Accueil

Google

Juin 2002
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Mardi 25 Juin 2002 - 15 Tammouz 5762
  • Les lâches dirigeants européens lâchent le président George W. Bush sur la mise à l'écart d'Arafat

    "Nous faisons bon accueil à ce discours et à l'engagement dont il témoigne de la part de l'administration Bush", a déclaré à la presse le porte-parole de Tony Blair. Avant d'ajouter: "Nous avons toujours dit qu'il appartenait aux Palestiniens de choisir leurs dirigeants."

    Le chef de la diplomatie française, Dominique de Villepin, s'est montré plus que réservé sur ce point du plan Bush. "C'est aux Palestiniens seuls qu'il revient de choisir leurs dirigeants", a-t-il souligné depuis Jérusalem.

    Tout en saluant la "perspective nouvelle" ouverte par le soutien américain à un Etat palestinien, son homologue allemand Joschka Fischer, a également souligné que "seul le peuple palestinien peut décider de sa direction légitime".

    Javier Solana, porte-parole de la diplomatie européenne qui voit en Arafat le représentant légitime des Palestiniens, n'a pas apporté son soutien à l'éviction de ce dernier et s'est abstenu de mentionner le dirigeant palestinien dans son communiqué saluant le signe d'"un engagement renouvelé" de Washington.

  • Un réseau satellite israélien en arabe et en anglais débute aujourd'hui

    Gil Hoffman - Jerusalem Post

    Attendu depuis longtemps, le nouveau réseau satellite en arabe et anglais d'Israël doit faire ses débuts à 14h00 aujourd'hui, avec une émission en langue arabe de la demi-finale de la Coupe du monde.

    Une demi-heure de nouvelles en anglais sera émis sur le réseau à 20h00, qui inclura une retransmission du Canal 1 de 6:15 le programme des nouvelles du soir.

    Le réseau sera disponible partout dans le Moyen-Orient et l'Europe et localement sur Golden Channels et Matav Channel 100, et Tevel channel 810. YES a annoncé hier qu'il mettra le réseau disponible sur le Canal 169.

  • Parodoxalement,Putin dit que les Palestiniens doivent arrêter le terrorisme mais se déclare partisan du maintien d'Arafat

    Le Président russe Vladimir Putin a dit hier qu'il est concerné par la situation au Moyen-Orient et a pressé la direction palestinienne de faire tout ce qui est en son pouvoir pour interrompre les attaques terroristes contre les Israéliens. "Nous sommes très inquiets de ce qui arrive au Moyen-Orient," a dit Putin à une conférence de presse en direct à la télévision russe.

    Putin a spécifiquement pressé les Palestiniens d'interrompre leurs attaques terroristes.
    "La direction palestinienne doit faire tout ce qui est possible pour arrêter les actes terroristes," a dit Putin.

    Il a aussi dit que ce serait une erreur d'exclure le Président de l'Autorité Palestinienne Yasser Arafat de l'arène politique. "Je dois dire que ce serait dangereux et erroné d'exclure [Arafat] de l'arène politique," Putin a dit aux journalistes. "Aux yeux de la direction russe, cela contribuerait seulement à la radicalisation de mouvements palestiniens."

  • Un automobiliste blessé par des terroristes en Judée
    Margot Dudkevitch - Jerusalem Post

    Un automobiliste israélien a été légèrement blessé hier dans la nuit, par des terroristes qui ont tiré sur son véhicule à deux kilomètres au nord de Ma'aleh Hever dans le secteur des Collines au sud de Hebron.

    L'automobiliste, qui a été frappé dans les mains par deux balles,a été emmenné en ambulance à Jérusalem.

  • Le secrétaire général de l'ONU dans la foulée de Bush encourage Israéliens et Palestiniens à trouver la volonté de négocier un accord dans les trois ans

    Le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan a encouragé lundi soir Israéliens et Palestiniens "à rassembler le courage et la volonté politique" pour atteindre un accord de paix final dans les trois ans à venir, comme l'avait demandé le président américain George W. Bush quelques heure plus tôt.

    Kofi Annan n'a en revanche pas répercuté l'appel lancé par le président américain aux Palestiniens pour un remplacement de Yasser Arafat à la tête de l'Autorité palestinienne.

    "Le problème de savoir qui devrait diriger le peuple palestinien ne peut être résolu que par le peuple palestinien lui-même," a déclaré le porte-parole de Kofi Annan, Fred Eckhard.

    "Le Président Arafat a été choisi librement par le peuple palestinien au cours d'élections largement saluées par la communauté internationale en 1996. Il reste leur dirigeant et c'est à eux de décider par de nouvelles élections déjà annoncées qui va les diriger dans l'avenir," a-t-il déclaré.

    Le secrétaire général a salué la réaffirmation par George Bush du soutien à un "Etat palestinien viable et crédible" basé sur des résolutions de l'ONU et sur la sécurité de l'Etat d'Israël voisin, a précisé Eckhard.

    Quelque heures avant la diffusion de ce communiqué, le Secrétaire général avait rencontré les représentants de la communauté juive américaine.

    Au cours de cette rencontre, programmée à l'initiative de Kofi Annan, "le secrétaire général nous a répété à quel point il pense que le terrorisme est moralement répugnant, mais l'autre moitié de ce discours est de permettre à Israël de se défendre, comme tous les autres états démocratiques," a déclaré l'éditeur Mortimer Zuckerman, président de la Conférence des présidents des principales organisations juives.

    "Israël fait face à un phénomène incroyable qu'aucun autre pays n'a eu à affronter sous la forme de telles attaques terroristes," a-t-il estimé.

    Peu après leur départ, le porte-parole de Kofi Annan a publié un autre communiqué dans lequel le secrétaire général de l'ONU se dit inquiet de la réoccupation par Israël de six villes sous contrôle palestinien en Cisjordanie et déploré la mort de quatre civils palestiniens à Djénine vendredi et le "meurtre extrajudiciaire" de six Palestiniens à Gaza lundi.

  • Ryad se réveille et exhorte la communauté internationale à obtenir la fin des violences

    L’Arabie saoudite a exhorté hier la communauté internationale, notamment les États-Unis, à intervenir pour mettre fin au cycle de violence dans les territoires palestiniens. « Le royaume saoudien souhaite voir la communauté internationale jouer un rôle actif et constructif pour mettre fin au cycle de violence dans les territoires occupés », selon un communiqué publié au terme de la réunion hebdomadaire du cabinet saoudien, reproduit par l’agence SPA. Le Conseil des ministres a en outre émis l’espoir que « les efforts déployés par les États-Unis puissent permettre de parvenir à un règlement accepté par toutes les parties » en conflit au Proche-Orient. « Le royaume saoudien coopère activement avec tous les pays arabes et étrangers frères pour réaliser ces objectifs (...) mettre fin aux souffrances du peuple palestinien et lui permettre de vivre en toute sécurité comme tous les autres peuples du monde », selon l’agence officielle saoudienne.

  • La défense de l’islam et l’escalade au Proche-Orient dominent la réunion de l’OCI

    Défense de l’islam et aggravation de la crise au Proche-Orient vont dominer la réunion de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), qui doit s’ouvrir aujourd’hui avec la participation des chefs de diplomatie et des représentants de 57 pays membres de l’organisation. Cette 29e session ministérielle ordinaire (25 au 27 juin) se tiendra sous le thème « Solidarité et dialogue ». Une trentaine de chefs de diplomatie, le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa, ainsi que des ministres de la Justice ou des Affaires religieuses de l’OCI, y prendront part, a indiqué le ministre soudanais des Affaires étrangères, Moustafa Osmane Ismaïl. Le chef du département politique de l’OLP, Farouk Kaddoumi, représentera les Palestiniens à la réunion, a encore indiqué M. Ismaïl, cité par la presse. Les Palestiniens veulent que la réunion aboutisse à « des résolutions appuyant la résistance palestinienne, et à des pressions sur les États-Unis et Israël pour les amener à entreprendre des démarches concrètes conduisant vers la paix », a déclaré M. Kaddoumi. « Nous voulons un appui politique et financier à la résistance palestinienne », a-t-il souligné.

  • Remise du prix de la désinformation
    Aujourd'hui Mardi 25 juin 2002 à
    19 heures, devant le journal LE MONDE
    21 bis rue Claude Bernard - Paris 5e (métro Luxembourg ou Censier Daubenton)

    à un journaliste qui s'est particulièrement distingué dans ce domaine
    Action organisée par le collectif contre la désinformation

    Le B'nai B'rith fait partie du collectif contre la désinformation.


Juin 2002
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30