Accueil
  • les bulletins enregistrés de Kol Israël en différé :
    - de 17h30 en français, ( heure de Paris)
    - de 21h30 en français, ( heure de Paris)
  • Kol Israël en continu et en français,
    à 7h - 12h - 17h30 ( heure de Paris)

Google

Juin 2002
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Samedi 15 Juin 2002 - 5 Tammouz 5762-
  • De nouveaux missiles sur des sous-marins de Tsahal pourraient transporter des têtes nucléaires

    Des anciens fonctionnaires de l'armée des Etats-Unis et du Département d'Etat disent qu'Israël a armé trois sous-marins diesel de missiles de croisière nouvellement conçus qui pourraient transporter des têtes nucléaires, selon un reportage du "Washington Post".

    Ce développement donnerait une alternative maritime à Israël aux armes nucléaires basées sur terre ou dans les airs. Israël a refusé de dire s'il a des armes nucléaires mais les analystes américains disent qu'il y a un petit arsenal atomique.

    Les tests faits par les Israéliens du nouveau missile de croisière il y a deux ans dans l'océan Indien près du Sri Lanka avaient été contrôlée par la Marine américaine, selon ces anciens fonctionnaires du Pentagone.

    Bien que les analystes américains aient étudié la capacité nucléaire du missile, il est "top secret de savoir si les missiles lancés seraient nucléaires," a dit un ancien fonctionnaire américain senior.

    Une option maritime permettrait à Israël de compenser les efforts faits par l'Irak et l'Iran pour développer des missiles capables d'anéantir les défenses d'Israël, a dit le journal.

    Ce reportage de presse suit la publication d'un livre cette semaine par la "Carnegie Endowment for International Peace" (Dotation Carnegie pour la Paix Internationale) qui dit qu'Israël essaye d'armer ses sous-marins diesel avec des missiles de croisière nucléaires. Le livre dit qu'Israël a évalué le rayon d'action de ses missiles de croisière lancés depuis la mer à 900 milles, en mai 2000.

    "Probablement le développement concernant le nucléaire le plus important en Israël est la formation de son arme nucléaire à base maritime," a écrit Joseph Cirincione, le coauteur du livre et un fonctionnaire de la "Carnegie Endowment for International Peace".

    Le livre a aussi classé l'Iran, l'Irak et la Corée du Nord comme des nations possédant des armes nucléaires.

  • Une voiture chargée d'explosifs attrapée dans la Bande de Gaza;
    Amos Harel,Correspondant d' Ha'aretz

    Les troupes de Tsahal ont contrecarré une tentative d'attaque terroriste près de l'implantation Dugit dans la Bande de Gaza au nord. Les soldats de la Brigade Givati et un corps blindé ont détecté un véhicule suspect et ont ouvert le feu, causant l'explosion d'un dispositif explosif qui était à l'intérieur

    Selon des officiers dans le secteur, le véhicule contenait plus de 150 kilogrammes d'explosifs, un jerrican d'essence et des obus de mortier.

    "Sa destruction avec un tir de blindé était la voie la plus sûre. Nous n'avons pas voulu exposer nos soldats à la possibilité que la voiture puisse exploser sur eux," a dit le Lieutenant Anatoli Karasik.

    Une bombe a été lancée contre les forces pendant l'opération, mais personne n'a été blessé.

    C'était la troisième tentative de faire exploser un gros dispositif explosif au nord de la Bande de Gaza en moins d'une semaine.

  • L'Autorité Palestinienne veut un calendrier de deux ans pour créer l'état palestinien
    Par Aluf Benn et Daniel Sobelman, Correspondants d'Ha'aretz

    Le négociateur palestinien Senior Nabil Sha'ath a dit au Secrétaire d'Etat américain Colin Powell pendant leur réunion de vendredi que l'Autorité Palestinienne veut un calendrier fixé de deux ans pour créer un état palestinien.

    Sha'ath a dit a dit Powell les Palestiniens veulent un an pour des négociations sur un accord de statut final et un an pour sa mise en oeuvre.

    Il a dit que aux journalistes que Powell avait écouté le point de vue palestinien qu'un état doit être basé sur les frontières d'Israël avant la guerre de 1967, mais il n'a pas indiqué ce que Bush déciderait.

    "Il a accueilli et écouté tout à fait soigneusement mais je pense qu'il ne m'a donné beaucoup d'indications sur ce sera l'effet final de tout cela sur la déclaration de Président Bush," a ajouté Sha'ath.

    L'administration américaine a tenu des consultations avec les leaders du Moyen-Orient vendredi en vue d'une initiative de paix basée sur une solution de deux états dans le conflit Israélio-palestinien que le Président George W. Bush prépare.

    Powell avait eu des pourparlers séparés avec le Chef de Tsahal, le Général Shaul Mofaz, le Ministre des Affaires Etrangères Saoudien, le Prince Saud al-Faisal et le négociateur palestinien Nabil Shaath à propos de l'annonce de Bush qui projette de présenter des propositions pour la paix, probablement la semaine prochaine.

    En parallèle, les spécialistes du Moyen-Orient "du quartet" - les Etats-Unis, la Russie, l'Union européenne et les Nations unies - l'ont rencontré au Département d'Etat pour travailler sur leur offre pour d'une conférence de paix au Moyen-Orient cet été.

  • Un pamphlet antisémite circule dans les milieux pro-palestiniens

    Sur la couverture , une vieille femme palestinienne exprime sa douleur en levant les bras au ciel. Ce petit opuscule de 64 pages a pour titre Le Manifeste judéo-nazi d'Ariel Sharon. Il prétend dénoncer " les origines du génocide actuel des Palestiniens" et s'en prend violemment au premier ministre israélien, qualifié de "nazi".

    Le texte se présente comme un long entretien avec le général Sharon, réalisé en 1982 par l'écrivain israélien Amos Oz, repris dans un livre paru en français en 1983, sous le titre "Les Voix d'Israël" (Calmann-Lévy).

    On le trouve dans une librairie islamique de la rue Jean-Pierre-Timbaud, à Paris. Il était largement diffusé sur les stands de livres au cours de la rencontre annuelle des musulmans de France au Bourget, début mai.

    Les autres associations à l'origine de la publication du Manifeste sont le Parti des musulmans de France, le Parti de la France plurielle, l'Arab Commission of Human Rights et La Pierre et l'olivier.

  • Le B'nai Brith exhorte les juifs français à s'organiser


    Le président du B'nai Brith mondial, Richard Heideman explique le mécontentement des Américains face à l'inaction des pouvoirs publics français vis-à-vis de l'antisémitisme en France. Il propose un plan d'action " pour contrer la progression des idées racistes et antisémites observées dans le monde ", " un programme éducatif diffusé dans les écoles, les lieux de cultes, les familles ".
    Il estime que " les juifs de France doivent s'organiser ". Ainsi, il souhaite la montée en puissance des organisations communautaires sur le modèle américain.

  • Opération de Tsahal dans Djénine pour y rechercher des palestiniens préparant des attentats—suicide.

    Les forces de Tsahal sont entrées ce matin dans la ville de Djénine, où elles ont imposé un couvre-feu et recherché des terroristers palestiniens, annoncent Tsahal et des témoins.

    Des troupes, des blindés et des jeeps sont entrés dans la ville avant l'aube, ouvrant le feu à la mitrailleuse lourde, ont rapporté des témoins, qui n'ont pas fait état de victime.

    L'armée a indiqué qu'une patrouille était entrée à Djénine après que les services de renseignements eurent fait état d'un projet d'attentat anti-israélien dans cette ville.

    "Il y a un couvre-feu. Nous avons été informés que quelqu'un planifiait une attaque terroriste depuis Djénine", a déclaré une porte-parole de Tsahal, précisant que la patrouille, de taille modeste, n'avait procédé pour l'heure à aucune arrestation.

    De nombreux attentats-suicide anti-israéliens ont été organisésdepuis Djénine par des groupes terroristes divers.

    Depuis quelques semaines, l'armée israélienne fait presque quotidiennement des opérationss ponctuelles dans des territoires sous contrôle palestinien pour y rechercher des terroristes préparant des attentats-suicide.

  • Le ministre palestinien de l'Intérieur a annoncé son intention de démanteler les milices armées


    Le général Abdel Razak Yehiyeh, qui refuse "que le nom du peuple palestinien soit sali par le terrorisme", veut engager le dialogue avec les mouvements armés mais n'a pas précisé ce qu'il ferait en cas d'échec.

    Les Israéliens ainsi que Washington exigent l'arrêt du terrorisme avant la reprise du dialogue.


Juin 2002
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30