Accueil
  • les bulletins enregistrés de Kol Israël en différé :
    - de 17h30 en français, ( heure de Paris)
    - de 21h30 en français, ( heure de Paris)
  • Kol Israël en continu et en français,
    à 7h - 12h - 17h30 ( heure de Paris)

Google

Juin 2002
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Dimanche 23 Juin 2002 - 13 Tammouz 5762
  • Le cabinet de sécurité décide d'expulser les familles de terroristes-suicide vers la Bande de Gaza; des sources de sécurité ont déclaré que le temps est venu pour "ne plus prendre de gants."
    Par Aluf Benn, Amos Harel et Gideon Alon, Correspondants d'Ha'aretz

    Le cabinet de sécurité a décidé en principe d'expulser les familles de terroristes-suicide de la Rive occidentale vers la Bande de Gaza et les Palestiniens impliqués dans le terrorisme dans les territoires. Mais la mise en oeuvre de la politique d'expulsion dépend du résultat d'un examen légal.

    En commentant la nouvelle politique d'expulsion du gouvernement, un haut fonctionnaire de sécurité a dit à Ha'aretz que "le temps est venu pour nous, de ne plus prendre de gants pour traiter des attentats-suicide."

    Cette source proclame que si le terrorisme doit continuer, Arafat pourrait aussi être expulsé. "Il est la tête du serpent et vous ne pouvez pas le laisser faire; cela [l'expulsion d'Arafat] est juste une question de temps," a dit la source .

    Les ministres n'ont pas discuté de l'expulsion de Yasser Arafat. Les fonctionnaires de sécurité ont expliqué que l'expulsion des familles de terroristes-suicide entraîne des problèmes légaux, expulser les agents du terrorisme eux-mêmes est moins compliqué légalement.

    Selon l'Article 49 de la Convention de Genève de 1949, il est interdit à une puissance d'occupation de transférer des gens par la force depuis des secteurs occupés. "Des transferts individuels ou masse en force, aussi bien que les déplacement de personnes protégées depuis le territoire occupé vers le territoire de la puissance d'occupation ou vers un autre pays, occupé ou pas, sont interdits, indépendamment de leur motif. Néanmoins, le puissance d'Occupation peut entreprendre l'évacuation totale ou partielle d'un secteur donné si la sécurité de la population ou des raisons militaires impérieuses l'exige," dit l'article.

    Le Haute Cour de justice a décidé dans le passé que des individus peuvent être expulsés si leur présence dans des territoires pouvait aboutir à des ruptures de l'ordre public. Entre 1967 et 1991, Israël expulsé environ 1,000 personnes, y compris un groupe de 400 membres du Hamas en 1992.

    En 1981, après que la Haute Cour ait décidé que l'expulsion était une forme notamment sévère de punition, des mécanismes appropriés ont été établis pour permettre à un candidat à l'expulsion de faire appel de l'ordre d'expulsion.

    Lire :
    Va, mon fils... Et meurs ! Cette incitation vous paraît monstrueuse ? (Albert Capino)

  • Le Lieutenant Anatoly Krasik, 22 ans, de Petah Tikva, est mort de ses blessures supportées le 15 juin dans une confrontation avec des terroristes près de Sinaï Alei et de Dugit au nord de la Bande de Gaza dans laquelle deux autres soldats avaient été tués.

  • Tsahal réinvestit Kalkilia

    L'armée israéliennne a réinvestit avant l'aube Kalkilia, sur la Rive Occidentale près de la ville israélienne de Kvar Sava sur la ligne verte, tout en annonçant le rappel d'un premier contingent de réservistes.

    Une soixantaine de blindés israéliens et de véhicules de transport de troupes sont entrés dans la ville, dont ils étaient restés aux abords depuis leur retrait il y a plusieurs jours.

    Les soldats de Tsahal n'ont rencontré aucune résistance.

    Tsahal a par ailleurs annoncé qu'"en raison de la situation sécuritaire", elle convoquerait dès ce dimanche un premier groupe de réservistes.
    "Les réservistes subiront un entrainement avant de rejoindre les forces régulières dans la guerre contre le terrorisme palestinien", a précisé l'armée.
    Selon Kol Israël, plusieurs milliers de réservistes seraient ainsi mobilisés pour au moins un mois.

    Samedi, Israël s'est déclaré prêt à faire face aux attentats palestiniens en lançant une offensive sans précédent et en réoccupant des zones autonomes palestiniennes jusqu'à ce que cessent les violences.

    Les sources de sécurité ont dit samedi que l'opération de Tsahal sur la Rive occidentale va probablement durer plusieurs semaines. Les troupes de Tsahal occupent maintenant les parties de Djénine, Naplouse, Bitunya (près de Ramallah) et Bethléem; les forces de Tsahal se déplacent aussi dans Tulkarem et Qalqilyah.


Juin 2002
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30