Accueil

Google

Août 2002
D L M M J V S
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Vendredi 2 Août 2002 - 24 Av 5762 - mise à jour 20:01 (heure de Paris, GMT +2)
  • Tsahal entre à Naplouse

    Des soldats israéliens ont pénétré dans la nuit de jeudi à vendredi dans les étroites ruelles de la vieille ville de Naplouse .

    Les véhicules de l'armée ont d'abord pris position dans le centre-ville avant d'encercler ses plus anciens quartiers. Les soldats se sont alors engagé à pied dans les ruelles, échangeant des coups de feu avec des Palestiniens dont deux ont été tués.

    Tsahal a fait son entrée dans Naplouse en provenance de quatre directions différentes pour prendre position dans le centre et face au camp de réfugiés de Balata qui jouxte la ville. Selon des habitants, des bulldozers ont également été déployés, ce qui semble annoncer de nouvelles destructions.

    Dans un communiqué, l'armée israélienne déclare que ses soldats ont encerclé la vieille ville de Naplouse pour y mener des recherches et des arrestations. "Naplouse sert de centre d'activité aux groupes terroristes, menés par le Hamas et le Fatah. Ces groupes ont récemment perpétré un grand nombre d'attaques terroristes en Cisjordanie, y-compris des attentats-suicide".

    Il s'agit de la plus importante incursion menée par Tsahal depuis que Naplouse a été placée sous contrôle israélien avec six autres des sept principales villes palestiniennes, le 20 juin dernier.

    Depuis cette date, la population est confinée à l'intérieur des maisons par un couvre-feu drastique. Les habitants de Naplouse avaient cependant réussi à déjouer ces interdictions de circuler pendant trois jours cette semaine, avant que l'armée de reprenne position dans le centre-ville, mercredi.

  •  George Bush "furieux" après l'attentat qui a tué cinq Américains à Jérusalem

    Au lendemain de la mort de cinq Américains dans un attentat à l'Université hébraïque de Jérusalem, George Bush s'est dit "furieux" et a fustigé "l'espèce de fausse religion" au nom de laquelle sont commises ces attaques terroristes. "Je suis autant en colère qu'Israël", a déclaré le président des Etats-Unis qui rencontrait jeudi le roi Abdallah de Jordanie.

    "Je ne dirais jamais avec assez de force combien nous devons lutter collectivement contre ceux qui tuent au nom d'une espèce de fausse religion," a déclaré le président américaine aux côtés du roi de Jordanie.

    Ces termes pouvant être mal interprétés, le porte-parole de la Maison Blanche a aussitôt tenu à préciser la pensée de George Bush: "Le président pense très profondément que l'Islam est une religion de paix," a affirmé Ari Fleischer, qui a expliqué que George Bush avait voulu critiquer la manière dont les poseurs de bombe déforment la religion musulmane pour justifier leur violence.

    "Certaines personnes utilisent la religion comme prétexte pour excuser l'assassinat de Juifs, l'assassinat d'Israéliens et maintenant l'assassinat d'Américains. Et le président s'y opposera avec chaque fibre de son être".

    Le président américain a expliqué qu'il demandait la coopération des pays arabes afin de retrouver les terroristes qui ont déclenché mercredi par téléphone cellulaire une bombe à la cafétéria de l'Université hébraïque de Jérusalem, faisant au moins sept morts dont quatre Américains et un Franco-Américain.

    Dans la nuit de jeudi à vendredi, un avion de la compagnie aérienne El Al a décolé pour New York avec à son bord les dépouilles de deux des victimes américaines de cet attentat.

    "Mais bien que je sois furieux, je pense toujours que la paix est possible", a-t-il affirmé lors d'une séance photo avec le souverain jordanien avant un entretien dans le bureau ovale de la Maison-Blanche.

    George Bush a réaffirmé que le renforcement de la sécurité constituait sa première priorité.

    Le roi Abdallah a pour sa part insisté sur la nécessité de faire avancer le processus de paix. "Vous nous avez vraiment donné l'espoir qu'une bonne fois pour toutes, Arabes et Israéliens pourront vivre ensemble en paix et en harmonie".

    En allusion à Yasser Arafat, dont il a déjà demandé qu'il soit évincé de la présidence de l'Autorité palestinienne, George Bush a estimé que les mesures de sécurité devaient protéger les gens et non servir les "caprices" d'un seul homme.

    Le président américain devait ensuite rencontrer le ministre israélien des Affaires étrangères Shimon Pérès.

    Alors que les représailles de l'armée israélienne semblent fort probables, George Bush a assuré qu'il soutenait le droit de l'Etat hébreu à l'autodéfense. Il a demandé aux responsables israéliens de prendre des décisions qui "rendent la région plus sure" et augmentent les chances de paix.

    "Aujourd'hui, nous pleurons la perte de vies américaines", a-t-il déclaré, ajoutant que les terroristes étaient guidés par "une sorte de fausse religion" et qu'ils essayaient de tuer tout espoir de paix. "Nous sommes déterminés à mener la guerre contre le terrorisme et à gagner la guerre contre le terrorisme". Il a considéré que les ennemis de la paix ne devaient pas être autorisés à bloquer le processus de paix.

    Un responsable du gouvernement américain a par ailleurs annoncé jeudi soir que le FBI avait ouvert une enquête sur l'attentat en coopération avec les autorités israéliennes.

    Le roi Abdallah a salué l'"engagement très fort" de George Bush à aider le peuple palestinien. Le souverain de Jordanie -pays qui a signé la paix avec Israël- a exhorté Arabes et Israéliens à agir ensemble pour étendre la paix à l'ensemble de la région.

  • Pas de « massacre » à Djénine
    L’Onu publie un rapport soigneusement pesé sur les événements de Djénine

    Les Nations unies ne confirment pas les affirmations palestiniennes selon lesquelles 500 Palestiniens avaient trouvé la mort lors de l’assaut des forces israéliennes sur le camp de Djénine en avril dernier, dans un rapport publié hier.
    (lire le dossier de Desinfos sur Djénine)

Août 2002
D L M M J V S
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31