Accueil

Google

Juillet 2002
D L M M J V S
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Jeudi 11 Juillet 2002 - 2 Av 5762 - mise à jour 19:52 (heure de Paris, GMT +2)
  • Les troupes de Tsahal arrêtent deux terroristes-suicide près de Naplouse
    Ha'aretz

    Les troupes de Tsahal opérant mercredi dans des villages près de la ville de Rive occidentale de Naplouse ont arrêté 10 terroristes soupçonnés, y compris deux Palestiniens qui projetaient d'effectuer ldes attentast-suicide, a annoncé Kol Israël.

    L'un des terroristes-suicides potentiels a été arrêté pendant une opération dans Asira a-Simliya un village au nord de Naplouse, où les troupes l'ont saisi ainsi sept autres membres du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP). Un d'entre eux est soupçonné d'avoir commanditer une opération-suicide et les six autres sont suspectés d'attaques à l'arme à feu contre des Israéliens dans le nord de la Rive occidentale .

    Dans une opération parallèle de Tsahal dans un village du secteur de Naplouse de Klosa, deux suspects ont été arrêtés, un d'entre eux projetaint d'effectuer un attentat-suicide, a dit la radio.

    Les opérations ont été menées alors qu'Israël projetait de commencer à desserrer son emprise sur les villes de Rive occidentale les plus tranquilles et des secteurs où le risque terroriste est bas. Une source de défense senior a dit mercredi qu'avec une politique de sécurité "différentielle", les troupes quitteront quelques villes de Rive occidentale et seront réduites dans d'autres places.

    La source senior a dit que la présence de Tsahal dans la Rive occidentale est cruciale pour la prévention d'attaques terroristes, mais il sera difficile de s'y maintenir pendant longtemps. "Il y a une grande population palestinienne qui doit aller travailler et se déplacer d'un endroit à l'autre d'une manière ordinaire, ' a-t-il dit.

    Israël ne s'attend pas encore à ce que les Palestiniens assument la responsabilité de la sécurité dans des villes de Rive occidentale ou reprennent la coopération de sécurité, a-t-il dit - "mais que cela pourrait arriver dans l'avenir..."

    Galei Tsahal a cité des officiers supérieurs qui ont dit que le nouveau Chef d'Etat-Major Moshe Ya'alon est opposé à l'expulsion de Président de l'Autorité Palestinienne Yasser Arafat, une action, qu'Ya'alon pense, ranimerait seulement la position internationale actuellement au plus bas du chef palestinien. Le prédécesseur d'Ya'alon, Shaul Mofaz, était un partisan fort de l'expulsion Arafat.

  • Amnesty International appelle l’Autorité palestinienne à agir contre les attentats

    L’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty International a condamné les attaques palestiniennes contre des civils en Israël et dans les territoires occupés, et elle a appelé l’Autorité palestinienne à agir contre leurs auteurs.

    Au moins 350 civils, la plupart israéliens, ont été tués dans plus de 128 attaques menées par des organisations palestiniennes ou par des Palestiniens agissant à titre individuel depuis l’intifada commencée en septembre 2000, selon un rapport sur le sujet publié aujourd’hui par Amnesty.

    « Quelle que soit la cause pour laquelle les gens se battent, il ne peut jamais y avoir de justification à des attaques directes contre des civils », a affirmé Amnesty dans un communiqué.

    L’organisation de défense des droits de l’homme « appelle les dirigeants de tous les groupes armés palestiniens à cesser les attaques contre les civils, immédiatement et sans condition ».
  • Ce que Sharon et Bush ont conclu
    Shimon Shiffer (Yediot Aharonot) - traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël

    Au grand dam d’Arafat, des Européens et de Shimon Pérès, le Premier ministre israélien et le président américain sont parfaitement coordonnés.

    Bush a déclaré hier que « l’Etat palestinien pourrait recevoir une aide de la communauté internationale uniquement s’il est garanti que les fonds ne seront pas détournés ». Comme par un effet d’écho, le Premier ministre israélien a annoncé hier que les deux milliards de Shekels gelés par Israël ne pourront être transférés à l’Autorité palestinienne que s’il est garanti que les fonds ne seront pas reversés aux organisations terroristes et qu’à condition qu’un système fiscal soit mis en place ».

    Le chef du gouvernement israélien s’est entretenu hier par téléphone avec son « ami » texan pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. Ariel Sharon en a profité pour lui faire savoir qu’Israël tenait parole, et qu’il répondait aux exigences du discours. Le gouvernement a en effet consenti des allègements à la population palestinienne et d’autres mesures seront prises très prochainement.

    Voici ce qu’ont conclu Bush et Sharon : les Américains ne communiquent plus avec Arafat et travaillent à sa mise à l'écart conjointement avec les services de renseignements des Etats de a région.

    Sharon de son côté parle de paix, permet à Pérès de rencontrer de « nouvelles » figures de l’Autorité palestinienne pour pouvoir consentir des allégements à la population palestinienne. L’action de Sharon doit permettre aux Américains de convaincre les Européens, qui pour l’heure continuent de soutenir Arafat envers et contre tout.

  • La Compagnie Air France est inquiète et présente une seconde fois ses excuses
    Ami Ettinger (Maariv) - traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.


    L’incident n’a entraîné que de rares annulations.
    La Direction de la Compagnie Air France a réitéré hier ses regrets suite à l’incident qui s’est produit en fin de semaine dernière sur le vol 1992, lorsque le pilote annonçait l’imminence de l’atterrissage : “ Bienvenue en Israël, bienvenue en Palestine ”.

    La Direction d’Air France en Israël a fait savoir que “ l’annonce faite à bord n’était pas une annonce officielle et réglementaire d’Air France et ne reflète nullement la position d’Air France.

    Air France entend continuer la mission commerciale de transporteur qu’elle a inaugurée voici 55 ans entre la France et Israël, dans le respect de tous ses passagers dans l’accomplissement de cette mission ”.

    La Direction à Paris envisage de sanctionner le pilote suite à ces agissements. La Compagnie a décidé de publier une deuxième fois son communiqué en raison de nouvelles selon lesquelles de nombreux Israéliens annulaient leurs vols avec Air France. Après vérification, il s’avère qu’en effet certaines annulations ont été enregistrées, mais restent marginales et ne reflètent pas une tendance.


Juillet 2002
D L M M J V S
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31