Accueil   Les Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

Télévision
France 3 accusée de désinformation

© Le Point - 15/12/2000 - N°1474 par Jean-Alphonse Richard

France 3 a-t-elle diffusé, fin juillet, dans le contexte des événements de la bande de Gaza, un reportage dénué de tout fondement réel ? Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) tente de répondre à cette délicate question, qui pourrait embarrasser la chaîne publique.

C'est au début du mois d'octobre que la Ligue internationale contre la désinformation, présidée par Michel Jeffroikin et animée par l'avocat parisien Gilles-William Goldnadel, a alerté une première fois le médiateur de France 3. Dans un courrier à Marc Francioli, l'association s'étonnait de la diffusion, le 30 juillet, d'un reportage consacré aux survivants d'un massacre qui aurait eu lieu à Nehilia. Le film mettait en scène le témoignage dramatique d'un Palestinien âgé accusant l'armée israélienne d'avoir assassiné, par le passé, une cinquantaine d'hommes du village.

La tuerie de Nehilia n'aurait jamais eu lieu. La Revue d'études palestiniennes, qui dispose d'une documentation étoffée sur les actions des militaires israéliens, n'avait aucune information sur une telle tragédie. Après avoir hésité sur le lieu exact où auraient été perpétrées les cinquante exécutions, Ashkelon puis Nehilia, France 3 ne devait plus répondre à l'association.

Déjà évoquée lors d'un colloque sur la désinformation qui s'était tenu au Sénat le 6 novembre, l'affaire de Nehilia est désormais entre les mains du CSA. La Ligue, qui voit à travers cette diffusion une « désinformation aussi grave qu'exemplaire », a l'intention de saisir prochainement la justice.

© Le Point - 15/12/2000 - N°1474 - Laser Société - Page 052 - 238 mots Laser SociétéLe Point
par Jean-Alphonse Richard