desinfos@desinfos.com 
  
Emails des rédactions
Accueil    Textes    Courriers    Liens    Dates    Archives des infos    Avis d'utilisation

écrire au courrier de la désinformation le courrier des amis

Le 16 Janvier 2003,

Madame, Monsieur le Député Européen,

Je vous transmets le courrier, en forme de requête, adressé ce jour à M. Olivier Mazerolle, directeur de l’information de France 2.

L’affaire de l’enfant palestinien Mohammed Al-Dura, dont vous connaissez sûrement les tenants et aboutissants, vient de connaître un rebondissement, suite à la parution du livre de Gérard Huber.

“Contre-expertise d’une Mise en Scène” paru aux éditions Raphaël.

Livre, que je vous conseille de lire, et qui affirme, suite à de fines réflexions, la mise en scène d’une propagande diffusée, malheureusement, par une chaîne nationale française.

Je vous remercie par avance, de bien vouloir appuyer ma demande auprès de la direction de France 2.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes cordiales salutations.

Victor PEREZ



----- Original Message -----

From: perezvictor
Sent: Thursday, January 16, 2003 1:22 PM
Subject: Requête d'honnêteté intellectuelle.

Le 16 Janvier 2003,

A l’attention de M. Olivier MAZEROLLE

Directeur de l’information de France 2.

Monsieur,

Il apparaît plus qu’essentiel, aujourd’hui, que vous infirmez ou confirmez l’exactitude du reportage de Charles Enderlin concernant la mort de l’enfant palestinien Mohammed Al-Dura, survenue le 30 Septembre 2000, au carrefour de Netzarim dans la bande Gaza.

En effet; une contre enquête minutieuse, notamment sur le propre film de votre caméraman Talal Abu Rahmé, à établi que l’enfant n’a pas été ‘tué’. Devenu véritable icône de la lutte palestinienne, la scène de la mort du petit Mohamed Al Dura symbolise aujourd’hui la seconde Intifada.

Le livre de Gérard HUBER ‘Contre-expertise d’une Mise en Scène‘, et publié aux Éditions Raphaël, soulève de nombreuses questions, voire accusations.

En voici quelques unes.

-Pourquoi a-t-on refusé d’autopsier le corps de l’enfant? Est-ce pour éviter d’y trouver une balle en plein front, alors que l’on prétend qu’il aurait été touché dans le buste?

-Pourquoi avoir prétendu que les Israéliens avaient abattu cet enfant, alors qu’ils ne pouvaient le voir, ni lui, ni son père ? L’auteur nous démontre que, par la position des protagonistes lors de l’accrochage, il est impossible que des balles israéliennes aient atteint l’enfant. Il est donc permis d’affirmer le contraire du commentaire de Charles Enderlin, à savoir: les Israéliens n’ont pas tué Mohamed Al Dura.

Le journaliste, philosophe, psychanalyste et correspondant permanent à Paris de Metula News Agency,( http://www.menapress.com ) affirme que l’on voit l’enfant bouger après son décès, et vérifier si lui aussi est dans l’axe de la caméra? -Pourquoi France2 a-t-elle, jusqu’à présent, toujours refusé de fournir les rushes en sa possession, et son aide à cette enquête? Est-ce parce que cette mise en scène est vérifiable également dans les rushes de votre propre caméraman?

En conclusion, Gérard Huber prouve que l’image de la « mort » de l’enfant peint une fiction utilisée comme manœuvre de communication, et relatée comme un événement.

D’où sa certitude: le petit Mohamed n’a pas été tué.

Le 02 octobre 2002, lors de la remise du « Prix de la Désinformation » à France 2 et à son correspondant permanent à Jérusalem, vous avez accordez deux brefs entretiens (à proche-orient.info et à RCJ) concernant le film d‘Esther Shapira, et avez affirmer: <<...Si j’y avais trouvé un élément concret de nature à apporter une autre lecture de cette affaire, je l’aurais évidemment passé...>>

Ayant l’espérance de votre compréhension de la gravité de l’affirmation de Gérard Huber, et de la quête de l’innocence d’un pays blessé, j’attends donc, Monsieur le Directeur, une mise au point précise et relayée par vos différentes éditions.

Respectueuses salutations.

Victor PEREZ


P/S: requête envoyée aux sites de ré-informations reinfo-israel.com et desinfos.com, au médiateur de France 2 ainsi qu’à de nombreux députés européens, qui sont amenés régulièrement à prendre des décisions concernant les relations UE- ISRAEL.

ISRAEL/PALESTINE: LES VRAIS ENJEUX

Une conférence de paix concernant le problème palestinien va bientôt démarrer sous égide internationale et, pour la première fois, l'Europe y sera représentée en tant que telle. Ceci suscite trois séries de remarques sur les enjeux cachés de cette conférence.

Premièrement, le terrorisme appelle le terrorisme et se nourrit de ses victoires Il ne faut donc pas encourager le terrorisme. Le cadeau inouï fait par l'OTAN au terrorisme albanais au Kosovo a plombé dès le départ les négociations de Camp David présidées par M. Clinton sur le Proche-Orient, parce qu'il a ouvert la voie à un scénario alternatif diplomatico-terroriste similaire, que pouvait jouer un des protagonistes. Dans le contexte actuel d'une menace terroriste mondiale, il est crucial pour l'Occident de ne pas accorder désormais de prime au terrorisme.

L'Europe, en particulier, ne peut pas se contenter de reproduire les postures diplomatiques post-coloniales de ses grands Etats impériaux, la Grande-Bretagne et la France, car cela l'amènerait à glisser sur une pente dont les équations seraient : Lawrence + Lyautey = Chamberlain + Daladier = Ribentrop. Autrement dit, la poursuite de la politique, structurellement compréhensive, de ces puissances au Proche-Orient prédisposerait à une attitude munichoise face au terrorisme en tant que tel, qui aboutirait au désastre.

Deuxièmement, il serait gravissime que l'Europe, la première année de la reconstitution de son unité politique depuis 1944, se fixe comme objectif d'obtenir une victoire diplomatique aux dépens de l'Etat d'Israël, à l'exemple de l'Empire Allemand, fondé en 1870 sur la défaite militaire de la France. Pour un continent largement compromis dans le fascisme et le nazisme, ce serait une tare fondamentale, la marque d'un code génétique défectueux, non-conforme au projet des pères fondateurs. Certains y verraient une revanche de l'histoire. Déjà, le Parlement Européen, sous couvert d'amour de la paix, a lourdement sanctionné en 2002 l'Etat sioniste et encouragé militairement ses adversaires, tandis qu'il finance l'éducation des enfants d'Orient à la mode des Jeunesses Hitlériennes. Dans le même temps, l'Université de Paris a revêtu le charme suranné de l'Université de Vienne en 1936.

Troisièmement, de manière circulaire, les solutions qui seront trouvées au Proche-Orient serviront de références pour les conflits latents ailleurs dans le monde et notamment en Europe. Elles pourront conduire au réveil des revendications nationales de la grande Allemagne, longtemps mises sous le boisseau. Déjà, le Prix Nobel de littérature allemand s'est dressé pour défendre les droits historiques des populations des Sudètes, suscitant l'inquiétude de la République Tchèque.

Il y va de Jérusalem comme de Strasbourg, de la paix au Proche-Orient comme de la paix en Europe.

Julius, Paris.

Ah, mon cher Monsieur, le Monde a bien changé!

Article de Catherine Dupeyron, correspondante Du Monde à Jérusalem. Édition du 01/01/2003

Arrestations, assassinats : la violence banalisée au Proche-Orient

Destructions de maisons, meurtres ciblés et attentats se multiplient. Le gouvernement d'Ariel Sharon a manifestement décidé d'intensifier la répression, avant les élections du 28 janvier, afin d'obtenir "une victoire décisive" en 2003.

Jérusalem correspondance

Tandis que la violence quotidienne était déjà routinière entre Israéliens et Palestiniens, la situation s'est nettement détériorée en cette fin d'année 2002.

Mardi, dernier jour de l'année, un Palestinien a encore été tué lors d'un échange de coups de feu avec l'armée dans la bande de Gaza. Quelques heures plus tard, plus au sud, près de Rafah, des Palestiniens tiraient une roquette antichar, blessant un soldat et deux civils israéliens. Depuis le début de l'Intifada Al-Aqsa (septembre 2000), le conflit a fait 2 810 morts dont 2 076 Palestiniens et 685 Israéliens.

Outre les accrochages tristement classiques entre militaires et manifestants palestiniens, ce sont les exactions israéliennes qui ont marqué cette fin d'année 2002.

 

La suite sur http://www.lemonde.fr/article/0,5987,3210--303981-,00.html

 

 

Mme Dupeyron, Mesdames et Messieurs les piliers d'un Monde à l'envers,

Exactions, dites-vous?

 Il me semble avoir eu récemment sous les yeux quelques éléments statistiques qui n'ont pu vous échapper mais auxquels il vous serait sans doute inconfortable de vous référer, expliquant bien que la très grande majorité des tués palestiniens étaient des activistes et des terroristes sur le point d'assassiner des civils ou ayant déjà commis leurs forfaits.

Je ne discuterai pas avec vous des ficelles grossières et ridicules que vous utilisez pour ternir l’image d’Israël et de son armée. Vous et moi, les connaissant parfaitement, perdrions du temps à ergoter sur ce sujet. Cette lettre est surtout destinée à être diffusée le plus possible, avec l’espoir d’atteindre ne serait-ce qu’une infime partie du lectorat du Monde.

Exactions, dites vous ?

Et comment qualifier l'ensemble de l’œuvre "journalistique" de l'équipe rédactionnelle du Monde , rubrique "Proche Orient". Comment désigner la concertation parfaite qui permet à des Ternisien, Paris, Cypel, Naïm, Dupeyron, de construire jour après jour le mur de mensonges, volontaires et par omission, permettant d’obstruer la vue de vos lecteurs, pourtant intelligents, mais qui ont tellement confiance en le journal-Le Monde-qui est-qu’on le veuille ou non-tout de même, cher Monsieur-une référence.

Hélas, ces lecteurs confiants, ne savent pas que cet organe de presse a été progressivement investi par les complices de l’ogre islamo-fasciste, qui, sans doute, par le biais d’une participation conséquente voire principale au capital du quotidien, a pu tranquillement installer ses lieutenants inconscients dont la mission occulte n’en était pas moins claire : opération diabolisation d’Israël et des Juifs -avec pour mot d'ordre de les faire passer pour des paranos-, couplée à l’opération angélisation des Musulmans et de l’Islam.

C’est ainsi que l’on a pu voir fleurir tout au long de l’année 2002 des aberrations telles que la "Charia incomprise" (sic), article de Hani Ramadan faisant le panégyrique de toutes les horreurs et violences sécrétées par l’Islam. Ce même Hani Ramadan, chassé peu après des instances universitaires helvétiques, nos amis Suisses ayant été fortement incommodés par une rhétorique nauséabonde qui avait pourtant trouvé preneur du côté de la rue Claude-Bernard.

C’est ainsi que l’on a pu voir un Xavier Ternisien se jeter comme un mort-de-faim sur un site Internet sioniste sur lequel étaient tenus des propos racistes, site visité par quelques internautes égarés, et qui représentait a peu près, en fréquentation, celle du Club Mickey sur la plage de Trifouilly-Les-Pins par un lundi de décembre pluvieux, avec un vent force 4. Cela n’a pas empêché notre grand professionnel  de l’information d’en faire un Grand Dossier et d’en faire l’exemple type de ce qui est proféré sur Internet par les 150.000 personnes qui battaient le pavé parisien le 7 avril 2002 entre République et Bastille.

C’est ainsi que l’on a vu un Sylvain Cypel se ridiculiser avec son fameux réseau d’espionnage israélien aux USA, sans même s’assurer si sa falsification tiendrait une demi-journée, ce qui ne fut pas le cas puisque toute son argumentation avait fondu, 12 heures après, sous le coup de chaud courroucé soufflé depuis Washington. Dès le lendemain, la Une et les deux pages suivantes retournaient vite de là où elles n’auraient jamais du sortir : la deuxième porte à droite au fond du couloir.

Mesdames, Messieurs, pantins pathétiques des forces obscurantistes, je vous félicite pour cette année 2002 prolifique.

Je vous sens bien, là, motivés et tout, et tout..

Profitez bien de ce début d’année 2003 pour laquelle vous semblez, donc,si bien disposés. La mode change vite, vous savez, de nos jours. Et puis, la doxa aime bien finalement se ranger du côté des gagnants. Je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose me dit que ceux-ci ne seront pas ceux que vous souhaitez.

Je vous prie de croire, Mesdames et Messieurs les piliers d'un Monde à l'envers, en mes sentiments ironiques et confiants.

Jean-Pierre C.


le,26 décembre 2002

à l'attention du Rédacteur en chef - FRANCE 3 PARIS

Madame, Monsieur,



En découvrant l’édition nationale de 20 h. de ce soir, l’impression d’avoir perdu mon temps pendant les cours d’histoires au collège m’a saisi.

C’est en effet, à une leçon d’histoire trompeuse que votre journal nous a convié ce soir.

La mamie musulmane de votre reportage ,est effectivement née en 1931 dans une contrée nommée Palestine .

La Palestine de cette époque était le nom d’un territoire ,dont la Jordanie crée en 1922 ,en a été extraite, et non, comme le laisse sous entendre votre reportage, un pays indépendant que les juifs ont envahi en 1948.

Cette région ,jusqu’à cette date, était sous mandat Britannique , et si cette femme peut se prétendre de cette Palestine, les juifs habitant cette terre, à cette période, tout autant.

La différence entre les deux ne se résume qu’à la religion ,et seul le judaïsme prouve que les juifs du monde entier ont des droits historiques sur ce sol.

Voyez vous , Madame, Monsieur , à faire aux fils de vos différents journaux des vérités minutes ,vous finissez par y croire .

Dans votre cas ,cela est volontaire ,et après tout c’est votre droit de méconnaître les origines de ce conflit ,qui meuble tant vos chroniques quotidiennes.

Mais dans le cas de vos téléspectateurs, votre présentation litigieuse ne peut être considérer que comme de l’escroquerie intellectuelle, voire du négationnisme ,

Le simple respect de vos clients ,redevance oblige, vous interdit de les mystifier.

Ce respect a motivé cette télécopie, mais je vous l’avoue ,je n’attends aucune réponse de votre part, étant, depuis deux années, habitué à vos forfaitures.

Je vous prie d‘agréer, Madame, Monsieur, l‘expression de mes simples sentiments .



VIctor P.

Bas les masques !
ou Israël se préparer à une prochaine guerre du golfe
 

A l'approche d'une prochaine guerre du golfe, on voit la population israélienne se préparer au pire et s'équiper de masques à gaz, se faire vacciner contre la variole, s'entraîner à courir aux abris avec les bébés dans les bras....

Il est certes déchirant de voir des nourissons enfermés dans des équipements étanches, sachant que c'est pénible pour eux et que pourtant, leur vie en dépend...

Mais finalement, on peut être tout content de voir que les petits juifs ont enfin une patrie qui veiile sur eux, une patrie qui les aime, qui ne se contente pas de les tolérer au nom de grands principes de droits de l'homme qui sont bien obligés de les inclure mais dont on sent bien qu'ils furent rédigés sans les prévoir.

Il faut tout de même se souvenir qu'en 39, les Juifs qui vivaient en France sans avoir la nationalité française, souvent dans une situation d'extrême pauvreté, étaient obligés de payer leurs masques à gaz, qui étaient distribués pour faire face aux futures attaques allemandes.

Combien de témoignages de juifs français racontent comment leurs voisins les obligèrent à sortir des abris pendant les bombardements allemands, disant q'il n'y avait pas de place pour les juifs?

En Israël, les arabes ont tous droit au masque à gaz, alors que certains d'entre eux abritent des membres du Hamas et d'Al Qaïda qui, sont probablement en train de concocter leurs bombes chimiques...

Lors de la première guerre du golfe, ils y avaient déjà tous droit alors qu'ils dansaient dans les rues lorsqu'un scud tombait sur Tel Aviv.
Je ne sais pas quel pays est le plus sûr, mais le plus humain, je le sais...

Michaël A.

LE TORT D'ÊTRE JUIF

Quand on s'intéresse à nos racines,
On est un peuple rebelle, inassimilable, qui ne se mélange pas.

Quand on s'assimile et qu'on s'intègre,
On est accusé de réussir et de diriger le monde.

Quand on revendique la richesse de la diaspora,
On est un peuple apatride et bâtard.

Quand on veut s'installer en Israël,
On est une sale race d'impérialistes et de colonisateurs.

Quand on se fait massacrer,
On nous dit qu'on nous mène à l'abattoir et que c'est de notre faute.

Quand on se défend,
On est des nazis qui n'ont rien retenu de l'oppression.

Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse, on aura toujours tort,
mais après 5000 ans d'obstacles,

On est toujours là...

Julia A.

Négationnisme subliminal
E. Meimoun, Jérusalem

Mesdames et Messieurs les journalistes,


Je voudrais vous remercier de l'aide précieuse que vous m'avez apportée la semaine dernière.


En effet, je me demandais depuis longtemps, et plus particulièrement depuis le début de la nouvelle vague de terrorisme en Israël, pourquoi la plupart des médias et politiques français soutenaient plus ou moins ouvertement la cause palestinienne. J'avais émis plusieurs hypothèses, parmi lesquelles soumission à la force électorale (10% de la population française serait arabe ou musulmane), soumission à la force économique (médias tenus par des groupes ayant des intérêts dans les pays arabes ; pétrole, etc?), soumission à la terreur (et si des "jeunes" se mettaient à se faire sauter dans le métro parisien ??), soumission à la "politique arabe" du Quai d'Orsay, voire même soumission au "politiquement correct" de la gauche rouge-verte-rose et aux tendances anti-globalisation et anti-américain.


Mais quel naïf j'ai pu être !


Ce parti pris ne se traduit pas seulement par une déformation ou occultation systématiques des faits (il est vrai que l'AFP n'y est pas pour rien !), mais aussi par l'utilisation d'un vocabulaire qui, à lui seul, discrédite Israël. Je n'avais guerre prêté attention à cette terminologie tant les médias ont réussi à la banaliser, comme par exemple :

Depuis la fameuse bataille de Jénine s'est encore plus intensifiée l'utilisation de notions faisant référence à la Seconde Guerre Mondiale :

On se surprend également à lire sans sourciller des phrases du style "Ariel Sharon, accusé de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et actes de génocide par des rescapés des camps palestiniens" (Le monde avec AFP et Reuters du 14 mai 2002), phrase mise évidemment sans guillemets, signes de ponctuation réservés au mot "terroriste" !


Cette semaine le parallélisme entre la Shoah et ce que "subissent" les Palestiniens est devenu encore plus flagrant avec l'apparition du terme " déporté", utilisé encore très parcimonieusement pour que les lecteurs s'y habituent doucement. "déportés" - les Palestiniens sont "déportés" par Israël - quel symbole ! Le peuple qui a tant souffert il y a seulement 60 ans, pratique aujourd'hui les même méthodes que ses bourreaux !


A l'instar de l'analogie entre le ghetto de Varsovie et la bataille de Jénine (caricature apparue dans Le Monde), on "regrette" l'erreur - mais le mal est déjà fait - puis on recommence un peu plus tard sur le même registre.


La conclusion est évidente : les pires atrocités commises au 20ème siècle l'ont été par des Européens, et parmi eux un certain nombre de Français. Comme on ne peut malheureusement pas effacer ces crimes, on essaye de les minimiser en falsifiant l'histoire qui est en train de s'écrire aujourd'hui afin que les générations futures ne se sentent plus coupables de leur passé et se disent ce que disent actuellement à voix haute de nombreux dirigeants arabes : si les Allemands avaient fini leur travail, les pauvres Palestiniens n'auraient pas souffert.


Par ces abus de langage la presse française, en comparant implicitement la Shoah et le conflit israélo-arabe, en plus de la désinformation flagrante, ne fait rien d'autre que du négationnisme subliminal.


Grâce à vous messieurs les journalistes et hommes politiques français, j'ai compris pourquoi j'ai honte aujourd'hui d'être français.

E. Meimoun

Jérusalem


Subject: Les territoires interdits de la République

Chers amis,

J'ai lu , il y a quelques nuits, le livre "Les territoires interdits de la république" d'Emmanuel Brenner (Mille et une nuits).

J'étais consciente de beaucoup mais j'avoue que cela va au delà de ce que je savais. Il faut le lire.

Notre pays est en danger. Je pense qu'il faudrait réfléchir ensemble, si vous trouvez comme moi, que nous devons réagir et faire connaitre tout ce qui se passe dans nos collèges et lycées et aider nos enseignants à continuer à éduquer nos enfants dans le respect de nos lois et de nos principes.

En attendant je vous envoie ci-joint copie d'une lettre que je dois adresser à Julien Dray, avec copie à Thierry Guerrier de LCI. Par ailleurs j'e contacterai Laurent Bazin de LCI pour le convaincre de faire une émission sur ce livre.

Votre avis sera le bienvenu....

Bien à vous.

Renée.


Monsieur Julien Dray

Monsieur le député,

J’ai assisté à une réunion électorale que vous aviez organisée en Mars 2002 à l’école des Sciences Politiques à ¨Paris. Cette réunion était animée par un journaliste de LCI, Thierry Guerrier. Vous aviez présidé une commission sur l’insécurité en France, en particulier dans les banlieues. Et votre conclusion était du genre, la violence était le fait de jeunes voyous déstructurés des banlieues qu’il fallait restructurer.

J’avais posé une question pour savoir si l’islamisme n’avait pas une part de responsabilité dans cette montée de violence. Silence lourd et gêné après ma question, car l’assemblée semblait plutôt du coté de votre analyse simplette. Thierry Guerrier avait alors affirmé de façon très convaincue qu’on répondrait à ma question. Il a ensuite oublié de le faire…..Ceux qui vivent dans les banlieues ou dans certains quartiers chauds de Paris ou qui y ont de la famille ou des amis, connaissent le problème …..

Mais vous, vous étiez aveugle ou feigniez de l’être, par stratégie politique.

Aujourd’hui est paru un livre, que je vous conseille de lire avec soin :

" Les territoires perdus de la République " (Emmanuel Brenner, Mille et une nuits) qui est un recueil de témoignages de professeurs de collèges et de lycées et une analyse de la situation. La conclusion est que, et je pense qu’il faut la dire, que des jeunes maghrébins, sous influence islamiste ont introduit dans nos écoles une culture différente de la notre, une culture de la haine et de la violence, avec haine du Juif, du Français, des filles, de l’homosexuel, avec rackets, insultes, bagarres, viols et violence physique. Je parle de jeunes maghrébins et pas de tous, aussi est-il inutile de m’opposer l’argument d’amalgame. Au contraire, vous avez empêché avec cette violence permise, à ces jeunes maghrébins de s’intégrer dans notre pays. Nos écoles ne fonctionnent plus. Les élèves, les professeurs, les administratifs ont peur et ne réagissent plus. Ils se sont plaints auprès du Ministère de l’Education. La consigne était de ne pas en parler et de ne rien faire. Vous saviez et vous n’avez rien fait.

Cette situation a été constatée depuis 1995. Donc Sharon n’est pas en cause… Vous avez laissé cet islamisme dangereux s’implanter en France, au lieu d’aider les musulmans modérés.

Notre Pays, notre République est en grand danger. Les socialistes sont responsables de cette dégradation…C’est dur pour moi qui ait voté socialiste pendant 40 ans.

Lisez le livre et réagissez. Si c’est trop long, mettez simplement une kippa sur la tête et marchez dans une rue de Bondy ou feignez d’attendre un enfant à la sortie d’un collège, même dans le 13ème de Paris. Il ne vous faudra pas plus de 10 minutes pour comprendre le danger de la situation.

Veuillez agréer, Monsieur le Député, l’expression de mes salutations distinguées.

Copie à Monsieur Thierry Guerrier.


À : <cypel@lemonde.fr>
"Les tribulations des chrétiens américains en Israël"
Monsieur,

Dans votre article du 16/12 "Les tribulations des chrétiens américains en Israël", vous vous moquez des chrétiens protestants américains qui soutiennent Israël en prétextant qu'ils ne connaissent pas l'histoire complexe de la région. Par contre, vous qui vous piquez d'être un expert de l'histoire, prétendez qu'Israël a conquis des territoires palestiniens en 1967. Je vous rappelle qu'à l'époque la Judée-Samarie avait été annexée par la Jordanie et Gaza par l'Egypte. Je suis donc étonné que vous prétendiez que ces territoires étaient palestiniens. D'autant qu'à l'époque, vos amis terroristes, commettaient déjà des attentats en Israël en attaquant comme aujourd'hui des civils innocents.

Vous prétendez que ces américains ignorent qu'il y a des chrétiens arabes dans la région et donc que sous-entendu, les autres chrétiens se doivent de les soutenir. Mais un expert prétendu du dossier comme vous, devrait savoir que les arabes chrétiens sont soumis à l'épuration ethnique et à la spoliation depuis qu'ils sont sous l'autorité terroriste d'Arafat et que donc leur nombre est en baisse constante alors que dans le même temps, les chrétiens d'Israël sont protégés par l'état d'Israël et que leur nombre y augmente régulièrement, ce qui constitue un cas unique parmi les pays du Proche-Orient. D'ailleurs, lorsqu'ils ont été victime d'un pogrom à Nazareth de la part de musulmans israéliens, les coupables ont été jetés en prison. Vous passez d'ailleurs sous silence le fait que les vos amis terroristes ont pris en otage le lieu saint des chrétiens à Beit Lehem et qu'ils voulaient s'accaparer le lieu saint des chrétiens à Nazareth. De même que vous taisez les différents crimes commis par vos amis contre les chrétiens au Liban, comme par exemple, l'extermination des habitants de Damour sur ordre de votre héros Arafat.

Je crois que vous n'ignorez pas ces réalités qui démontrent que vos amis sont des barbares racistes et que la cause palestinienne n'est que du marketing victimiste autour du crime et du terrorisme visant à détruire l'état d'Israël. Mais vous passez délibéremment ces réalités sous silence car votre idéologie ridicule prétend que ce conflit oppose de gentils arabes innocents à de méchants juifs et est prête à falsifier la réalité pour le démontrer, de la même façon qu'elle a falsifiée la réalité pendant 25 ans pour nier de manière frénétique l'existence d'une criminalité d'origine arabo-musulmane en France ou bien pour nier l'existence d'un antisémitisme arabo-musulman en France.

Vous prétendez que les chrétiens américains ne connaissent rien de l'Israël réel et c'est en effet possible, par contre, vous connaissez l'Israël réel, vous savez que ce n'est pas un état malfaisant et qu'au contraire, il mène un combat juste pour sa survie contre le crime et le terrorisme arabe qui veut le détruire et vous cachez délibéremment cette réalité à vos lecteurs.

Shaul T.

Les présomptions dangereuses
Les précautions sémantiques de France-Info sont remarquables.
17/12/2002

Jean-Pierre Chemla

On connaît tous la formule " présumé coupable " : elle est imposée par la loi sur la présomption d’innocence.

Mais France-Info fait du zèle et c’est ainsi que l’on a eu droit au fil de tous les " France-Info Express " de la journée du 17 décembre 2002 aux " présumés islamistes " de La Courneuve qui semblaient préparer une attaque à l’arme chimique sur le territoire français. Il y avait bien quelques variations et modulations d’un flash à un autre : tantôt on parlait d’arrestation, tantôt d’interpellation. Les " présumés islamistes " devenaient parfois les " islamistes présumés " mais présumés ils étaient au réveil, présumés ils restaient à la première lourdeur de paupières.

Remarquez que les présumés journalistes de France-Info en connaissaient déjà un rayon en " présumés " terroristes palestiniens et en " présumés " extrémistes du Hamas ou du Djihad islamique, et deux ans d’Intifada les ont aguerris à l’utilisation d'un vocabulaire si particulier que les auditeurs qui le reconnaissent sont sûrs de ne pas s’être trompés de station.

Il n’y a qu’Israël qui ne bénéficie pas de ces retenues verbales. Les attaques de Tsahal sont toujours " meurtrières " et les ripostes d’Israël au " présumé " terrorisme sont toujours " aveugles " et/ou " impitoyables ". Et encore, quand on n’a pas droit aux termes de " combattants " ou de " résistants " pour qualifier nos jeunes desperados téléguidés depuis la Moukata. Ouh là ! Je voulais dire " présumés ", par l’état hébreu, comme étant des émanations d’une stratégie politique de l’Autorité Palestinienne.

Mais revenons à nos apprentis banlieusards chimistes. Notre organe de presse radiophonique national "présume " que la découverte de flacons et de bouteilles contenant des liquides et des poudres ainsi que des formules chimiques et des bouteilles de gaz peut laisser supposer qu’un attentat à armes non conventionnelles était en préparation d’autant que les enquêteurs auraient aussi découvert une tenue de protection NBC (nucléaire-bactériologique-chimique) dont pourrait s'être servi le chimiste "présumé" du groupe.

A quoi diable aurait pu servir un tel attirail dans l’antre de nos trois amis ?

L’hypothèse de l’approche de Noël et du désir de confectionner une boîte de jeu " Le Petit Chimiste " pour un petit cousin désargenté ne tient pas la route : il s’agit de musulmans fervents qui ne fêtent pas Noël.

La confection d’un détergent révolutionnaire permettant de nettoyer à coup sûr le sol d’une mosquée française honteusement souillée, il y a peu, par l’intervention musclée des forces de police qui " présumaient " que l’Imam n’y était pas très catholique ? Peut-être, mais que venait faire ce voyage récent en Tchétchénie des trois comparses ?

Ou alors, la volonté farouche d’apporter le bien-être à l’humanité, en se lançant corps et âme dans la recherche pour la fabrication " du " remède universel contre le cancer, auquel cas la présence de la combinaison y trouverait toute son explication : éviter toute contamination malencontreuse des chercheurs en herbe.

Non, décidément, pas facile de deviner ce qui se cache derrière cette alliance " explosive " : islamistes, chimie, Tchétchénie. Non, vraiment je ne vois pas……

Un vrai casse tête pour les enquêteurs, je présume !

De : Jean-Pierre CHEMLA
À : contact@proche-orient.info
Envoyé : dimanche 15 décembre 2002 16:46
Objet : Alexandre Del Valle

15/12/2002


Chère Élisabeth Schemla,



Je vous rappelle le contenu du chapeau d’un article sur POI paru le 5/12/2002 :


Efy Etam, ministre israélien des Infrastructures d'extrême droite, propose maintenant un Etat palestinien dans le Sinaï, thèse reprise en France par Alexandre Del Valle
Par Assafir - Liban


Aux journées d'Herzliya toujours, a été lancée une nouvelle « solution » au problème palestinien. Thèse qui s'accompagne obligatoirement d'un transfert des populations arabes. Et qui est reprise en France par l'intellectuel adulé des éléments les plus extrémistes de la communauté juive structurée.


Je sais que, depuis, vous avez reçu une mise au point de l’intéressé où celui-ci démentait formellement avoir adhéré à une telle proposition.


La rigueur journalistique qui vous caractérise devrait donc vous conduire à publier cette mise au point, ce qui est peut-être d’ailleurs votre intention.


Je ne sais si ce jeune chercheur en géopolitique est, comme il est dit, « adulé » par les extrémistes juifs « structurés ». Ce qui est sûr, c’est que la simple prononciation de son nom sert régulièrement d’exutoire à la réflexion nécessaire à propos de la progression de l’Islamisme en Europe et dans le monde. Il a déjà subi de la part d’un journaliste du Monde des accusations mensongères qui n’ont servi, finalement, qu’à démasquer ce journaliste comme étant un des principaux promoteurs des aspects les plus contestables de l’Islam.


Il ne me semble pas que POI ait cédé jusqu’à ce jour au discours « islamiquement correct », et il serait fâcheux que cela devienne le cas.

Je vous remercie de l’attention portée à ces lignes et vous prie d’agréer mes salutations distinguées.

Jean-Pierre Chemla

Votre émission du 13/12/02
Monsieur Fogiel,

Je vous savais belliqueux, irrespectueux vis à vis de vos invités, et revanchard. Hier vous nous avez encore impressionné par votre talent d'irresponsabilité de journaliste inculte, méchant et incompétent.
Entre "les Bogdanov", deux débiles qui s'écoutaient parler et se gargariser de sophisme et de phrases toute faite, creuses et sans intérêt et le marseillais de service au QI de 80, vous avez attaquez de manière délibérée et provocante le journaliste américain Michael Drosnin.
Pourquoi ? Au nom de quoi ?

Que vous ayez des doutes, des craintes quant à la véracité de ses propos, c'est votre droit le plus légitime. En revanche, que vous nous offriez un "show", entre l'oreillette de votre invité qui ne fonctionne pas et votre position affichée de "casser" délibérément ce journaliste, était écoeurant.
Vous n'avez même pas cherché à comprendre comment était déterminé cette codification, vous auriez pu demander à votre invité une démonstration explicative. Que nenni, vous ne lui avez accordé que 10 mn pour s'exprimer tant bien que mal en fin d'émission (audimat oblige !).

C'est d'autant plus étonnant quand on connait votre passage par radio J. Comment pouvez vous rejetez en bloc la grandeur de la Thora (La Bible) et les codifications des rouleaux sacrés, en insistant à deux reprises sur l'origine du mathématicien israélien Élie Rips pour le qualifier de "religieux fondamentaliste" ! Que vient faire cette qualification dans ce débat, en quoi est il fondamentaliste? Quel mal a t-il fait de chercher à comprendre le mystère des codes ?

Si vous vous étiez informé (c'est un minimum pour un journaliste), on vous aurait expliqué qu'il est impossible de prédire un fait à partir des codes. La Bible (ancien testament) comporte une infinie de possibilité de déroulés futurs mais un fait passé y est bien inscrit. C'est l'homme qui choisit son destin ; vouloir dire l'avenir ne serait que mensonge. Ce n'est nullement ce que ce journaliste a souhaité faire (relire ou lire ses livres). Si on peut lui reprocher quelque chose, c'est d'avoir donner à ce phénomène une connotation "ludique", ce que la religion juive interdit de faire. La Thora n'est pas un jeu !!

Ce que je vous reproche c'est votre comportement à vouloir détruire ce que vous n'aimez pas ou ce que vous ne partagez pas. Après tout, vous n'êtes pas différent de votre ennemi Ardisson. Votre point commun, c'est faire du sensationnel et de l'audimat. Le problème, c'est que lorsque votre émission est terminée, il ne reste plus rien. C'est comme un feu de Bengale, cela fait du bruit et impressionne. Cela n'est d'aucune utilité excepté amuser les gens. Dans ce cas, je pense que l'adjectif de "bouffon" vous va à merveille.

Pour terminer, si vous souhaitez découvrir sérieusement (à l'abri des sunlights) l'explication des codes, rapprochez vous plutôt d'un rabbin qui vous expliquera séreinement et preuves à l'appui, mais je crains que vous ayez oublié vos origines.

A bon entendeur, adieu.

Quand "le Monde" verse dans la judéophobie

Voilà ce que j'ai pu voir dans "Le Monde" lors d'une de mes lectures.
En parlant de la rue d'Aboukir, l'une des rues principale du Sentier, le "journaliste" Pierre Georges se permet une metaphore aux accents judéophobes, après nous avoir ressorti le mythe du juif à gros 4X4:

"D'où l'utilité pour les prévoyants, on comprend mieux maintenant, de posséder un magnifique 4&Mac215;4 avec pare-buffle et treuil de désensablement pour quiconque risque la tempête de sable rue d'Aboukir. Allons, ne moquons pas. Et frémissons plutôt. Une maxi-tornade là-bas. Et demain, c'est la pluie de scorpions garantie à Paris-Plage !"

Références:

http://www.lemonde.fr/article/0,5987,3208--301909-,00.html
LE MONDE | 12.12.02 | 12h15
par Pierre Georges
Poissons volent

ON SAVAIT DEJA "LE MONDE" ANTISIONISTE, LE VOILA SUR LE CHEMIN DE LA JUDEOPHOBIE....

Jérémie B.-A.

"Renvoyer les Juifs dans leurs pays",
Messieurs,


Quelle ne fut ma surprise et mon dégoût d'entendre, lors des informations sur votre chaîne France3, lors d'une interview de l'un des avocats des Roumains en situation irrégulière sur le territoire national, affirmer les propos suivants :

"Que dirait-on si on mettait tous les Juifs dans un train et qu'on les renvoyait dans leurs pays?".

Je me suis senti insulté au plus profond de ma personne, car étant Français de religion juive.
Je me sens parfaitement bien, ici, chez moi, en France, mon pays de naissance que je respecte et que j'honore. Sachez pour information que je ne suis en aucun cas de nationalité israelienne (ce que vous laissiez sous-entendre sur votre antenne dans les propos que vous avez diffusés)

Ces propos tenus sur votre chaîne ne vous honorent pas et j'étudierai avec les dirigeants de la communauté juive française les différentes possibilités de recours à votre encontre et à l'encontre de l'avocat ayant tenu ces propos injurieux, diffamants et et en tout état de cause purement racistes et antisémites.

je ne comprend d'ailleurs toujours pas comment le présentateur ou toute autre personne de votre chaîne n'a émis le moindre commentaire suite à cette interview.

J'estime à ce titre que vous vous êtes rendus complices de cet acte de pur racisme et antisémitisme à double titre. (en les ayant diffusés, et ensuite en n'ayant pas rectifié le tir)

Messieurs, j'espère que vous serez plus vigilants lors de vos prochaines interviews, ou peut-être moins complaisants avec de tels propos.

je vous prie de croire, Messieurs, en l'expression de mes considérations respectueuses mais non moins vigilantes.


Patrick C.

À : adhesionfnac@fnac.com
Objet : Re: Votre invitation personnelle/ réaction sur vos livres destinés aux adolescents

Bonjour,

Je suis cliente de la FNAC depuis de nombreuses années et adhérente depuis 2 Ans.
Hier, je suis venue à la FNAC avec mon fils, comme je le fais régulièrement, pour lui acheter des livres d'adolescent. J'ai été horrifiée de voir, en "tête de gondole" des livres "recommandés pour adolescents", un brûlot antisémite nommé "Rêver la Palestine". Sous couvert d'être un livre de paix et de dialogue, ce livre de 180 pages est en fait un poème raciste qui présente unilatéralement tous les israeliens et tous les Juifs comme des assassins sanguinaires (l'auteur cite souvent "Les Juifs" comme
l'ennemi), tueurs de femmes enceintes et d'enfants. Ce livre est un appel à la guerre sainte, le Jihad, contre les juifs et l'occident, "où qu'ils se trouvent sur la surface de la terre, doivent mourir".

Comment la FNAC, société sérieuse, peut-elle "recommander" de telles lectures à ses adhérents ? Soit vous n'avez pas lu ce livre, et c'est irresponsable, soit, et c'est plus grave, vous adhérez à ces idées racistes qui, sous couvert de la défense d'un peuple, véhiculent les pire clichés antisémites auprès des enfants, ces mêmes images de "juifs assassins" qui ont fait le lit des pogroms pendant des siècles.

La FNAC, en présentant ce livre en tête de gondole, prend la responsabilité de contrevenir aux ordonnances de 1949 sur les lectures recommandées pour les jeunes, et contre celles sur la haine raciale. Cet ouvrage de fiction, écrit par une jeune fille Egyptienne qui n'a pas vécu dans les territoires, devrait inciter à plus de circonspection de la part de votre maison. Je compte sur une réaction rapide et salutaire d'une maison qui doit rester celle de tous, et non devenir le vecteur d'un islamisme "pur et dur" anti-juifs.

Bien cordialement,

Maryse t.

Synagogue de Périgueux
Bonjour,
Je suis lecteur de votre site tout en demeurant à Périgueux. Je découvre une"synagogue vandalisée à Périgueux..."et un texte explicatif qui m'oblige à vous donner les informations suivantes : La synagogue jouxte un jardin public qui a permis l'effraction par une fenêtre après en avoir descellé sa grille.
Il n'y a pas eu de vandalisme dans le sens de ce terme : pas de "destruction de livres saints", pas de graffitis, les sephorims n'ont pas été touchés.
Les livres de prière rangés dans une armoire d'une pièce située avant la salle de la synagogue proprement dite ont été retrouvés au sol, mais pas déchirés. Laissant supposer que les auteurs étaient à la recherche d'argent ou de choses négociables.
Il y a eu au cours de cette même nuit, une école maternelle "visitée" de façon identique.
Cette synagogue est situé à 50 m de la Préfecture est sa construction a pu être réalisée, il y a un peu plus de 30 ans, par ce "fonctionnaire de la synagogue" dont le nom est Mr Rolph Hammel, président de la communauté de Périgueux. Il faut ajouter que ce lieu ouvre ses portes que pour les officesdu shabbat et des principales fêtes : hors ces époques, on y rencontre ni "fidèles ni employés".
La sous-estimation d'évènements est tout aussi dangereuse que la surestimation pernicieuse.
Pour conclure : je consulte votre site pour savoir. J'ose espérer que les informations que vous exposez ne sont pas sur ce modèle.
Désinformation, désinformation........Théo M.

Paris, le 3 décembre 2002

À Monsieur Thierry Ardisson

Emission "Tout le monde en parle
"Antenne 2

Monsieur,

A votre émission du samedi 30 novembre, vous avez invité entre autres personnalités Madame Leila Chahid. Permettez-moi de vous faire remarquer qu'elle est, pour l'instant, la déléguée de l'Autorité palestinienne en France, et non pas de la Palestine, comme vous l'avez dit, car ce pays n'existe pas encore politiquement et territorialement en droit international, les intéressés ayant eux-mêmes refusé -une fois de plus- un état après Camp David en septembre 2000.

Ceci étant dit, j'ai trouvé que votre émission était vivante et agréable. Je regrette seulement qu'une fois de plus, et malgré la précision et la pertinence de vos questions, Madame Chahid ait réussi à duper son auditoire grâce à son large sourire et à sa rhétorique habituelle bien huilée mais truffée de mensonges, à l'adresse d'un public très réceptif mais n'ayant cerainement qu'une connaissance superficielle des problèmes du Moyen-Orient; c'est dommage pour la qualité de l'émission.

Je vous donne juste quelques exemples typiques du double langage et de la manipulation des faits dont elle est coutumière, en occultant notamment certaines vérités historiques ( qui nuieraient forcément à son image).

Quand elle vous répond- à juste titre- que le million de Palestiniens vivant en Israel sont israéliens, il serait naïf d'oublier qu'elle a qualifié - devant des caméras de télévision françaises- ces mêmes Arabes israéliens, au début de l'intifada, de "Palestiniens de l'intérieur".!

A propos de Sabra et Chatila, il faudrait lui rappeler que les Palestiniens ont fait dix fois pire à Damour, en 1975-76, petite ville chrétienne du Sud Liban, en massacrant de sang froid plus de 5000 chrétiens, profanant de nombreuses églises; que Sharon a été jugé et condamné en Israel pour sa responsabilité indirecte dans ces faits, et que c'est Elie Hobeika avec les milices chrétiennes qui ont commis ces massacres. Lui rappeler aussi, contrairement à ce qu'elle affirme, que le grand-mufti de Jérusalem a été reçu par Hitler en novembre 1941, lequel lui confirma sa volonté de détruire le foyer national juif en Palestine, promesse réitérée par Ribbentrop le 28 avril 1942. Il a également collaboré avec les SS en les aidant à recruter une division parmi les musulmans bosniaques.

Et quand elle défend la volonté des Palestiniens d'arriver à un accord avec Israel, il faudrait lui rappeler ces belles paroles de son cher Président, prix Nobel de la paix, prononcées, en Arabe cette fois, le 30 janvier 1996 ( soit 3 ans après les accords d'Oslo et en violation de ces accords), lors d'une session privée avec des diplomates arabes en poste en Europe: "Notre but est d'éliminer l'état d'Israel et d'établir un état qui soit entièrement palestinien" ( cité dans le Middle East Digest du 7 mars 1996).!

La liste est encore longue , je vous en fait grâce.

La vérité Monsieur - vous le savez bien-, est que du côté israélien c'est la culture de la Vie, quand on voit par exemple avec quelle douleur et quelle dignité les parents enterrent leurs enfants victimes du terrorisme palestinien, alors que du côté palestinien c'est la culture de la mort, de la haine du juif et de l'apologie du martyr, comme ce père qui regrette, après que son fils se soit fait exploser, de ne pas avoir 10 enfants comme lui! Il aurait fallu demander à Leila Chahid ce que signifiaient, parmi tant d'autres, les scènes de liesse dans le camp de Ein El Haloué au Liban, après l'attentat à la pizzeria Sbaro à Jérusalem qui a fait près de 20 victimes! Sans parler des colonies de vacances où l'on apprend le maniement des armes à des enfants de 7-8 ans, des manuels scolaires où l'on distille habilement la haine de l'Autre et où l'on enseigne la négation d'Israël !

(Consultez à ce sujet le site www.edume.org, c'est édifiant). Lui rappeler qu'un sondage récent réalisé par un institut palestinien* a montré que 67% des Palestiniens sont pour la poursuite des attentats suicides contre les civils israéliens! Alors que 79% des Israéliens sont partisans du processus de paix**.

On a entendu dans l'émission les paroles de Rabin " on fait la paix avec ses ennemis".

Que je sache la France libre et l'Angleterre n'ont pas fait la paix avec Hitler, on n'a pas fait la paix avec Milosevic et bien d'autres dictateurs ! On fait la paix avec des gens épris de liberté et de démocratie, et non avec un Arafat corrompu, qui a trompé son peuple dont il a instrumentalisé le combat pour asseoir son propre pouvoir et sa fortune personnelle, et qu'il a, en final, livré en pâture aux islamistes les plus extémistes.

Voilà la réalité. Seulement Madame Chahid cherche toujours à présenter les Palestiniens en pauvres victimes de "l'occupation de leurs terres par la première armée du monde", alors qu'ils sont victimes de la politique catastrophique de leurs dirigeants.

Pauvre Leila Chahid !

Heureusement qu'Elie Chouraqui et Michèle Laroque étaient là. Magnifiques, et l'un et l'autre!

Veuillez agréer, Monsieur, mes sincères salutations .

L.A. Paris.

*sondage réalisé du 18 au 21 août 2002 par le Palestinian Center for Policy and Survey Research, dirigé par Khalil Shikaki.

**sondage réalisé du 27 au 29 août 2002 par le Centre Tami Steinmetz de recherche pour la paix, de l'Université de Tel Aviv.


REAGISSONS!
Hello!

Je ne sais pas trop à qui m'adresser, mais je ne perd rien d'essayer:

Depuis plusieurs semaines, le forum du journal suisse "LE TEMPS", se trouvant sur le site www.letemps.ch <http://www.letemps.ch> , est un lieu où les gens nient non seulement le droits des juifs d'exister en tant que nation, mais en plus, ils leurs nies le droit de vivre en tant que peuple! On ne peut pas laisser faire un antisémitisme si primaire, bien que caché, les gens lisent et croient que ces thès sont "véridiques". Nous ne pouvons laisser passer de telles thèses sans réaction de notre part, c'est pour ça, que je vous invite à vous exprimer sur le forum informatique de ce journal (www.letemps.ch <http://www.letemps.ch> ).

Extraits:
"Arrêtons d'appeler antisémite toute personne qui donne un avis contraire au sionisme ou qui n'est pas d'accord avec la politique colonialiste et d'épuration ethnique contre le peuple Palestinien par l'Etat d'Israël(Etat qui ne trouve sa légitimité qu'à une "magouille" au sein de l'ONU...) car le sémitisme n'est pas une entité raciale ou ethnique mais linguisitique dont la majorité sémite est arabe!
Par ailleurs, il est intéressant de constater que la majorité des juifs sont d'origine européenne de descendants juifs convertis, hormis une minorité de juifs du Yemen et d'Arabie Saoudite qui eux sont les "vrais descendants" de Sem! (Et comment cette minorité est-elle traitée par les israélites, citoyens de l'Etat d'Israël?)
Que l'on soit en Europe, aux Etats-Unis ou en Israël, la majorité des juifs sont d'origine, trait pour trait, allemande, russe, polonaise, hongroise, autrichienne, française, etc., voire chinoise et noire! Et rien à voir avec le peuple de Sem, ...s'il n'a jamais existé!
À propos de Sem - en hébreu: Shem, traduit Sêm par les Septante - , la Genèse (VIII, 26) dit: "Béni soit Yahvé, le Dieu de Sem." Dans le judaïsme tardif, on évitait de prononcer tout nom divin et l'on avait tendance à utiliser parfois le "Nom" (en hébreu Shem) comme substitut de "l'Éternel", "Yahvé" ou "le Seigneur". Il existait donc déjà dans ce texte de Genèse, semble-t-il, un lien entre Sem et le nom de Yahvé. Notons que c'est ce dernier qui reçoit la bénédiction et non le fils du grand patriarche diluvien. La liste biblique des peuples (Gen., X, 1-31) fait remonter à Sem les groupes ethniques que l'on considère comme étant des Sémites. Si au départ les sémites appartenaient au même groupe éthnique, il n'y a jamais eu de peuple sémite..."

"En lisant les différents médias, les programmes télévisés et la liste des films projetés en salle, on ne peut que constater une campagne de désinformation délibérée comparable à celle de 1991 avant l'attaque contre l'Irak. Elle est d'autant plus sournoise qu'elle essaie cette fois-ci, non seulement de présenter Saddam Hussein comme un fou sanguinaire qui "martyrise" son peuple, mais de justifier le côté moral d'une intervention américaine dans tout le Proche-Orient contre le "terrorisme"(exclusivement islamiste) et d'appuyer Israël dans sa lutte(ou croisade...) contre "l'antisémitisme" international. Et bien mettre en évidence l'apathie des pays arabes, voire leur collaboration au terrorisme islamiste, aux problèmes qui déchirent la Palestine depuis 1948.
On montre des films qui préparent l'opinion publique à une intervention musclée américaine, britannique, israélienne, turque(?) et européenne en Irak pour janvier 2003 ou mars 2003(bilan annuel et trimestriel pour l'économie, car il faut de l'argent pour faire une guerre...) - intervention déjà en cours pour certaines forces armées... - sans réaction aucune des journalistes, des télévisions, des hommes politiques ou des milieux des Arts pour dénoncer cette propagande hollywoodienne à la qualité artistique médiocre comme s'il n'existait pas au monde des films ou des feuilletons plus intéressants.
Des interventions comme celles de M. Kern ou M. Levi sont voulues, provocatrices de rejets antisémites grossiers pour justifier une réaction "normale" d'un état non seulement sioniste(cf. «Les Protocoles des sages de Sion», écrits à Paris au début du siècle dernier et présentés au public seulement lors de son édition en 1920. Il traite de conclusions secrètes du premier Congrès sioniste de Bâle, en Suisse.) mais défendant une politique colonialiste d'épuration ethnique pure et simple: l'éradication du peuple palestinien. Ces messieurs savent le côté abject de leurs propos mais défendent une attitude indéfendable quelle que soit la morale choisie. Le terrorisme étatique d'Israël et de l'administration Bush est aussi grave que celui spécifique à monsieur Ben Laden... "

Hanouka Samea'h

Ilan L.

proche orient
Content de constater que de nouveau Elisabeth Schemla est cité dans vos colonnes apres quelques semaines de purgatoires.

Cordialement
S M.
Re-proche orient
Bonjour,

Merci de votre attention et de votre fidélité.
Comme dirait ... le purgatoire c’est les autres :

  1. Résultats de recherche sur proche-orient.info

    Aucune page ne contient tous ces termes de recherche.
    Aucun document ne correspond aux termes de recherche spécifiés (desinfos).
    Suggestions :

    - Vérifiez l’orthographe des termes de recherche.
    - Essayez d'autres mots.
    - Utilisez des mots plus généraux.
    - Spécifiez un moins grand nombre de mots.

  2. Résultats de recherche de liens sur crif.org
    ------------------------------------------------------------------------
    Aucun résultat pour la recherche "desinfos"
    Essayez peut être une recherche plus générique..

  3. Résultats de recherche sur desinfos.com

    1. Google a recherché proche-orient.info dans les pages du domaine www.desinfos.com1 - 9 résultats, sur un total d'environ 12. Recherche effectuée en 0.16 secondes.

    2. Google a recherché crif dans les pages du domaine www.desinfos.com1 - 10 résultats, sur un total d'environ 70. Recherche effectuée en 0.21 secondes

    3. Google a recherché crif.org dans les pages du domaine www.desinfos.com1 - 3 résultats, sur un total d'environ 4. Recherche effectuée en 0.16 secondes

Cordial Shalom
L’équipe de desinfos.com


Merci M. Chouraki
Je m'apprête à aller me coucher... avant je souhaitais juste vous écrire pour remercier M. Chouraki pour son intervention dans l'émission d'Ardisson "tout le monde en parle".

Merci à vous Elie.

Fatiguée après plus de deux ans d'orientation médiatique à l'encontre d'Israël et du peuple juif, j'ai pour la première fois éprouvé du bonheur et de la fierté à écouter un de nos représentant remettre à la fois les points sur les "i" et Leila C. à sa place.

Elie, le poste d'ambassadeur d'Israël est à prendre, continues ta réinformation et merci encore.
Merci aussi à Ardisson pour avoir soulevé tous les points essentiels à la compréhension historique de notre combat, notamment les contacts affligeants entre le mufti de Jérusalem de l'époque et Hitler....

Ma nuit s'annonce douce.

Stéphane

Alya
On se couche avec la peur d'apprendre un nouvel attentat.

On se réveille avec la même sensation.

Ma fille à deux ans elle vivra bientôt dans son vrai pays, ou son nos vrais racines, tout à l'heure je parlais avec 2 amis juifs également qui se considérait comme assimilés et heureux de vivre en France, ne se voyant pas du tout vivre en Israël.

Je suis persuadé que dans les années trente en Allemagne il ya eu la même conversation de juif refusant et étant persuadé d'avoir raison,pour ma part j'espère me tromper de tout mon coeur; le sentiment que j'ai; j'en ai marre d'avoir raison à chaque foi j'aimerai me tromper une fois sur la nature humaine, Si je fais mon Alya ces plus pour des raisons de sécurités que pour des raisons religieuses.J'ai peur que la France devienne un terrain propice aux fascismes islamistes.

A+


Un prix de la désinformation pour Le Canard Enchainé
27 novembre 2002

à l'attention de M. Claude ANGELI

Rédacteur en chef, Le Canard Enchaîné Paris

Monsieur,

Vous avez enfin brisé le tabou, dans l’hebdomadaire de cette semaine, sur la remise des" prix de la désinformation "aux différents médias qui traitent ,très partialement , du conflit israélo-palestinien.

Comme il vous en a fallu du temps ! dans quelques temps ,vous vous déciderez peut-être à nous parler ,aussi ,des crimes contre l’humanité, que sont les attentats suicides ; Sujet qui est encore tabou dans vos colonnes .

Dans votre article intitulé "Les cinq PRIX GOEBBELS de la presse française " l’impression qui s’en dégage ,nous laisse entrevoir ,que seule une minorité juive française d’extrême droite ,représentée par la ligue de défense juive décerne ces prix.

C’est faux ! vous avez assez de métier ,Monsieur , pour savoir où chercher les bons renseignements ; plusieurs autres associations ,qui ne sont en rien extrêmes ,se sont senties concernées et ont participé.

Si vous avez décidez d’occulter ces données à vos lecteurs ,ce n’est que pour pouvoir mieux accoler encore une fois Ariel SHARON avec l’extrême droite ; et le lien que vous avez trouvé avec ces "récompenses", est M. Dany Seaman, responsable du service de presse du gouvernement israélien, qui dénonce également les travers des médias français.

D’autre part, quel est ce haut diplomate français que vous citez , mais ne nommez pas , et qui nous "confirme" la mauvaise réputation du premier ministre israélien

Je le cite :

<<la forte présence de l’extrême droite au sein du gouvernement israélien, est bien plus inquiétante pour la paix que ne fut ,naguère, l’entrée de l’extrême droite autrichienne dans le gouvernement de Vienne. A l’époque, tout le monde avait hurlé contre les autrichiens, tandis que l’on ménageait Sharon. Et on le ménage encore...>>

Pour clore ce sujet, Monsieur , je vous rappelle ,que le premier ministre Ariel SHARON ,a préféré se présenter à nouveau devant les électeurs le 28 Janvier 2003, que de constituer un gouvernement de coalition avec l’extrême droite israélienne; donnée que vous n’avez pas rappeler à vos lecteurs .

C’est à ces petites choses, Monsieur ,que le collectif du prix de la désinformation décide de remettre les prix.

Vos chances ont prodigieusement augmentées , avec cet article.

Quant à moi, Monsieur Angeli, mon abonnement se termine fin décembre, et comme je vous l’avait déjà annoncer à travers d’autres télécopies de mécontentements , il ne sera pas renouvelé.

Je vous prie d‘agréer, Monsieur, l‘expression de ma très grande déception.

M. P. Victor

p/s :télécopie transmise pour information aux sites reinfo-israel.com et désinfos .com .


Gilles Paris du" MONDE "et son subconscient

le 21 novembre 2002.


On connaît ce journaliste,pour ses prises systématiques de positions partisanes contre Israël ,et particulièrement contre
Ariel SHARON.

Dans l'article de ce jour ,dans le quotidien le Monde,qu'il a consacré à l'attentat -suicide ,un lapsus révélateur et significatif nous est livré.

"
Si aucun groupuscule militaire israélien n'avait encore revendiqué l'attentat,jeudi matin,un responsable...".
http://www.lemonde.fr/imprimer_article_ref/0,5987,3210--299068,00.html


Que l'on ne vienne pas me parler de faute typographique !

Par ailleurs ,la méthode est maintenant connue.

Lorsque des israéliens sont assassinés froidement ,les journalistes de même gabarit,nous collent la mort de "victimes palestiniennes" en oubliant de préciser les circonstances,ou alors nous décrivent "l'ignominie" de Tsahal.

La méthode de ce journal a été découverte.

Je conseille à ses dirigeants de se renouveler,s'ils veulent garder ma clientèle.

Victor PEREZ

TU NE MENTIRAS POINT

"Tu ne mentiras point", est l'un des dix commandements que les médias semblent ignorer et même bafouer lorsqu'il s'agit d'Israël.

Ne sous estimons pas les dangers à moyen-court terme d'une telle attitude médiatique. Les plus grands massacres de juifs de l'histoire n'ont t-ils pas tous commencé par un mensonge ?

Hitler a commencé son travail de mort en expliquant que les juifs veulent diriger et asservir l'humanité, qu'ils sont avares, méchants etc.....

Il n'a rien inventé, il n'a fait que reprendre une recette qui avait déjà fonctionnée dans le passé.

Dans des temps plus anciens on disait par exemple que les juifs se servaient du sang des enfants chrétiens pour la fabrication de leurs matsots, ou qu'ils étaient à l'origine de la peste... ( aujourd'hui on le dit encore dans certains pays musulmans ).

C'est incroyable ce que les bourreaux de l'histoire ont de l'imagination lorsqu'il s'agit de donner des raisons de tuer des juifs en ayant bonne conscience.

Évidemment, avec les nouveaux moyens médiatiques et 60 ans seulement après la Shoah, la tâche s'est compliqué pour l'antisémite occidental "classique". Comment avouer publiquement son antisémitisme sans passer pour un fachos politiquement et médiatiquement incorrect ?

Pas de panique, bourreaux et porteurs de haines, l'antisémitisme nouveau est arrivé !!!

Il a bonne conscience, il porte même le masque de la compassion et de l'aide humanitaire. Son nom : antisionisme...

En dehors d'Israël, les médias mondiaux sèment depuis plusieurs années les graines du mensonge antisioniste.

Déjà les premières récoltes ont commencées avec une augmentation des actes antisémites en France et en Europe sans précédant depuis la Shoah.

C'est là qu'on s'aperçoit, avec stupeur pour ceux qui se croyaient à l'abri de la désinformation médiatique sur Israël, que la frontière entre l'antisionisme et l'antisémitisme n'est qu'une réalité symbolique puisque de l'un découle l'autre.

La conclusion de tout ceci est que contrairement aux apparences, l'endroit au monde ou les juifs sont et seront le plus en sécurité est Israël. Ce phénomène ne va faire que s'accentuer avec le temps.
Il est donc de notre devoir de soutenir Israël en passant quelques jours la bas, en envoyant des dons, en achetant des produits Israéliens, en investissant aussi en Israël. Les aider c'est nous aider nous même.

Steve N

Déontologie des journalistes ? ? ?

Ce matin ,j'ai écouté la chronique hebdomadaire de Michèle BARON ,,journaliste à radio Judaïque FM,qui nous relatait son voyage en Israël organisé par le CRIF et l'AUJF.


Un circuit que je n'ai pu faire,et d'où j'aurais pu me rendre compte,au mieux, de la malveillance des journalistes ou ,pire,de leur haine.

Michèle BARON ,c'est rendu sur les lieux de l'assassinat de Mathan,de Noam OHAYON et de leur mère,(entre autres) au kibboutz METZER.

Qu'a t'elle vu de plus,que les reporters du monde entier n'ont pas remarquer et donc diffuser ?

Des toboggans,balançoires,tourniquets (en grand nombre)étaient situés devant leur demeure,ce qui ne pouvaient laisser planer aucun doute sur la destination de ce bâtiment.

UNE CRÈCHE.

Le terroriste savait pertinemment où il pénétrait,et ceux qu'il allait probablement ASSASSINER; des enfants.

Voilà ce que les journalistes nous ont cacher.

Pourquoi voulez vous qu'ils noircissent encore plus le tableau ,de ces combattants de la liberté de la Palestine ?


Victor PEREZ

PPDA à TF1 - Pris en flagrant déli de désinfo et d'absence de déontologie

Paris le 12 novembre 02 A l’attention de : Monsieur R. Namias, directeur de l’information à TF1, Madame C. Chazal, JT de 20H, Monsieur P. Poivre d’Arvor, JT de TF1, Messieurs D. Pujadas et J.F Rabillot, cellule de rédaction.

Madame, Messieurs,

Fidèle téléspectateur de votre chaîne depuis sa création, puisque né peu après la fin de seconde guerre mondiale ; cependant, baigné dans le milieu journalistique, je souhaiterais attirer votre bienveillante attention sur les limites, droits et devoirs des professionnels de l’information dans ce pays dit " démocratique ". Je représente le public, qui demande un droit de réponse sur l’expression, sur le traitement de l’information d’une chaîne, fusse t-elle privée !. Sans omettre de vous rappeler les conséquences gravissimes dues au manquement de la plus élémentaire déontologie de ce métier, surtout lorsqu’un camouflage des circonstances de la vérité, et un manque d’objectivité donnée à l’information, frôlent le risque du flagrant délit de désinformation et jette l’anathème sur votre chaîne. (la suite)


Lettre ouverte aux juifs de France et aux amis d’Israël.

Aujourd’hui 12 Novembre 2002, on enterre Matan(5ans et demi) et Noam ( 4 ans) Ohayon avec leur maman Revital (34 ans).

Il est quatre heures du matin. Je n’arrive pas à trouver le sommeil.

Aussi, j’ai décidé de m’adresser a vous juifs de France et a vous aussi, amis d’Israël.

Israël vit des heures bien difficiles et, malheureusement, se prépare a faire face a des évènements encore bien plus douloureux .

Israël doit affronter ces "Forces du mal" qui se sont déjà mises en marche dans ce que certains n’hésitent pas a appeler le début de " la 3eme guerre mondiale" et ceci dans le cadre d’un choc de civilisations. Ce combat risque d’être long et douloureux non seulement pour Israël mais aussi pour le Monde entier.

Je pense qu’aujourd’hui on ne peut plus hésiter, on ne doit pas rester indifférent.

Il faut choisir son camp. Afin de survivre, le Peuple Juif, aide par ses amis, se doit de faire corps avec Israël pour le soutenir dans son combat quotidien.

Il s’agit pour chacun d’entre nous de faire le maximum dans ce sens. Les moyens multiples d’y parvenir se doivent d’être coordonnés.

Chacun d’entre nous, en son âme et conscience, doit faire tout ce qui est en son pouvoir afin de renforcer notre lutte contre ces "Forces du Mal" auxquelles nous sommes confrontés jour après jour.

Je dis a ceux qui hésitent encore : c’est rester dans le cadre républicain que de lancer ce cri d’alarme : "France, tes valeurs foutent le camp".

Oui, il vous faudra dénoncer tous les excès, tous les débordements de la politique étrangère de la France en particulier au Moyen-Orient.

Oui, il vous faudra dénoncer, entre autres, ces alliances plutôt douteuses de la France avec certains pays, cela afin de préserver certains intérêts économiques, même au détriment d’un minimum de morale.

Vous avez bien compris.

Je parle des alliances et du soutien de la France a des régimes dictatoriaux comme : la Lybie de Khadafi, l’Irak de Sadam Hussein, la Syrie de Bechir Assad, le Liban de Hariri domine et gèré par la Syrie et le Hezbollah (vous savez ce mouvement a vocation sociale !!), l’Iran qui soutient le Hamas et le Hezbollah.

Je parle de cette politique ouvertement anti-israélienne dont la France s’est faite le "Champion" entraînant, avec elle, la majorité des Pays de l’Union Européenne.

Bien entendu, nous considérons qu’une telle attitude enlève à la France et à l'Union Européenne tout crédit et tout droit de participer a la recherche d’une solution au Proche-Orient.

Je parle de la majorité des Médias français qui, sous l’égide de l’AFP, fustige, jour après jour, Israël en utilisant la terrible arme médiatique de la Désinformation.

Je parle des Boycotteurs d’Israël, que la France n’essaie meme pas de poursuivre en justice ceci conformément a la loi française.

J’aurais pu aussi bien m’adresser de la même manière a d’autres pays pour critiquer leur attitude et leur part de responsabilités dans l'aggravation du conflit israélo-palestinien et dans leur faiblesse dans la lutte contre le Terrorisme International trop souvent lie a l’Islam Fondamentaliste. Par exemple, Monsieur Tony Blair tient un double langage : d’une part, il proclame sa détermination à combattre le Terrorisme International auprès des Etats-Unis et d’autre part, il laisse se développer, a Londres en particulier, les noyaux de ce même Terrorisme au sein même de certaines mosquées ou centres islamistes fondamentalistes au vu et au su de tout le monde.

Monsieur Tony Blair ferait bien de "balayer devant sa porte" et ensuite envisager de participer à une action contre l’Irak!!

Je pourrais continuer longuement à formuler mes critiques car cette liste est bien loin d’être exhaustive.

Bien que nos adversaires soient nombreux et puissants, n’hésitez pas a jeter toutes vos forces dans ce combat. Croyez-moi, ce combat est loin d’être perdu et je suis persuade que les évènements futurs feront revenir, progressivement, a la raison tous ceux-la mêmes qui ne cessent de nous dénigrer.

Quant à la façon par laquelle chacun d’entre vous doit envisager son avenir personnel et celui de sa famille, nul ne peut vous influencer car ce choix est trop personnel. J’ai fait le mien il y a plus de 34 ans.

Aussi je renouvelle mon Appel :

Unissez-vous, Formez bloc autour d’Israël pour nous aider a combattre ces "Forces du Mal".

Faites le pour Matan et Noam tués avec leur maman.

Faites le pour Daniella tuée dans son lit d’enfant.

Faites le pour Shalevet tuée dans les bras de son père.

Faites le pour les enfants de Tekoa massacres dans une caverne.

Faites le au nom de toutes ces victimes innocentes.

Faites le aussi pour ceux qu’on appelle "les blessés a vie".

Faites le "au nom de tous les vôtres".

Hector C.


Chers amis shalom,

Suite à la façon dont Libé a traité le massacre délibéré d'une jeune mère juive et de ses petits enfants, je leur ai adressé le message ci-joint.

Ils ont l'habitude d'effacer ces messages sans même les ouvrir, et encore moins les lire.

Je suis tout à fait sans illusion sur l'utilité qu'il y a d'écrire à la propagande anti-juive.

Par contre, il est plus que temps que tous les Juifs encore trop polis, modérés ou naïfs, voient comment il convient de s'adresser à la propagande anti-juive. Donc merci, si vous passez ce message dans votre rubrique "courrier".

Bien amicalement

message à Libératon
...et pendant que les libénautes bavardent...

...des terroristes (?) ou plutôt des déchets d'apparence extérieure vaguement humanoïde, massacrent des petits enfants, non pas froidement, mais en y prenant un immense plaisir.

Des actes similaires commis par des fous, ou des monstres, il y en a toujours eu.

Dans les guerres d'aujourd'hui, en Afrique dans l'ex-URSS ou dans l'ex-yougoslavie, des monstres se déchaînent encore.

Ils ont le prétexte de faire la guerre pour commettre leurs saloperies.

L'énorme différence avec les terroristes, c'est que les terroristes s'inventent une soit disant guerre rien que pour pouvoir commettre leurs monstruosités.

Ce qui est grave en France aujourd'hui, ce qui est inadmissible, c'est que avec l'accord tacite du président de la république et la complicité bienveillante des services du Quai d'Orsay (l'ancien complice des terroristes védrinne n'étant plus là) la plupart des grands média nationaux ont pris plus ou moins fait et cause pour ces déchets terroristes.

Périodiquement, Libé et le Monde s'offusquent de l'existence d'un site internet francophone qu'ils qualifient abusivement de "site raciste juif". Ils prêtent à ce site d'imaginaires relations avec on ne sait trop quel groupe "terroriste juif". Oui, c'est vrai ça, quels sont donc les attentats que ce pseudo groupe aurait commis contre des civils ?

En fait, ce site israélien francophone n'est qu'un site satirique. Mais ce qui déplait aux propagandistes pro-terroristes du Monde, c'est que ce site qualifie avec raison ces abjections de "déchets".

Il n'y a pas de discussion possible avec des "déchets" capables de ce genre de nuisance. Il ne peut exister aucune justification possible à de tels actes.

Je ne sais pas si ce message sera publié, mais si appeler "déchets" les auteurs de tels actes c'est du racisme, alors je suis très fier d'être "RACISTE".

Charles D.

Charles Enderlin, ou la botte secrète de la diplomatie française.
5/11/02

"Le rêve brisé", le reportage de Charles Enderlin diffusé par France 2 les 4 et 5 novembre derniers, nous en apprenait plus sur son auteur que sur le processus de paix israélo-arabe. Ce reportage annoncé avec force publicité était un enchaînement d'images d'archives des négociations entre 1996 et 2000, agrémentées d'interview des protagonistes par Charles Enderlin. Le point culminant de ce reportage, supposé nous révéler les "secrets" des négociations israélo-palestiniennes, était le moment dramatique où, après l'échec du sommet de Camp David, alors que le Premier Ministre Barak venait d'offrir à Arafat plus que ce qu'aucun gouvernement israélien ne lui avait jamais proposé, que ce dernier avait refusé et que Barak se préparait à perdre les élections face à Ariel Sharon, une "rencontre de la dernière chance" était organisée à Jérusalem, entre les négociateurs palestinien et israélien Saeb Arekat et Gilad Sher, dans les bureaux de… Charles Enderlin, correspondant de France 2 en Israël !

Ainsi, comme l'avait justement souligné Daniel Schneidermann dans son émission "Arrêt sur images", Enderlin n'était pas seulement un journaliste qui rapportait les faits, avec plus ou moins d'objectivité. Il était aussi un "acteur" des négociations qu'il prétendait décrire. Enderlin était ni plus ni moins que celui qui avait voulu "sauver" le processus de paix, là où même le Président Clinton avait échoué ! Biensûr, Enderlin n'aurait pas pu jouer ce rôle important s'il n'avait pas été mandaté par la diplomatie française, dont il est en fait devenu l'un des rouages au Moyen-Orient, où il exerce ses fonctions de "journaliste" depuis vingt ans. Le véritable héros du reportage d'Enderlin n'était donc pas Yasser Arafat, ni Pérès ou Barak, mais Enderlin lui-même ! Enderlin, ou comment un journaliste a voulu se faire acteur de l'Histoire avec un grand H, au lieu de se contenter plus modestement d'en rendre compte aux téléspectateurs français…

On comprend à posteriori pourquoi le gouvernement français et la direction de France 2 ont cherché à empêcher la manifestation de la communauté juive du 2 octobre contre le traitement de l'affaire Al-Doura, en exerçant des pressions insensées sur les dirigeants du CRIF… Car en s'attaquant à Charles Enderlin, les organisateurs de cette manifestation avaient bien compris qu'ils visaient plus haut, la diplomatie française et le parti-pris anti-israélien du quai d'Orsay, dont Enderlin était devenu le bras médiatique… Enderlin, à l'image de la grenouille de la fable, a voulu se faire aussi gros qu'un bœuf. Il nous a offert un reportage instructif sur l'imbrication de la diplomatie et de l'information françaises, qui voudraient à tout prix jouer un rôle au Moyen Orient, même au prix de la trahison de tous les règles de la déontologie journalistique.

Pierre Lurçat
Membre du Collectif Contre la Désinformation

Objet : Fausse signature
Date : samedi 2 novembre 2002 19:31
De : daniel cattelain <dcattelain@club-internet.fr>
À : "desinfos@desinfos.com" <desinfos@desinfos.com>

Bonjour
Je tiens à vous faire savoir que je ne suis pas signataire de la pétition dite "boycott des produits israéliens" et que je ne la soutiens pas. Ma signature, ainsi d'ailleurs que celles d'autres élus, a été utilisée contre mon gré. Hélas, le web est ainsi fait qu'il est quasiment impossible d'éviter ce genre de chose.
Je vous serais donc reconnaissant de ne pas contribuer à la rumeur et d'enlever mon nom de la liste qui figure sur votre site.
Avec mes remerciements.

Daniel Cattelain

Conseiller municipal de Saint-Denis, vice président de la communauté d'aglomération "Plaine Commune".

Le Cancer du monde

Nos frères Israéliens le subissent depuis 1947,
Les Américains ont commencés à comprendre depuis le 11 septembre
La France l’a expérimenté au Liban il y a 20 ans, plus tard avec les attentats de la rue de Rennes et plus récemment à Karachi et sur le pétrolier il y a quelques jours,
Les Australiens ont subis de lourdes pertes à Bali il y a seulement quinze jours,
Les Russes ont vécu un cauchemar habillé d’un Tchador 2 nuits durant,
Et aujourd’hui pour la énième fois à Ariel, en " Cis-jordanie " terme employé par nos amis journalistes pour définir cette terre ancestrale appartenant au peuple juif, terre perdue à cause de l’occupation romaine il y a 2000 ans, terre promise par D… lui même à nos ancêtres.
Ce Cancer a un nom, ce cancer s’appèle l’Islam Intégriste, attention mon avis n’est pas que l’Islam est un cancer (D… merci la majorité des musulmans ne sont pas intégristes), mon avis et que les " islamistes intégristes " sont des métastases qui gangrènent le monde libre.

Pas possible pour des touristes de se retrouver sur une plage de Bali,
Pas possible pour des américains de travailler dans des tours,
Pas possible pour les passants de la rue de Rennes à Paris de faire leurs courses,
Pas possible pour nos frères, nos sœurs, nos enfants habitant en Israël de prendre le bus, de s’asseoir à la terrasse des cafés, de fêter Pessah dans un hôtel, de faire leurs courses dans un supermarché, pas possible de vivre normalement, de vivre tout simplement,

Ben Laden, Yasser Arafat, et leurs semblables sont responsables de tous ces morts,
Yasser Arafat et sa bande de criminels qui se cachent sous les identités grotesques des " Martyrs d’Al Aqsa, du Fatah, des Tanzim " et j’en passe, sèment la terreur sur la terre de nos ancêtres et prennent pour cible seulement des innocents.
Hier les passagers d’un autobus, aujourd’hui des soldats, avant hier des femmes et des enfants, et demain ?
Pourtant on trouvera toujours en France des pseudos artistes intellectuels comme le " chanteur " Renaud pour arborer un tee shirt à l’effigie du boucher Arafat, et qui milite pour " la libération de la Palestine " en pleine émission de télévision, et d’autres débiles tout aussi profonds qui se permettent de juger le Président des Etats Unis .
Pas un de ses pseudo-intellectuels n’avait crié au drame quand un Premier Ministre devenu président aujourd’hui, offrait sur un plateau d’argent une centrale nucléaire à un dictateur, pas un de ces moralistes ne s’est levé pour demander des comptes à notre président alors qu’il se compromets avec des régimes totalitaires durant le si important sommet de la francophonie, pas un de ces " collabos " n’a protesté quand un journaliste qui possédait 2 passeports, un Israélien et un Français s’est fait éjecté du sommet de la Francophonie, Liberté de la Presse….. laissez moi rire….
Liberté, Egalité, Fraternité oui mais pour tous ! ! ! !

Pourtant on trouvera encore et toujours des soi-disant démocrates pour prendre la défense des meurtriers, des bouchers, des criminels qui sèment la terreur en Israël et dans le reste du monde.



Les intégristes sont nombreux en Europe, vous avez vu les images de ces barbares en Angleterre, mais ils sont aussi en France, et partout dans les autres pays européens, nous ne sommes plus à l’abri nulle part, sauf peut être chez nous en Israël, car contrairement à ce que les images et les médias veulent bien nous faire croire, avec un Eretz Israël fort d’une nouvelle Alya, Israël serait un pays probablement plus sûr qu’un autre.

Le cancer de l’islamisme intégriste est partout, ils ont su engranger l’argent des ONG, ils savent aussi communiquer par le biais de leurs télévision diffusées largement par le satellite et autres sites internet. Ils maîtrisent l’art de la
communication, et de par le monde ils détournent des images, et font passer les soldats de Tsahal pour des barbares, ils décrivent le Premier Ministre Israélien comme un barbare, mais les barbares se sont ceux qui envoient leurs enfants se faire sauter dans des supermarchés, les barbares ce sont ceux qui envoient leurs enfants se faire sauter dans des autobus, les barbares se sont ceux qui envoient leurs enfants se faire sauter dans les discothèques et sur les terrasses des cafés.

Non chers amis, les barbares ne portent pas de l’uniforme de Tsahal, ces hommes, jeunes pour la plupart sont nos frères, et ceux qui tombent tous les jours ne sont pas morts pour rien,
Tous nos frères tombés sont morts pour la liberté, sont morts pour que vivent les juifs en sécurité, afin que plus jamais un juif ne soit contraint de porter une étoile jaune, pour que plus jamais , on ne nous expédie dans des fours crématoires.
Ces héros, nos frères, nos sœurs, nos amis, notre famille parfois, sont morts pour que vive un état juif, pour qu’enfin flotte le drapeau de la liberté pour les juifs du monde entier
Merci d’être le bouclier de notre état, merci de tomber à notre place, merci de
défendre notre terre, merci d’être là pour protéger la terre de nos ancêtres, merci de
nous protéger contre ce cancer, qui sera fatal pour le monde libre s’il ne l’éradique pas, ce cancer s’appèle l’intégrisme islamique.


Philippe SARFATI
Secrétaire Général de la Fédération Sioniste Marseille

Mouna Naim, une raciste mythomane
25/10/2002
Madame Naim,

Dans votre article "Irak : que pensent les régimes arabes ?" du 24/02, vous nous gratifiez de la tirade suivante:

Israël, qui bénéficie déjà de la sollicitude de l'administration américaine à propos de son conflit avec les Palestiniens, vient d'obtenir des Etats-Unis le feu vert pour "se défendre" si l'Irak le vise. Tous les ingrédients seraient alors réunis pour un possible sinon probable embrasement régional généralisé.

Vous placez se défendre en italique et entre guillemets car vous voulez indiquer qu'une riposte israélienne à une agression irakienne ne serait pas légitime.

Vous nous donnez un exemple éclatant de ce que pense les élites arabes et que vous assumez sans honte avec votre réthorique raciste.

En effet, selon vous et vos amis, une agression criminelle contre des infidèles est légitime par contre une riposte légitime est inadmissible de la part d'un "peuple inférieur", les Juifs en l'occurence.
Mais de surcroit, ce qui est le plus éloquent est que vous ne voyez aucune immoralité au fait d'agresser sans raison des infidèles.

Vous démontrez encore plus votre racisme en clamant qu'Israël bénéficie de la sollicitude des Etats-Unis, ce qui signifie clairement que pour vous il est inadmissible que l'on soutienne des infidèles contre des musulmans, dont bien sur, la cause serait par essence légitime et juste.

Effectivement, ce que vous racontez est un bel exemple de la mythomanie paranoïaque qui existe dans les élites arabes. Car même si dans les faits, les Etats-Unis ne soutiennent pas totalement Israël, vous considérez qu'ils le sont. Donc, pour vous, ne pas être aligné totalement sur les positions arabes est considéré comme de la partialité, voire comme une agression contre les arabes.
Dans les faits, cela signifie que les élites arabes nient aux autres le droit de n'être pas d'accord avec elles.


Cordial shalom d'un infidèle en kippa,

François M.

SUITE DU COURRIER