Accueil   La liste des Infos Envoyez l'adresse du site à un ami   retour
Textes Courriers Liens Dérapages Emails rédactions Dates Presse Archives Metula News Agency

Les attentats anti-israéliens depuis les accords d'Oslo de 1993 sur l'autonomie palestinienne
AFP 2 novembre 2000

1994:

- 6 avril: un Palestinien lance une voiture piégée contre un autobus à Afula (nord), tuant huit Israéliens et en blessant 44 autres. Cet attentat est revendiqué par le Mouvement de la résistance islamique (Hamas) pour venger le massacre de 29 Palestiniens par un colon juif en février de la même année à Hébron (Cisjordanie).

- 13 avril: le Hamas frappe pour la seconde fois en une semaine en Israël, tuant cinq Israéliens et en blessant 30 autres dans un attentat à l'explosif à Hadera (45 km au nord de Tel Aviv).

- 19 octobre: un militant du Hamas fait exploser une bombe à bord d'un autobus à Tel-Aviv, tuant 21 personnes, dont une Néerlandaise, et en blessant 47 autres.

- 11 novembre: un militant du Jihad islamique en Palestine fait exploser une bombe près d'une position militaire à Netzarim, une colonie juive dans la bande de Gaza, tuant trois soldats.


1995:

- 22 janvier: deux kamikazes du Jihad islamique se tuent l'un après l'autre en déclenchant des explosifs à un arrêt de bus à Beit Lid, au nord de Tel-Aviv, faisant 22 morts, dont 21 soldats, et 64 blessés.

- 9 avril: un membre du Jihad fait exploser une bombe au milieu d'un convoi militaire israélien près de la colonie de Kfar Darom, dans la bande de Gaza, tuant sept soldats et un touriste américain.

- 24 juillet: un kamikaze du Hamas tue six Israéliens en faisant exploser une bombe dans un bus à Ramat Gan, près de Tel Aviv.

- 21 août: un autre kamikaze membre d'Ezzedine al-Kassam, la branche armée du Hamas, fait exploser une bombe dans un autobus à Jérusalem, tuant cinq passagers, dont un Américain, et en blessant 89 autres.


1996:

- 25 février: deux membres d'Ezzedine al-Kassam se tuent à en déclenchant des explosifs, l'un à Jérusalem dans un autobus et l'autre à Ashkelon (sud), faisant au total 26 victimes. 25 personnes (22 Israéliens, dont 8 soldats, deux Américains et un Palestinien) périssent à Jérusalem et un soldat à Ashkelon. Ces deux attentats marquent le début de l'offensive la plus meurtrière de l'extrémisme palestinien depuis la création de l'Etat d'Israël.

- 4 mars: un kamikaze d'Ezzeddine al-Kassam fait exploser une bombe dans un autobus à Jérusalem, provoquant la mort de 19 personnes.

- 4 mars: un attentat suicide perpétré par un militant du Jihad islamique, dans le centre de Tel-Aviv, fait 13 morts.


1997:

- 21 mars: attentat suicide à la terrasse d'un café à Tel-Aviv. Bilan: trois Israéliennes tuées, ainsi que le kamikaze palestinien, et 46 blessés.

- 30 juillet: 18 morts (16 Israéliens, plus les deux kamikazes) dans un double attentat dans le grand marché juif de Jérusalem-ouest.

- 4 septembre: Triple attentat suicide à Jérusalem-ouest, revendiqué par le Hamas: huit morts, dont les trois kamikazes, et plus de 170 blessés.


1998:

- 6 novembre: un double attentat à l'explosif tue ses deux auteurs --deux Palestiniens membres du Jihad islamique-- et blesse 24 Israéliens à Jérusalem.


1999:

- 5 septembre: deux voitures piégées explosent presque simultanément à Haïfa et Tibériade, dans le nord d'Israël, tuant leurs trois occupants, des Arabes israéliens soupçonnés d'être liés au Hamas.


2000:

- 26 octobre: un kamikaze membre du Jihad islamique est tué par l'explosion de la bombe qu'il portait en percutant à bicyclette une position militaire israélienne dans la bande de Gaza. Un soldat israélien est blessé.

- 2 novembre: une voiture piégée explose faisant deux morts et une dizaine de blessés légers à Jérusalem-Ouest