Accueil   La liste des Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

L'immobilisme politique ressuscite l'idée d'un retrait unilatéral / Alouf Benn (Haaretz, 19/08/01)
Le démographe israélien, Pr. Arnon Sofer de l'université de Haïfa est devenu la personnalité la plus "écoutée" des politiciens israéliens en cet été 2001. Pis, il est aujourd'hui le maître à penser du nouveau courant qui voit le jour ces derniers mois et qui prône un retrait israélien unilatéral des territoires. Dans un article publié il y a deux mois sur la démographie d'Israël, Sofer affirme que d'ici l'année 2020, 58% d'arabes et 42% de juifs vivront entre le Jourdain et la Méditerranée, dans un territoire qui comptera une population totale de 15.2 millions d'habitants. Il avance que sans un retrait unilatéral israélien, l'entité sioniste pourrait "disparaître" dans les prochaines années.
Sofer ne s'est pas contenté de publier ses travaux au sein du monde universitaire israélien. Il s'en est allé "prêcher" au sein de la classe politique.
(..) Les partisans du retrait ont fait de Sofer leur gourou idéologique et la justification scientifique et suprême à leur discours. Dan Méridor, qui compte parmi les plus fervents partisans, l'a même convié à exposer ses données devant la commission de Sécurité de la Knesset, à la grande colère des députés arabes israéliens qui y voyaient une manipulation honteuse.. Même Haïm Ramon, qui tente de mettre en place ces jours-ci un mouvement extraparlementaire en faveur d'un retrait unilatéral, a rencontré le démographe à plusieurs reprises. Pour Ramon, Sofer est encore optimiste comparativement au démographe Sergio de La Pergola qui prévoit une majorité arabe en Israël d'ici 2010.
Sofer, démographe de renom en Israël, a beaucoup écrit sur les problèmes démographiques du pays, mais c'est en février dernier, lors d'une journée de conférences au Centre interdisciplinaire d'Hertzilia, qu'il a tiré la sonnette d'alarme. "L'étau démographique se resserre sur Israël a une allure folle, et la prise de décision au niveau national avance à un rythme de tortue" a-t-il dit.
Sofer avait alors avancé un taux de natalité en perpétuelle croissance au sein de la population arabe en Israël et dans les territoires, et d'en tirer les conclusions :"Le conflit peut durer, mais le temps joue contre nous et Israël doit prendre une décision courageuse et difficile en se retirant unilatéralement des territoires."
(..)

cet article a été traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.