Accueil
  • les bulletins enregistrés de Kol Israël en différé :
    - de 17h30 en français, ( heure de Paris)
    - de 21h30 en français, ( heure de Paris)
  • Kol Israël en continu et en français,
    à 7h - 12h - 17h30 ( heure de Paris)

Google


Juin 2002
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Mardi 4 Juin 2002 - 24 Sivan 5762- mise à jour 19:34 (heure de Paris, GMT +2)
  • Tsahal détruit un tunnel servant à la contrebande d'armes dans la Bande de Gaza
    David Bender - Jerusalem Post

    Des unités d'armée, renforcées par la Police de l'air et des frontières , ont détruit un tunnel creusé par les Palestiniens employé pour la contrebande de materiel de guerre dans le Sud de la Bande de Gaza.

    Les soldats ont arrêté trois Palestiniens recherchés en conjonction avec le tunnel, trouvé près de Rafah.

    Ailleurs, les opérations de Tsahal continuent dans le camp de Balata près de Naplouse dans le nord de la Rive occidentale.

  • Le Hezbollah complote de "mega" attaques
    Nina Gilbert - Jerusalem post

    Le chef du service de renseignement de l'armée a averti aujourd'hui que le Hezbollah complote pour effectuer de "mega" attaques à Har Dov, la zone frontralière entre Israël et le Liban.

    Le Fatah et les terroristes du Hamas pensent aussi à se préparer à lancer une attaque majeure, plus significative à l'intérieur d'Israël , plus que ce qui a été commis auparavant, a dit le Maj.-général. Ze'evi Farkash devant la commision des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset.

    Il a dit que les réformes projetées par l'Autorité Palestinienne sont vues par les pays arabes voisins comme une indication que le Président de l'Autorité Palestinienne a perdu le contrôle.

    Ze'evi Farkash a aussi noté que la Syrie et l'Iran, tous les deux impliqués dans le soutien aux terroristes, ont récemment reserré leur coopération.

  • La restructuration des forces de sécurité palestiniennes

    Yasser Arafat a présenté mardi au directeur de la CIA, George Tenet, son plan de restructuration des services de sécurité palestiniens.

    Cette restructuration entraîne une réduction de moitié des services de sécurité et leur redécoupage en quatre branches distinctes (police, gardes-frontières, sécurité intérieure, sécurité extérieure), auxquelles s'ajoutent le renseignement militaire et la garde personnelle d'Arafat. Reste que ce dernier garderait la haute main sur cette sécurité dégraissée, sur laquelle le contrôle sera renforcé.

    Un coordonnateur a été choisi, Abdel Razak Yehiyeh, 73 ans, ancien chef de l'Armée de libération de la Palestine et ancien négociateur. Une nomination, non encore rendue publique par Arafat, qui sonne comme un camouflet pour Mohammed Dahlan, chef de la sécurité pour Gaza, qui avait la faveur des Américains et aurait toujours gardé des contacts en parallèle avec l'Etat hébreu. Selon la radio d'Israël, Dahlan aurait démissionné et réfléchirait à l'offre de devenir conseiller spécial d'Arafat.

    Cette restructuration s'inscrit dans un ensemble de réformes en profondeur réclamées par les Etats-Unis pour permettre une démocratisation de l'Autorité palestinienne et une lutte plus efficace contre le terrorisme.

    Pendant les cinq heures que Tenet a passées à Ramallah, des manifestants dénonçant une ingérence américaine dans les affaires intérieures palestiniennes scandaient «Tenet, go home».

    En vertu des autres projets de réforme, une «direction palestinienne unifiée» verrait le jour, chargée des négociations avec Israël et des autres questions majeures, tandis que le gouvernement gérerait les affaires courantes, a précisé le conseiller d'Arafat Ahmed Abdel Rahman.

    Ces réformes seront jugées par des résultats concrets: «Si le terrorisme cesse, c'est bien, sinon non», a déclaré Paul Patin, porte-parole de l'ambassade américaine.

  • L’incendie de l’ambassade d’Israël à Paris : la compagnie d’assurance va verser 25 millions de dollars
    Séfi Hendler, Paris (Maariv).

    ... La compagnie française d’assurances “ Axa ” versera 25 millions de dollars à Israël, à la suite de l’incendie qui a ravagé l’ambassade d’Israël à Paris. Cette somme ne sera pas transférée au Trésor israélien, mais servira à financer les travaux de réhabilitation de l’ambassade.
    Une mission venue du ministère israélien des Affaires étrangères, dirigée par le Directeur général adjoint chargé de l’administration, Nissim Ben-Chitrit, et les membres de l’ambassade d’Israël à Paris ont étudié la question du lieu d’installation provisoire des bureaux de l’ambassade, et de sa restauration. Il a été décidé de ravaler le bâtiment qui a été ravagé par le feu, et non de le raser pour en édifier un nouveau.
    Cette décision permettra de préserver la façade classée dans le style “ haussmannien ”, qui caractérise les immeubles parisiens de la fin du XIXème siècle (“ fin de siècle ”). L’intérieur sera entièrement refait à neuf, et les plafonds lambrissés détruits par le feu seront remplacés par des œuvres d’artistes israéliens...
  • Tsahal entre à Djénine et arrête des suspects
    Amos Harel, Correspondant d'Ha'aretz

    Tsahal est entré dans la ville de la Rive occidentale de Djénine mardi avant le début des pourparlers entre le directeur de la C.I.A. américain GeorgeTenet et le président de l'Autorité Palestinienne Yasser Arafat.

    Les troupes de Tsahal ont effectué des recherches et emmené pour linterrogatoire des palestiniens soupçonnés. Sept Palestiniens ont été emmenés pour participation terroriste présumée.

    Une force de la Police de l'air et des frontières a arrêté un palestinien dans le village de Hizme, au nord de Jérusalem

    Les fonctionnaires de sécurité palestiniens et des témoins à Djénine ont dit que les troupes ravaient tiré en l'air alors que des blindés roulaient dans la ville, mais il n'y avait aucun rapport immédiat de heurts avec des palestiniens armés.

    Les témoins ont dit que les troupes n'étaient pas entréesdans le camp de Djénine qui est adjacent à la ville. Le camp avait été la scène de lourds combats en avril pendant plus d'un mois de la longue offensive militaire israélienne à travers la Rive occidentale.

    Tenet devrait voir Arafat plus tard mardi dans la ville de la Rive occidentale de Ramallah, dans une mission, que le Président George W. Bush a dit, viserait à construire une force palestinienne unie "qui se battra contre le terrorisme".

    Lundi, le directeur de la CIAl a rencontré le Premier Ministre Ariel Sharon israélien pour contrer e doute des Israéliens qu'une réforme réelle soit possible dans l'Autorité Palestinienne tant qu'Arafat reste son chef.

    Tsahal continuait aussi son opération à Naplouse mardi. Lundi, il a arrêté un chef du Hamas en fonctiondans la ville de la Rive occidentale. Il est aussi reentré dans Qalqilyah ety a arrêté des terroristes soupçonnés .

    Le centre de l'opération de Naplouse a changé lundi s'est reporté au camp de Ein Beit-Ilma. Des dizaines de résidents du camp ont été arrêtés, y compris quatre qui était dans la liste des recherchés par Israël.

    Un de ces quatre est Said Basharat du Hamas, qui a été trouvé déguisé en femme. Said Basharat, 24 ans, du village voisin de Tamoun, était un personnage-clé dans l'organisation du terrorisme du Hamas dans la Rive occidentale nord et qui est responsable d'une longue liste d'attentats-suicide meutriers à l'intérieur d' Israël. Pendant les derniers mois, comme Tsahal a descendu ou arrêté la plupart des chefs du réseau, Basharat a été promu à la position de deuxième dans la hiérarchie. Parmi d'autres attaques, on croit qu'il est directement responsable de l'assaut dans le Moshav Hamra dans la Vallée du Jourdain, qui a tué une mère et sa fille et des réservistes de Tsahal.

    Le chef du réseau du Hamas dans la Rive occidentale nord, Mohand Taher, est toujours là, mais on croit qu'il se cache dans le secteur de Naplouse. Jusqu'ici, l'opération de Naplouse a ramené environ 110 Palestiniens recherchés pour interrogatoire par le service de sécurité du Shin Bet.

  • Dahlan se retire comme chef de la force de sécurité préventive de la Bande de Gaza
    Ha'aretz

    Le chef du Service de sécurité préventive de l'Autorité Palestinienne de la Bande de Gaza, Mohammed Dahlan, a pris un congé d'un mois pour considérer une offre du Président de l'Autorité Palestinienne Yasser Arafat de servir comme conseiller spécial au bureau du chef palestinien, a annoncé mardi Kol Israël.

    Cela signifie effectivement que Dahlan s'est retiré comme commandant de la force.

    Selon une source palestinienne, Dahlan a dit à Arafat qu'il ne voulait plus faire partie des forces de sécurité palestiniennes. Arafat a été apparemment d'accord avec la demande de Dahlan.

  • Ariel Sharon attendu à Washington la semaine prochaine, le 10 juin

    Le Premier ministre israélien Ariel Sharon rencontrera le président américain George W. Bush la semaine prochaine à la Maison blanche, une rencontre programmée après le week-end de pourparlers prévu entre le président égyptien Hosni Moubarak et son homologue américain à Camp David, a annoncé l'administration américaine.

    "La visite du Premier ministre Israélien intervient dans un contexte de consultations de représentants américains et israéliens décidés à promouvoir la paix et la sécurité au Proche-Orient", a déclaré dans un communiqué Ari Fleischer, chargé des relations avec la presse à la Maison blanche.

    Selon des sources israéliennes, Ariel Sharon pourrait étendre sa visite au Capitole qui soutient Israël par une majorité écrasante. La dernière visite du Premier ministre israélien à Washington remonte au mois dernier. Celui-ci l'avait été écourtée précipitamment à la suite d'un nouvel attentat-suicide perpétré près de Tel-Aviv, dans lequel 15 personnes avaient trouvé la mort.

    L'annonce de cette rencontre Bush-Sharon, la sixième du genre, a été faite lundi alors que l'émissaire américain William Burns et le directeur de la CIA George Tenet cherchent depuis le Proche-Orient à encourager la reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens.

    Les efforts diplomatiques continuent de se multiplier alors que George Bush doit rencontrer Hosni Moubarak vendredi et samedi à la Maison blanche. Un entretien est aussi prévu avec le vice-président américain Dick Cheney, le secrétaire d'Etat américain Colin Powell ainsi que Condoleezza Rice, la conseillère du président Bush en matière de sécurité intérieure.

    Au cours de ce week-end, le président égyptien devrait demander à son homologue de "fixer une date limite", d'établir un "planning" afin de permettre à l'Etat palestinien que George W. Bush a défendu de voir le jour rapidement, a indiqué Nabil Osman qui dirige le service d'information égyptienne. Hosni Moubarak devrait également suggérer à l'administration américaine de lancer l'ébauche de la conférence internationale de paix que les Etats-Unis souhaitent organiser cette été, toujours selon M. Osman. AP

  • Le cabinet palestinien maintient Ahmed Saadat en détention

    Le cabinet palestinien annonce qu'il entend maintenir en détention le chef du FPLP, Ahmed Saadat, malgré l'injonction de la Haute cour de justice palestinienne ordonnant sa libération faute, dit-elle, de preuves l'impliquant dans l'assassinat du ministre israélien du Tourisme Rehavam Zeevi.

    Les ministres palestiniens expriment dans un communiqué leur "respect pour la décision de la Haute cour de justice" mais estiment que l'ordre de faire libérer Ahmed Saadat "ne peut pas être exécuté dans les circonstances actuelles en raison des menaces israéliennes".

    Le Premier ministre israélien Ariel Sharon avait déclaré dans la journée qu'Israël prendrait toutes les mesures nécessaires pour empêcher la libération de Saadat, leader du Front populaire de libération de la Palestine qui avait revendiqué l'assassinat du ministre.

    Saadat est l'un des six Palestiniens détenus dans une prison de Jéricho en Cisjordanie sous la garde de Britanniques et d'Américains dans le cadre d'un accord qui avait permis de mettre fin au siège du palais présidentiel de Yasser Arafat à Ramallah.

    La perspective d'une libération de Saadat avait fait monter la tension alors même que le directeur de la CIA, George Tenet, s'apprêtait à entamer une tournée dans la région. Les dirigeants palestiniens, réunis à Ramallah en Cisjordanie, avaient ainsi fait savoir que les forces israéliennes avaient bouclé la ville de Jéricho dès que la Haute cour avait annoncé sa décision à Gaza.

    Les trois juges de la Haute Cour ont déclaré à l'appui de leur injonction n'avoir aucune preuve de l'implication d'Ahmed Saadat dans l'assassinat de Zeevi, en octobre dernier à Jérusalem. Pour Israël, sa relaxe "viole ce qui avait été entendu. S'il sort de prison, nous en tirerons les conclusions", avait déclaré aussitôt le porte-parole d'Ariel Sharon, Raanan Gissin.

  • Profil d’un terroriste : Ahmed Saadat
    Amir Kravitz (Yediot Aharonot)- traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.


    Agé de 46 ans, Ahmed Saadat est le Premier secrétaire du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP). IL est le principal commanditaire de l’assassinat du ministre israélien du Tourisme Rehavam Zeevi.
    Elu au poste de Premier secrétaire après l’élimination en octobre dernier de son prédécesseur Abou Ali Moustafa, il décide, dès son entrée en fonction, de donner au FPLP une orientation beaucoup plus radicale. Saadat est partisan d’une ligne beaucoup plus militante et hostile aux accords d’Oslo. Professeur de formation, Saadat est toujours resté fidèle à la politique de George Habache et refusait même à une certaine époque tout dialogue avec l’Autorité palestinienne.
    L’assassinat de Rehavam Zeevi a été l’une des premières mesures prises par Saadat dès son accession à la tête du FPLP. Ecroué dans les geôles de Jéricho en Cisjordanie, Saadat a accordé plusieurs interviews à des chaînes de télévision arabes au cours desquelles il a revendiqué ouvertement l’assassinat du ministre israélien. Il a également appelé les pays arabes à s’unir pour déclarer la guerre à Israël. Immédiatement après son incarcération, Israël a demandé son extradition à l’Autorité palestinienne.

  • NO COMMENT
    Gretta, l'épouse du gouverneur de la Banque centrale européenne (BCE), le Néerlandais Wim Duisenberg, fait des émules : des centaines de milliers de drapeaux pour la Palestine !

    Appel lancé par :
    A.F.P.S (Association France Palestine Solidarité), C.A.P.J.P.O (Coordination des Appels pour une Paix Juste au Proche-Orient), C.C.I.P.P.P (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien), Confédération Paysanne, Droits Devant !!, G.U.P.S. (Union Générale des Etudiants de Palestine), U.G.E.T - FRANCE (Union Générale des Etudiants de Tunisie en France)

    Des centaines de milliers de drapeaux pour la Palestine !
    Appel à tous ! France

    Il est temps de réagir massivement et de montrer aux candidats à la présidence et au gouvernement français que nous sommes des millions à refuser de laisser le peuple palestinien seul face aux crimes de l'Etat sioniste.
    C'est pourquoi nous demandons à chacun de mettre à la fenêtre de son logement un drapeau palestinien :

    - Que chaque enfant dessine des drapeaux et les colle, de manière visible, aux fenêtres;
    - Que chacun couse des drapeaux et les brandissent aux fenêtres;
    - Que les artistes et peintres exercent leur art avec les couleurs palestiniennes et les exposent de manière visible;
    - Que les murs libres se remplissent de drapeaux du peuple martyr.

    Faisons en sorte que des milliers de fenêtres montrent, par les couleurs du drapeau, que nous sommes au côté du peuple palestinien. Faisons comprendre à tous les candidats que les couleurs palestiniennes sont désormais un des aspects essentiel de la campagne.

Juin 2002
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30