Accueil de Desinfos
Kol Israël en différé - bulletin de 17h30 en français, ( heure de Paris)
Kol Israël en continu et en français, à 7h - 12h - 17h30 ( heure de Paris)
Mai 2002
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
RECHERCHER
(par exemple)

 

téléphones des rédactions pour réagir rapidement
emails des rédactions pour réagir rapidement
D'autres "adresses" pour le contre-désinformateur
Vendredi 3 Mai 2002 - 21 Lyar 5762
  • [Dimanche votons pour CHIRAC, mais ce n'est qu'un début, continuons le combat contre l'antisémitisme]
    MESSAGE A JACQUES CHIRAC
    CONTRE L'ANTISEMITISME

    Dépassons le simple OUI à Jacques Chirac comme président et profitons de ce contexte pour nous exprimer et faire passer notre message :

    Le jour des élections, conservez le bulletin de vote de Jean Marie Le Pen et inscrivez dessus le message suivant :

    " Nous avons fait barrage à l'extrême droite, faites barrage à l'antisémitisme "

    Renvoyez le bulletin à l'attention de M. Jacques Chirac,
    Président de la République
    Palais de l'Elysée
    75008 Paris.

    Une délégation de responsables communautaires et de personnalités apporterale même message au lendemain des élections à l'Elysée.

    Le Comité Juif d'Action, cja@paris.com, www.antisemitisme.info

    NB : le courrier adressé à l'Elysée n'a pas besoin d'être timbré.

    NB2 : N'oubliez pas de prendre une pince à linge et des gants pour prendre entre vos mains le bulletin de M... de J.M Le Pen.

    Ne vous abstenez pas, ne votez pas blanc, ramenons le Pen à moins de 10 %

  • ! On croit rêver !

    Je vous envoie cet e-mail pour vous signaler un remarque incroyable de la part du sinistrement célèbre "stratège" du Parti Socialiste, Pascal Boniface qui était hier soir sur France 2, interviewé à l'émission Envoyé Spécial. Interrogé à propos de la réaction de Georges W. Bush sur l'antisémitisme en France, il a osé dire que cette déclaration était motivée par des considérations de "politique intérieure" américaine ! On croit rêver !
    Denis C-T

  • Arafat approuvait le financement des attentats anti-israéliens, aurait avoué Barghouti

    Yasser Arafat donnait personnellement son feu vert à l'achat d'armes servant aux attaques anti-israéliennes: c'est du moins ce qu'a affirmé jeudi le bureau du premier ministre Ariel Sharon en s'appuyant sur l'interrogatoire de Marwan Barghouti, le chef des Tanzim du Fatah sur la Rive Occidentale.

    M. Barghouti, 41 ans, arrêté à Ramallah le 15 avril, est le plus haut responsable palestinien incarcéré en Israël depuis le début de l'Intifada II dans les territoires.

    Selon le bureau du Premier ministre, Marwan Barghouti a déclaré aux enquêteurs du Shin Bet, les services secrets israéliens, que lorsqu'un milicien voulait réaliser une attaque, il devait remplir une requête détaillée concernant les moyens nécessaires en argent et en armes et la lui remettre. Marwan Barghouti la signait éventuellement et la transmettait ensuite à Yasser Arafat pour approbation finale. Yasser Arafat devait approuver tout déblocage de fonds, quel qu'en soit le montant.
  • Le Congrès américain vote des résolutions pro-Israël

    Le congrès jeudi a voté des résolutions de solidarité avec Israël, malgré les réticences de l'administration Bush craignant que ces mesures puissent gêner ses efforts de paix au Moyen-Orient

    Le Sénat à majorité Démocrate a voté par 94 contre 2 une résolution disant que les Etats-Unis et Israël sont "engagé dans une lutte commune contre le terrorisme," et condamnant les attentats-suicide palestinien

    La Chambre des représentants menée par les Républicains a voté par 352 contre 21, avec 29 abstention, une résolution plus fermement exprimée accusant le Président palestinien Yasser Arafat de soutenir le terrorisme

    L'administration avait essayé de bloquerr les résolutions, craignant qu'elles produisent plus de colère et de ressentiment dans les pays arabes alors qu'il cherchent une coopération pour réprimer la violence et ltravaillent vers un traité de paix

    Mais avec le Congrès décidé d'agir, la Maison Blanche a fait bonne mine devant les votes, disant qu'ils venaient à un moment moins sensible des négociations

    Le Sénateur Joseph Lieberman, un Démocrate du Connecticut qui a ouvert la séance du Sénat, a dit qu'elle était destiné à mettre la chambre "en phase avec l'appui au droit d'Israël à l'autodéfense." "Faire connaître à chaque terroriste que le peuple américain n'abandonnera jamais la liberté, la démocratie et Israël," a dit le chef de la Majorité Tom DeLay, un Républicain du Texas qui a voté la résolution avec le Républicain Tom Lantos de Californie, Démocrate chef du Comité des Relations Internationales

    "Avec cette résolution, nous serons debout avec Israël, nous serons debout avec la paix et nous sommes debout pour que l'avenir apporte la paix et la prospérité à tous les peuples du Moyen-Orient," a dit le Chef de la Minorité Richard Gephardt, un Démocrate du Missouri

    Mais quelques Membres de la Chambre ont cherché une position pro-Israël beaucoup plus agressive, avec lun leader de la Majorité Dick Armey, un Républicain du Texas, dans un interview sur MSNBC énonçant qu'Israël doit revendiquer la Rive occidentale entière, en déplaçant les Palestiniens

    "Il y a beaucoup de nations arabes qui ont des centaines de milliers d'acres de terre, ils ont le sol et la propriété et l'occasion de créer un état palestinien," a dit Armey

    Il a publié plus tard une déclaration pour éclaircir ses commentaires, disant que cela signifiait que "les individus qui soutiennent les actes terroristes peut correctement être banni du secteur."

    Après des pourparlers avec la Maison Blanche, le texte de la résolution disant que Arafat coordonne le terrorisme a été abandonné et un appui à une aide humanitaire pour les Palestiniens a été ajouté

    Le ton de la résolution de Sénat était plus "doux"

    Les résolutions n'ont pas de force de loi, mais le Secrétaire d'Etat Colin Powell avait pressé des législateurs de se tenir à distance de mesures qui auraient poussé une montée de la crise

    La Maison Blanche a fait pression pour laisser tomber le texte de la résolution approuvant une aide complémentaire pour Israël, qui arrive annuellement à presque 3 milliards de la part des Etats-Unis
    Mais le paragraphe pour plus d'aide est resté dans la mesure

  • Journée mondiale de la liberté de la presse

    Selon Reuters, la Cisjordanie serait actuellement le pire endroit pour un journaliste, selon un classement publié par une "commission pour la protection des journalistes" (!!!...???) à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse.

    Le meilleur endroit pour les journalistes est l'Algérie où tous les journalistes sont carrémment interdits de séjour, c'est beaucoup plus facile de ne pas relater les massacres qui s'y déroulent tranquillement assis dans un fauteuil à Paris.

  • Le Hamas menace de nouveaux attentats-suicide

    Le Hamas a de nouveau menacé jeudi de perpétrer des attentats-suicide contre les Israéliens.

    Le dirigeant du groupe islamiste Abdel Aziz Rantisi a dénoncé l'accord qui a permis à Yasser Arafat de retrouver jeudi matin sa liberté de mouvement en l'échange du transfert de six Palestiniens, dont les quatre assassins présumés du ministre israélien du Tourisme Rehavam Zeevi, vers une prison de Jéricho où ils sont sous la garde de Britanniques et d'Américains.

    "Le Hamas condamne fermement cette décision de livrer nos combattants de la liberté", a déclaré Abdel Aziz Rantisi. "C'est quelque chose d'inacceptable".

  • L'ancien directeur de la prison de haute sécurité de Brixton chargé des prisonniers de Jéricho

    L'ancien directeur de la prison de haute sécurité dans laquelle des militants de l'IRA avaient été détenus supervisera la détention à Jéricho des six assasins palestiniens autrefois réfugiés dans le QG de Yasser Arafat à Ramallah, a annoncé jeudi l'ambassadeur de Grande-Bretagne en Israël.

    Andrew Coyle a dirigé la prison de Brixton à Londres, où des membres de l'IRA et d'autres personnes condamnées pour terrorisme avaient été incarcérées, a précisé l'ambassadeur Sherard Cowper-Coles à la radio israélienne. Actuellement directeur du Centre d'études sur la prison à l'Université de Londres, M. Coyle fera office de consultant et organisera l'équipe de gardiens britanniques qui surveilleront la détention des Palestiniens à Jéricho.

    Les gardiens britanniques, qui seront aidés par des collègues américains, seront en service 24h/24. Ce sont des civils non-armés mais qui ont servi dans l'armée britannique et comme observateurs dans les Balkans, a précisé M. Cowper-Coles. Une fois l'équipe installée, Andrew Coyle sera remplacé à Jéricho par un fonctionnaire de l'administration pénitentiaire d'Irlande du Nord.

  • Encore Arafat qui se ridiculise en parlant d'un "nouveau Stalingrad" au sujet de Djénine

    Jeudi, Yasser Arafat a parlé de "nouveau Stalingrad" au sujet de Djénine. Cette ville de Russie aujourd'hui baptisée Volgograd a été le théâtre de l'une des batailles les plus terribles de la seconde guerre mondiale. On estime qu'environ un million de soldats et de civils soviétiques y ont trouvé la mort au cours d'un siège de 200 jours par l'armée allemande qui avait été finalement défaite.

    Human Rights Watch n'a pas trouvé trace de massacre de grande ampleur. Certains responsables palestiniens avaient en effet avancé des chiffres élevés, le ministre Saeb Erekat ayant parlé de 500 morts sur la chaîne CNN. Il avait toutefois reconnu par la suite qu'il ne pouvait pas étayer ce chiffre.

    "Human Rights Watch n'a pas trouvé de preuve pour appuyer les affirmations selon lesquelles l'armée israélienne avait massacré plusieurs centaines de Palestiniens dans le camp", affirme un rapport

    Les autorités israéliennes ont affirmé que les activistes palestiniens avaient violé eux-mêmes les lois de la guerre en s'installant et en stockant des armes au beau milieu de zones d'habitation. Danny Ayalon, conseiller du premier ministre Ariel Sharon, a "rejeté l'accusation de crimes de guerre. Il s'agissait d'une zone de guerre. Elle était pleine de pièges et d'explosifs". Selon lui, l'armée israélienne "a fait tout dans la mesure du raisonnable." M. Ayalon n'est pas d'accord non plus avec les données de Human Rights Watch: "Sur les 51 corps découverts, 44 étaient ceux de terroristes armés et sept de civils, ce que nous regrettons beaucoup".

  • Lettre ouverte à M. Jean-Marie Colombani, directeur de la rédaction du Monde
    Dans Le Monde en date du mercredi 1er mai, est publié en page 18 le dessin d’un quotidien kenyan, traduit par l’hebdomadaire Courrier International pour Le Monde. Le dessin est partagé en deux vignettes, dans chacune d’elle un personnage se tient les mains pour pleurer devant un décor de ruines et de décombres. Vignette de gauche : " Varsovie 1943 ", vignette de droite : " Jenine aujourd’hui ". Commentaire explicite dans un coin du dessin : " l’histoire a une curieuse façon de se répéter " ! ! !…

    (LA SUITE DE LA LETTRE)

Mai 2002
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31