Accueil
  • les bulletins enregistrés de Kol Israël en différé :
    - de 17h30 en français, ( heure de Paris)
    - de 21h30 en français, ( heure de Paris)
  • Kol Israël en continu et en français,
    à 7h - 12h - 17h30 ( heure de Paris)

Google

Juin 2002
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Mardi 18 Juin 2002 - 8 Tammouz 5762
  • Le cabinet envisagerait une action "exceptionnellement dure".
    Jerusalem Post

    Le cabinet de sécurité s'est réuni ce soir pour envisager une réponse miltaire possible à l'attaque terroriste de Jérusalem, ont dit les fonctionnaires.

    Le Canal 2 de télévision a annoncé que les ministres projettent d'approuver une action "exceptionnellement dure".

    Une mesure est à l'étude sur le banissement à grande échelle des suspects de terrorisme, d'après le reportage.

    Selon un fonctionnaire, le Premier Ministre Ariel Sharon a dressé une liste d'options, y compris l'expulsion possible de l'Autorité Palestinienne
    avec en têteYasser Arafat et une incursion de Tsahal prolongée dans les secteurs de la Rive occidentale sous contrôle palestinien

  • Le Monde pris en flagrant délit de de sous-entendu nauséabond, a publié aujourd’hui cet article :
     
    LE MONDE | 18.06.02 | 13h15
    Jérusalem est frappée par l'un des pires attentats depuis septembre 2000
     
    M. Sharon a contemplé l'alignement macabre des sacs mortuaires

    Jérusalem de notre correspondant
    (...)
    Gilles Paris

    "antisemitisme.info" nous rappelle la définition de ce verbe dans le Larousse :
     
    contempler  verbe transitif
    (lat. contemplari)
    Conjugaison

    Regarder longuement, attentivement et avec admiration.
     
     Rien de plus à ajouter.
    merci à
     www.antisemitisme.info
     
  • Déclaration de M. Dominique de Villepin, ministre des Affaires étrangères

    Je voudrais dire toute mon horreur et ma révolte après le nouvel attentat terroriste perpétré ce matin à Jérusalem.
    Aux familles des victimes de cet acte barbare, au peuple israélien, j'exprime la vive sympathie de la France dans le malheur qui les frappe.
     
    Comme je l'ai déjà souligné, de tels actes discréditent leurs auteurs et desservent la cause qu'ils prétendent promouvoir. Le peuple palestinien ne doit pas être l'otage des terroristes. Chacun doit le comprendre en ces temps où la communauté internationale se mobilise pour faire avancer la paix.

  • Sharon répond à l'attentat : '"Nous devons nous battre et c'est ce que nous allons faire"
    Herb Keinon Jerusalem Post

    Le Premier Ministre Ariel Sharon est allé immédiatement sur le site de l'attaque et, pas loin d'où les 16 victimes de l'attentat suicide palestinien enveloppées dans des sacs de nylon noirs sur le trottoir,il s'est demandé à haute voix de quel était actuellement à l'ordre du jour. por l'Autorité Palestinienne

    "Les visions d'horreur que nous avons vues ici sont plus fortes que n'importe quels mots," a dit Sharon étant parvenu sur place près du quartier "Pat" à Jérusalem, moins de deux heures après l'attaque.

    "Il est intéressant de savoir quelle sorte d'état palestinien cela veut dire. Quel état palestinien ?

    "La chose horrible que nous voyons ici est la suite du terrorisme palestinien et contre ce terrorisme nous devons nous battre et lutter et c'est que nous ferons."

    C'était la première fois que Sharon est allé sur le site d'un attenta immédiatement après et a vu de près les corps sur le trottoir et la carcasse brûlée de l'autobus.

    Il est arrivé sur place, protégée par un grand dépliement de sécurité, environ une heure après l'attaque.

    Après un briefing avec des fonctionnaires de sécurité sur place, il a parlé brièvement à la presse. Il a été accompagné par le Maire de Jérusalem Ehud Olmert et un certain nombre de ministres du Cabinet.

    On s'attend à ce que Sharon tienne des consultations de sécurité ce matin pour envisager la réponse d'Israël à la dernière attaque.

    Le ministre des Affaires Etrangères Shimon Peres abrège sa visite en Bulgarie et on s'attend à son retour ce soir.

  • Dernier bilan : 18 morts et plus de 50 blessés

    Un des morts est mort en salle d'opération vers 11:30 a.m..

    Beaucoup des morts sont des adultes, bien que de nombreux écoliers voyagaient aussi dans l'autobus.

    Cinq personnes ont supporté des blessures sérieuses, a dit Kol Israël, citant des sources ds l'hôpital.

    L'aile militaire Izzadin Kassam du Hamas a revendiqué l'attaque, selon Kol Israël, citant des sources de médias arabes.

    Le terroriste portait une grande valise avec une grande bombe à l'intérieur, a dit le chauffeur, qualifiant l' l'attentat de, "très grave."

    Le chef des négociateurs de l'Autorité Palestinienne Saeb Erekat a condamné l'attaque pendant un interview avec le CNN, mais a eu le grand culot de blâmer Israël de la situation de sécurité menant jusqu'à cela.

    La radio de l'Autorité Palestinienne a justifié l'attaque, selon une traduction de "The Media Line"

  • Un témoin a dit que le terroriste est monté dans l'autobus No 32-A, voyageant de Gilo à la gare d'autobus centrale de la ville, à un arrêt adjacent au village de Beit Safafa, selon le Porte-parole d'Egged Ron Ratner.
    Jerusalem Post

    Il s'a fait exploser quand l'autobus s'est arrêté à Katamon. La détonation a déchicté l'autobus, enlevant son toit et côtés, au moment ou il attendait à un feu de signalisation.

    Les blessés ont été transportés à l'Hôpital Hadassah dans Ein Karem et l'Hôpital Shaare Tzedek.

    La route est fermée et dans toutes les directions alors que les soldats du génie vérifient le secteur pour trouver des bombes inexplosées et les investigateurs fouillent le véhicule noirci.

    "Il y a eu une explosion énorme, la fumée et les pièces de l'autobus et les parties de corps volaient partout. C'était horrible," a dit un témoin, qui a seulement donné son nom comme David, a dit Galei Tsahal.

    Une femme criait aux volontaires de rassembler des restes sur place, "Où est ma soeur ? Où est ma soeur ?"

    La police de Jérusalem était en haute alerte pour un attentat depuis lundi, au milieu d'une alerte générale dans le pays pour plusieurs terroristes-suicide qu'on pense s'être infiltrés depuis la Rive occidentale pendant le week-end.

    La police a monté des points de contrôle partout dans la ville.

    David Baker, un porte-parole du Premier Ministre Ariel Sharon, a accusé l'Autorité Palestinienne avec à sa tête Yasser Arafat pour l'attaque de mardi.

    "L'Autorité Palestinienne a trempé dans le terrorisme. Ce terrorisme s'est répandu dans la société palestinienne," a dit Baker.

  • 14 morts et 50 blessés dans l'explosion d'un autobus a à la jonction "Pat" - Dov Yosef street;- à Jérusalem au sud vers 8h (heure de Jérusalem)
    Jonathan Lis, Anshel Pfeffer et Haim Shadmi, Correspondants d'Ha'aretz
    Une explosion qui a fait des victimes s'est produite dans un autobus à l'heure d'affluence à Jérusalem. La déflagration a eu lieu alors que le véhicule se trouvait au grand carrefour en bas de Gilo .

    Le chef de la police, Mickey Levy, a précisé que la force de la déflagration avait éventré l'autobus et qu'il y avait 14 morts et 50 blessés .

    Au moins dix morts d'après le représentant de Guysen, Hatzolah sur place
    La police évaluait à 10 personnes tuées dans l'explosion, a annoncé Kol Israël.

    La majeure partie des victimes sont des gens de Gilo

    Kol Israël a annoncé que 40 personnes ont été blessées dans l'explosion - 5 sérieusement, 3 avec des blessures modérées et 32 avec des blessures légères. L'autobus transportait des lycéens sur le chemin du lycée.

    Selon les secours, il y a une vingtaine de blessés au moins dont plusieurs passagers qui sont dans un état grave, voire très grave. Yeruham Mendola, porte-parole des services médicaux d'urgence Magen David Adom n'a toutefois pas mentionné de morts.

    L'explosion a eu lieu sur la ligne d'autobus Egged 32A du quartier de Gilo qui était plein des passagers à ce moment. On a annoncé que l'autobus a été complètement détruit par l'explosion.

    Des équipes de secours de secours sont sur place. Tous les blessés ont été évacué dans les hôpitaux pour le traitement.
    La police de Jérusalem était en état d'alerte maximum depuis lundi après avoir reçu des informations sur la présence possible d'un kamikaze dans la ville

    Des équipes de secours de secours sont sur place. Tous les blessés ont été évacué dans les hôpitaux pour le traitement.

    La police cherchait des bombes complémentaires dans le secteur.

    La police de Jérusalem était sur haute alerte partout dans Jérusalem dans la nuit de lundi à mardi, après un avertissement fortement spécifique qu'un terroriste-suicide essayerait d'infiltrer la ville.

    La police avait monté des barrages routiers dans les parties diverses de la ville et un hélicoptère de police a tourné au-dessus, dans une tentative de localiser le terroriste.

    Numéros de téléphone de secours
    Hadassah Hôpital d'Université, Ein Karem - 1255122
    Hadassah Hôpital d'Université, Mont Scopus - 1255121
    Sha'are Zedek Centre Médical - 1255125

  • En attendant la future initiative américaine pour la paix

    A quelques jours de la présentation d'un nouveau plan de paix américain pour le Proche-Orient, les Palestiniens souhaitent que George W. Bush élabore un calendrier concret visant à conclure une paix définitive avec Israël et attendent du président américain qu'il soutienne l'idée d'un Etat palestinien non provisoire, a déclaré lundi Nabil Shaath, le ministre palestinien de la Planification.

    "Nous rejetons le mot 'provisoire'", a-t-il ajouté devant un parterre de journalistes après avoir rencontré le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan. "Vous pouvez avoir un gouvernement provisoire ou un cabinet provisoire mais vous ne pouvez pas avoir un Etat provisoire. (...) C'est un Etat, ou cela n'en est pas un", a-t-il poursuivi.

    Selon un document obtenu lundi par l'Associated Press, Nabil Chaath, proche conseiller de Yasser Arafat, a soumis vendredi au secrétaire d'Etat américain Colin Powell des propositions pouvant servir de base à des discussions de paix. Ce texte révèle un assouplissement des positions palestiniennes sur la question du retour des réfugiés et contient l'offre d'une souveraineté d'Israël sur le quartier juif de la Vieille ville de Jérusalem.

    En faisant preuve de souplesse, les Palestiniens espèrent apparemment un fléchissement de l'administration Bush qui semble avoir adopté l'idée de deux Etats, cohabitant dans la paix.

    "Nous espérons que cela signifie qu'il... y aura un Etat (NDLR: palestinien). La seule chose provisoire à ce sujet est que les parties de ce territoire sont toujours occupées et qu'elles ont besoin de recouvrer la liberté par le processus de paix", a déclaré Nabil Shaath.

    S'agissant du rôle du président Bush dans le processus de paix, le proche conseiller de Yasser Arafat l'a une nouvelle fois appelé lundi à délivrer "un message clair qui poserait les conditions de la paix."

    "J'espère que cette fois il(le message sera vu par les Palestiniens et le monde arabe) comme une nouvelle position des Etats-Unis. J'espère que l'administration américaine le verra également comme un élément fondamental de ses relations avec tout le monde arabe et musulman", a souhaité Nabil Shaath.

    Après avoir rencontré successivement le président égyptien Hosni Moubarak et le Premier ministre israélien Ariel Sharon, le président américain devrait présenter prochainement des suggestions pour relancer le processus de paix au Proche-Orient. Cette nouvelle initiative pourrait être prête pour la conférence sur le Proche-Orient prévue en juillet.

  • "Israël coupable de crimes contre l'humanité" d'après la Ministre suédoise des Affaires étrangères
    par Yossi Melman -Haaretz

    La Ministre des Affaires étrangères de la Suède, Mme. Anna Lindh, a déclaré hier à l'agence de presse suédoise que le gouvernement israélien était coupable de crimes contre l'humanité. Israël a qualifié ces propos d' "insupportables".

    Lindh était intervenue en réaction à la décision du mouvement de jeunesse du parti Travailliste, au pouvoir en Suède, de déposer une plainte contre Ariel Sharon pour "crimes contre l'humanité" suite aux opérations de Tsahal dans les Territoires.

    La Ministre avait cependant ajouté qu'elle était opposée au principe d'une procédure judiciaire car "celle ci ne serait pas le meilleur moyen, et encore moins en Suède, de régler le conflit", en soulignant qu"il faudrait un processus politique pour faire redémarrer la paix". Victor Harel, Directeur des Affaires Européennes au Ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, a qualifié ces déclarations d' "insupportables, injustes et déséquilibrées".

    Selon lui, ces déclarations sont blessantes non seulement pour Sharon mais pour Israël. Il a rappelé qu'il y a deux semaines, la même ministre suédoise avait déjà lancé un appel au peuple israélien à se soulever contre "Sharon et son régime militant". Israël avait alors protesté auprès de l'ambassadeur de Suède, et avait donné des instructions à l'ambassadeur d'Israël à Stockholm de déposer une protestation auprès des autorités suédoises. Harel était lui même intervenu dans un quotidien suédois pour qualifier les propos de Lindh d"ingérence brutale dans les affaires internes d'un autre pays." "Il ne sied pas à un pays démocratique de faire ce genre de déclarations à propos d"un autre pays démocratique", avait il remarqué.

    Des sources diplomatiques aux Affaires étrangères à Jérusalem ont indiqué que contrairement à sa ministre, le Premier ministre suédois, M. Goran Persson, s'est déclaré à plusieures reprises "ami d'Israël".

  • Arafat: nouvelles révélations sur les détournements de fonds
      
    Le quotidien koweïtien Al Watan ( 
      http://www.alwatan.com.kw   ) a publié, le 7 juin 2002, le rapport suivant concernant l'existence de documents exclusifs appartenant à la filiale de la Banque arabe au Caire, qui confirment le fait que Yasser Arafat a déposé, à son nom, 5,1 millions de dollars sur son compte personnel :
     « Selon les sources, cette
    somme aurait été volée, selon un arrangement passé entre Arafat et son directeur de cabinet au Caire Ramzi Khouri, de l'argent de l'assistance arabe destiné principalement à être distribué aux nécessiteux palestiniens.
    Les sources ont ajouté que, selon les documents, les sommes en question ont été déposées sur des comptes privés d'Arafat afin de couvrir une partie de ses dépenses personnelles, dont des
    frais de séjours de sa femme et de sa fille à Paris et en Suisse
    Les documents soulignent que seuls les proches d'Arafat avaient connaissance de cette fraude, dont son directeur de cabinet au Caire, Ramzi Khouri et un de ses hauts conseillers, Khaled Slam, originaire d'Irak et dont le vrai nom est Mohammed Rashid.
    Selon l'article, Rashid a acquis aux ordres d'Arafat, il y a quelques semaines environ,
    14 % des actions de la société de ciment jordanienne, pour le compte de la PSCS (société palestinienne de commerce extérieur) en vue d'accroître le bénéfice des investissements d'Arafat à l'étranger et vu l'augmentation du prix du ciment suite à la demande croissante pour la reconstruction de ce que les forces israéliennes ont détruit lors de la récente incursion dans les villes de Judée-Samarie.

    Les sources ajoutent que d'autres sommes en provenance du Koweït et des Etats du Golfe persique sont parvenus à l'Autorité palestinienne à l'attention de la commission de reconstruction des maisons de Hébron qui ont été touchées lors de l'Intifada.
    Ces sommes n'ont pas été versées à leurs destinataires, mais ont été réparties entre les fidèles d'Arafat et entre les responsables du Fatah. Le journal ajoute que les Palestiniens devant bénéficier de ces sommes ont fait appel auprès du président de la commission, un habitant de Hébron de la famille Al Qawasmeh, mais n'ont rien obtenu.

    En outre, le journal révèle que la plupart des
    denrées alimentaires envoyées à l'Autorité palestinienne, ont été vendues sur les marchés palestiniens et israéliens au lieu d'être distribuées aux pauvres et aux démunis palestiniens. Ces derniers, désespérés et ayant perdu toute confiance en l'Autorité palestinienne et ses rouages, exigent la mise en place de commissions populaires de distribution de l'aide.
     
    Selon ces sources, l'information concernant la corruption de l'Autorité palestinienne a conduit l'Union européenne et les Etats-Unis à exiger des rapports sur le paiement de l'aide pour s'assurer de son arrivée au peuple palestinien. »
     
    Al Watan joint à ces informations des photographies des documents reçus du Caire concernant le dépôt de 5,1 millions de dollars par Arafat sur son compte personnel à la Banque arabe du Caire.

Juin 2002
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30