le terrorisme, avertissant que le Moyen-Orient pourra devenir "ou paisible ou nucléaire" d'ici cinq à dix ans.
  • Peur de la vérité?
    9 septembre 2002
    http://www.isranet.org/
    L’Institut canadien de recherches sur le Judaïsme

    Ce lundi, à Montréal, l'intolérance et la haine de la liberté nous ont montré leur hideux visage: des manifestants pro-palestiniens, aveuglés par leur détestation d'Israël, ont forcé, par la violence, l'annulation de la conférence que devait donner à l'Université Concordia M. Benjamin Netanyahu, ancien premier ministre d'Israël.

    Que, dans notre pays, la liberté d'expression d'une personne soit ainsi bafouée et qu'un de nos hôtes soit privé de son droit, élémentaire s'il en est, de s'exprimer ne peut que ternir notre réputation et est déjà injustifiable en soi. Que cela se passe dans le milieu universitaire l'est encore plus. Non pas parce que l'université serait un lieu plus digne d'être protégé qu'un autre, mais parce que cet événement est absolument le contraire de ce qu'elle est censée être, ce qu'elle tente d'être: une institution vouée à la réflexion, au débat d'idées, un lieu ouvert, où règne le pluralisme.
    (LA SUITE)


Septembre 2002
D L M M J V S
1
2
3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          


FAIR USE NOTICE
This site contains some copyrighted materials the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a 'fair use' of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond 'fair use', you must obtain permission from the copyright owner.