Accueil

Google

Juillet 2002
D L M M J V S
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Lundi 29 Juillet 2002 - 20 Av 5762 - mise à jour 19:58 (heure de Paris, GMT +2)
  • Des violences ont éclaté à Hebron pendant les obsèques du sergent Elazar Leibovitch victime du terrorisme

    En marge du cortège funèbre du soldat israélien, des affrontements entre Palestiniens et colons juifs ont éclaté dimanche à Hébron, en Cisjordanie, provoquant la mort d'une Palestinienne de 14 ans.
    Nizin Jamjoum, 14 ans, avait été blessée mortellement à la tête debout sur le balcon de sa maison et son frère, Marwan, 26 ans, a été aussi blessé.

    Les membres de la communauté Juive dans Hebron ont nié avoir délibérément attaqué des Palestiniens pendant ou après le cortège funèbre. Ils ont accusé les Palestiniens d'avoir lancé des blocs de roche, des pierres et des barres de fer sur les parents du défunt quand le cortège a quitté la Caverne des Patriarches pour se mettre en route vers le cimetière Juif de Hebron, où Leibovitch a été mis en terre au cours d'une cérémonie militaire.

    Les Palestiniens bien que confinés chez eux sur ordre de l'armée ont commencé à lancer des pierres contre le cortège funéraire, selon un photographe présent sur les lieux.

    Les porte-paroles des communauté juifs ont dit que certains des résidents et d'autres dans le cortège avaient seulement tiré des décharges en l'air pour disperser les lanceurs en pierre dans un acte d'autodéfense.

  • Shimon Peres s'entretien aujourd'hui avec Jacques Chirac

    Le ministre israélien des Affaires étrangères Shimon Peres, en visite à Paris, a rencontré hier son homologue du Qatar, cheikh Hamad ben Jassem ben Jabor Al Thani, pour évoquer le renouveau des efforts de paix au Proche-Orient. Dans un communiqué, le bureau de M. Peres à Jérusalem précise que les deux hommes ont parlé des actions pratiques qui pourraient être engagées, sans donner plus de détails. Il qualifie cette rencontre de "positive".

  • Mesure d'allégement envers les palestiniens

    Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a ordonné à l'armée de "faciliter la vie quotidienne" des Palestiniens qui ne sont pas impliqués dans le "terrorisme", a indiqué la présidence du Conseil dans un communiqué.

    M. Sharon propose une réduction des heures de couvre-feu, la levée partielle de barrages militaires et un allègement des conditions pour l'entrée en Israël de commerçants et d'hommes d'affaires palestiniens.

    Il envisage l'extension des zones de pêche dans la bande de Gaza, une amélioration des conditions de passage des transports publics, le libre passage, autant que possible, pour les organisations humanitaires et l'octroi de permis de travail en Israël pour 12.000 ouvriers palestiniens.

    M. Sharon a aussi ordonné de "transférer immédiatement une partie" des fonds dus à l'Autorité palestinienne au ministre palestinien des Finances Salam Fayad qui s'est engagé, selon lui, à les utiliser pour "le bien de la population palestinienne non impliquée dans le terrorisme".

    Le ministre palestinien des Finances a rencontré le numéro deux du ministère israélien des Finances avec lequel il a finalisé les détails du reversement à l'Autorité palestinienne de 15 millions de dollars de recettes fiscales gelées depuis janvier 2001, prévu pour lundi, ont annoncé les deux parties.

    Cette somme n'est qu'une partie des 600 millions de dollars retenus par Israël depuis la deuxième Intifada. L'Etat hébreu a accepté de débloquer l'argent s'il n'était pas employé pour financer les attentats mais pour aider les Palestiniens qui vivent dans des conditions économiques difficiles.

  • Colin Powell va rencontrer des émissaires palestiniens

    Selon lKol Israël, le secrétaire d'état américain, Colin Powell, a annoncé, au cours d'une conférence de presse, qu'il rencontrerait des responsables palestiniens à Washington cette semaine. Il s'agirait de discuter des réformes de l'Autorité palestinienne avec des interlocuteurs qui auraient la capacité de mettre en application les dites réformes. Vioci le nom des émissaires palestiniens : il s'agit du négociateur Saeb Erekat, du ministre des finances, Salim Fayed, et du ministre de l'intérieur, Abdel Razzek Yihié.

    Powell a déclaré que les sujets abordés seraient : la transformation des forces de sécurité et le rôle des différents acteurs de la Task Force (le Quartet élargi : USA, ONU, Europe, Russie et les pays arabes modérés). Il a ajouté que ces discussions correspondaient bien au plan du président Bush.


Juillet 2002
D L M M J V S
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31