Desinfos.com essaie de diffuser une grande variété d’opinions sur Israël, le Judaïsme et le Moyen-Orient. Les articles et documents reproduits ainsi que liens indiqués expriment l’opinion de leurs auteurs et ne représentent pas nécessairement le point de vue de Desinfos.com.
Accueil

Google

Août 2002
D L M M J V S
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Dimanche 25 Août 2002 - 17 Eloul 5762
  • Tsahal arrête 6 hommes recherchés dont un terroriste-suicide à Salfit
    Par Amira Hass,Correspondant de Ha'aretz

    Des troupes de Tsahal ont arrêté un terroriste-suicide et deux complices dans un village au sud de Djénine, a annoncé Kol Israël citant des sources palestiniennes.

    Dans une opération, l'armée a arrêté six Palestiniens dans la liste des recherchés pendant une opération dans la ville de Salfit, au nord de Ramallah.

    L'armée a aussi arrêté un homme recherché dans le secteur de Hebron et un membre du Hamas dans un village au sud de Naplouse, qui était connecté à Jérusalem Est avec la cellule du Hamas capturée il y a une semaine et qui avait effectué huit attentats terroristes cette année, y compris l'attentat à l'Université hébraïque dans laquelle neuf personnes ont été tuées.

    Quatre Palestiniens armés ont été abattus pendant le week-end dans des heurts avec Tsahal dans la Rive occidentale et la Bande de Gaza. Deux d'entre ceux qui ont été tués avaient essayé de s'infiltrer vendredi dans l'implantation de Kfar Darom dans la Bande de Gaza, tandis que les deux autres étaient des hommes des Tanzim à Djénine qui avait tiré sur des soldats Golani patrouillant dans la ville.

    Dans un appel téléphonique à l'Associated Press, un interlocuteur a revendiqué l'attentat de Kfar Darom de la part des Brigade des Martyrs d'Al Aqsa, une branche du Fatah.

    Aux obsèques d'un des hommes armés, des activistes du Fatah employant des haut-parleurs ont dit aux milliers de proches du défunt qu'il avait "payé de sa vie pour débarrasser le peuple de l'horrible 'Gaza d'abord'," le plan par lequel les forces de sécurité palestiniennes refrénerait la violence en échange pour Israël de soulager les civils des attaques de l'armée.

    À Naplouse samedi, un blindé israélien a ouvert le feu sur des lanceurs de pierre, blessant six personnes, selon des témoins palestiniens. L'armée a dit qu'une patrouille a été visée à Naplouse et a riposté avec un obus de blindé sur la source des coups de feu.

    Des troupes israéliennes et des Palestiniens se sont aussi heurtées dans les faubourgs de la ville après que plusieurs centaines d'activistes pacifistes du groupe ajudéo-arabe israélien pacifiste Taayush, ou la Coexistence, aient essayé de livrer de l'alimentation aux Palestiniens, mais leur convoi de véhicule avait été arrêté à un point de contrôle de l'armée. Keren Akoka, un membre de groupe, a dit que Taayush essayait d'apporter de l'alimentation pour les bébés et des médicaments à Naplouse, dont 150,000 résidants sont sous couvre-feu depuis deux mois.

    Les fonctionnaires militaires ont dit que les manifestants, tous des citoyens israéliens, avaient été bloqués par l'armée parce qu'ils n'avaient pas coordonné leur entrée dans des secteurs palestiniens avec l'administration municipale de l'armée.

  • Ben-Eliezer gèle le retrait de Tsahal de Hebron
    Ha'aretz

    Le Ministre de la Défense Nationale Benjamin Eliezer a accepté l'opposition des officiers supérieurs de Tsahal quant à l'évacuation israélienne de Hebron et a décidé samedi de geler le retrait au moins jusqu'à la fin des Fêtes Juives, dans environ six semaines.

    Le Chef d'Etat-Major de Tsahal, Moshe Ya'alon pendant le week-end à donner demandé aux officiers supérieurs de mettre fin aux remarques critiques sur le redéploiement de Tsahal, après un rapport publié dans Ha'aretz vendredi sur l'opposition de Tsahal au retrait de Hebron.

    Après une réunion vendredi avec le Général Haj Ismail, le chef de la force de Sécurité nationale de l'Autorité Palestinienne, le chef du commandement central de Tsahal, Moshe Kaplinski, a dit qu'il n'y aurait aucun nouveau redéploiement de troupes israéliennes avant que l'Autorité Palestinienne n'ait effectué plus de mesures pour contrôler les activités terroristes des groupes palestiniens extrémistes.

    La réunion a été tenue pour discuter de la prochaine étape du plan " Gaza et Bethléem d'abord", y compris la possibilité d'un retrait de Hebron.

    Kaplinski et Ismail ont reconnu qu'ils continueraient à se rencontrer à intervalles réguliers pour discuter des concessions humanitaires aux Palestiniens.

    "Israël a gelé l'accord," a dit à Reuters samedi Nabil Abu Rudeineh,, un conseiller senior du Président de l'Autorité Palestinienne Yasser Arafat. "Le côté israélien n'a aucune intention de se retirer de la Rive occidentale et de la Bande de Gaza. Donc il n'y aura pas de progrès."

    Avec le plan "Gaza et Bethléem d'abord", négocié avec les Palestiniens par Ben-Eliezer, Israël se retirerade tout secteur dans lequel l'Autorité Palestinienne s'assura que le terrorisme a cessé. Israël a déjà retiré ses forces de Bethléem et a consenti en principe à faire de même dans la Bande de Gaza; Hebron, que l'on avait considéré comme relativement calme dans les récentes semaines, a été considéré l'endroit probable pour un retrait prochain, si le plan devait s'avérer couronné de succès à Bethléem et dans la Bande de Gaza.

    Des officiers supérieurs de Tsahal s'opposent à un retrait israélien de Hebron, qui a été discuté par l'échelon politique comme pouvant intervenir prochainement dans le plan "Gaza d'abord" pour des retraits graduels du territoire palestinien.

    Les sources de Tsahal ont dit que le plan renforce le statut de Président de l'Autorité Palestinienne Yasser Arafat, sapant ainsi les efforts d'Israël des derniers mois pour l'affaiblir. "Depuis que Bethléem a été transféré aux Palestiniens, il est devenu clair pour chacun qu'Arafat était derrière les négociations avec Israël et a donné les ordres," a dit un officier. "Ce processus redonne des couleurs aux joues d'Arafat."

    En outre, les sources ont dit, que les déclarations d'intention d'Israël de se retirer de villes complémentaires dans la Rive occidentale ont soulevé les espérances palestiniennes, tandis qu'Israël attend encore les bénéfices tangibles du retour.

    Les sources ont dit que le fait que Hebron ait été relativement calme, avec peu d'avertissements des services de renseignement sur des projets d'attentats, était principalement dû "à l'activité prolongée de Tsahal dans la ville et l'arrestation d'hommes recherchés."

    Au minimum, Tsahal recommande que tout retrait de Hebron soit reporté pendant six autres semaines, vers la fin des Fêtes. Cela pour en partie éviter tout problèmes dans la ville pendant les Fêtes, quand beaucoup de Juifs y viennent en masse pour prier au tombeau des Patriarches, mais aussi pour fournir un temps suffisant pour déterminer comment les retraits ont fonctionné à Bethléem et dans la Bande de Gaza.

    Les sources de Tsahal ont dit que depuis que le couvre-feu a été levé il y a des semaines à Hebron et que divers autres mesures ont aussi été mises en oeuvre pour soulager la vie de la population palestinienne, il n'y a aucune raison urgente pour se retirer de la ville "avant que l'expérience à Bethléem et la Bande de Gaza ait fait ses preuves."

    Dans la Bande de Gaza - où le retrait de Tsahal a été convenu, mais pas encore mis en oeuvre - il y a eu des échanges de coups de feu vendredi, renforçant les charges contre l'Autorité Palestinienne de ne pas faire assez pour arrêter la violence. Dans la Bande de Gaza, à la différence de la Rive occidentale, les services de sécurité de l'Autorité Palestinienne sont en grande partie intacts et Israël a dit qu'il ne mettra pas en oeuvre le retrait projeté avant que ces forces ne réussissent dans la réduction de la violence.

    Le bureau de Ben-Eliezer est resté optimiste, en disant que les Palestiniens ont consenti à prendre un certain nombre de mesures pratiques pour maîtriser la violence, y compris l'ouverture de nouveau du bureau de liaison avec Israël. Tsahal, cependant, a dit que c'était inapproprié de prendre la décision de rouvrir le bureau de liaison.

    Le bureau de Ben-Eliezer a ajouté que "à Bethléem aussi, les Palestiniens démontrent leur intention sérieuse d'assumer leurs responsabilités." Mais cette déclaration a aussi mis à jour le scepticisme de Tsahal, qui a dit que la police palestinienne dans la ville est incapable de faire face aux organisations terroristes.


Août 2002
D L M M J V S
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31


FAIR USE NOTICE
This site contains some copyrighted materials the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a 'fair use' of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond 'fair use', you must obtain permission from the copyright owner.