Accueil
  • les bulletins enregistrés de Kol Israël en différé :
    - de 17h30 en français, ( heure de Paris)
    - de 21h30 en français, ( heure de Paris)
  • Kol Israël en continu et en français,
    à 7h - 12h - 17h30 ( heure de Paris)

Google

Juin 2002
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur

Lundi 10 Juin 2002 - 30 Sivan 5762
  • Sondage : Plus de la moitié des Palestiniens soutiennent les attentats à la bombe- suicide contre Israël
    Jerusalem Post

    Une enquête publiée montre aujourd'hui 54% de Palestinien acceptent les attentats à la bombe-suicide contre Israël.

    En même temps, 50.2 % ont dit qu'ils veulent revenir à des négociations de paix, selon un sondage conduit par l'Institut d'Opinion publique palestinien à Bethléem.

    L'enquête, dont les résultats ont été publiés par l'agence de presse Itim, montre aussi que 63.6 % de Palestiniens s'opposeraient à la mise en oeuvre de l'initiative Saoudienne de paix, à moins qu'il ne stipule leur "droit au retour" pour revenir à l' intérieurdles frontières d'Israël.

    En attendant, 50 % expriment leur appui pour continuer l'intifada, tandis que 42.1 % croient que le soulèvement a nuit aux intérêts palestiniens.

    Itim n'a pas dit combien de gens ont été interrogés, quand, ni n'a fourni de marge d'erreur.
  • Tsahal monte un grande opération dans Ramallah
    Amos Harel, Correspondant d'Ha'aretz

    Quelques heures avant la rencontre du Premier Ministre Ariel Sharon avec le Président américain George W. Bush à Washington, une grande offensive de Tsahal a débuté dans Ramallah tôt lundi matin, contrôlant efficacement la ville de la Rive occidentale et faisant un raid sur le quartier général de Yasser Arafat pour la deuxième fois en cinq jours.

    Un policier palestinien a été tué par un tir israélien pendant le raid, ont dit des sources de sécurité palestiniennes.

    Quatre soldats israéliens ont été blessés

    Les résidents palestiniens ont dit que au moins une vingtaine de blindés, des transports de troupes et des jeeps sont entrées à Ramallah tôt avant l'aube, couvert par des hélicoptères survolant la place et des tirs de mitrailleuses.

    Les unités de parachutistes de Tsahal, l'infanterie de Nahal et des forces spéciales ont imposé un couvre-feu sur un certain nombre de quartiers dans la ville. Les témoins ont dit que les troupes ont aussi détruit des structures près de la Muka'ata d'Arafat et ont arrêté au moins neuf suspects.

    Le ministre palestinien de l'information Yasser Abed Rabbo a dit qu'Arafat était dans le lieu, mais était sauf. Israël a dit à plusieurs reprises qu'il n'a pas l'intention de nuire au chef palestinien, bien qu'un obus de blindés de Tsahal ait frappé ses quartiers pendant le raid de la semaine dernière. "Arafat est à l'intérieur des bureaux et il est indemne," a dit Yasser Abed Rabbo.

    Les résidents ont dit que des bulldozers blindés israéliens détruisaient les ruines des bâtiments endommagés par un raid israélien semblable la semaine dernière qui avait été lancé après qu'un terroriste-suicide palestinien ait tué 17 personnes, y compris 13 soldats, dans un autobus civil.

    Une source de Tsahal a confirmé qu'une opération était en voie de réalisation dans Ramallah et a dit qu'elle visait "à l'arrestation de terroristes et à la destruction de l'infrastructure du terrorisme". La source a dit que l'opération serait "limitée dans la durée" et était semblable à de nombreux autres raids israéliens dans les villes gouvernées par les Palestiniens et qui ont eu lieu sur une base presque quotidienne.

    Abed Rabbo a accusé Israël d'essayer de saper l'Autorité Palestinienne au moment elle entreprenait de nouvelles réformes. "Cette opération est en route tandis que Sharon entreprend sa visite à Washington. Cela montre que l'administration américaine soutient cette occupation et l'opération," a dit Abed Rabbo.

    "C'est le message de Washington, qu'Israël doit interrompre la campagne de réforme et le nouveau gouvernement avant même qu'il ne le commence ?"

    L'incursion a eu lieu peu de temps après qu'Arafat ait montré des signes d'essai d'apaisement aux Etats-Unis en annonçant un grand remaniement de son cabinet et en ordonnant à ses forces de sécurité d'arrêter un chef du groupe du Jihad Islamique, qui était derrière l'attentat-suicide de la dernière semaine.

    Le chef palestinien a réduit son cabinet de 31 ministres à 21 dimanche, a nommé un ministre responsable de forces de sécurité et a ordonné à sa police d'arrêter un chef du groupe de Jihad Islamique derrière l'atentat-suicide de la dernière semaine sur un autobus israélien. Washington avait exigé que le président palestinien reforme son administration et maîtrise les activistes.

    Comme faisant partie du grand remaniement, Arafat a nommé un nouveau Ministre de l'Intérieur, le Général Abdel-Razzaq Al-Yahya, à la tête d'une force de sécurité rationnalisée composée d'agences de sécurité souvent rivales.

  • Une quarantaine de Palestiniens blessés dans une mystèrieuse explosion dans la Bande de Gaza

    Autour de 40 Palestiniens ont été blessée, huit sérieusement, par une explosion à l'intérieur d'une maison dans le camp de Jabalya au début de la matinée de lundi, ont dit des résidents palestiniens et des sources de sécurité.

    Ils ont dit que la cause de la détonation était inconnue, mais qu'ellel a sérieusement endommagé la maison d'un fonctionnaire des services secrets militaires palestiniens dans le camp.

    Les ambulances se sont précipitées pour enmener les blessés à l'hôpital et les fonctionnaires de sécurité palestiniens ont dit qu'ils ouvraient une enquête dans la cause de l'explosion qui a endommagé environ huit maisons.

    Au moins deux Palestiniens ont été tués en faisant une bombe dans une maison dans le même secteur du camp de Jabalya environ il y a deux semaines, ont dit les résidents.

    Des dizaines de Palestiniens ont été tuées en préparant des bombes pour les utiliser contre Israël depuis que le soulèvement palestinien contre l'occupation israélienne a commencé en septembre 2000.Une quarantaine de Palestiniens blessés dans une mystèrieuse explosion dans la Bande de Gaza


    Autour de 40 Palestiniens ont été blessée, huit sérieusement, par une explosion à l'intérieur d'une maison dans le camp de Jabalya au début de la matinée de lundi, ont dit des résidents palestiniens et des sources de sécurité.

    Ils ont dit que la cause de la détonation était inconnue, mais qu'ellel a sérieusement endommagé la maison d'un fonctionnaire des services secrets militaires palestiniens dans le camp.

    Les ambulances se sont précipitées pour enmener les blessés à l'hôpital et les fonctionnaires de sécurité palestiniens ont dit qu'ils ouvraient une enquête dans la cause de l'explosion qui a endommagé environ huit maisons.

    Au moins deux Palestiniens ont été tués en faisant une bombe dans une maison dans le même secteur du camp de Jabalya environ il y a deux semaines, ont dit les résidents.

    Des dizaines de Palestiniens ont été tuées en préparant des bombes pour les utiliser contre Israël depuis que le soulèvement palestinien contre l'occupation israélienne a commencé en septembre 2000.

Juin 2002
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30