1 Février 2003

Les jeux du cirque

Aujourd’hui en France, sur une chaîne du service public, un juif a servi de bête de foire que l’on a lynchée au milieu de l’arène. Verbalement pour l’instant.

Je ne m’étendrai pas sur le cas d’Olivier Besancenot qui crache sa haine sur Roger Cukierman pour ensuite lui reprocher le mollard qu’il a sur le costard.

Je ne disserterai pas sur un Bruno Solo qui ne comprend pas que son indifférence est complice.

Je ne commenterai pas la niaiserie d’un certain Ivan qui sait tout parce qu’il l’a vu à la télé.

Je ne discourrai pas sur Thierry Ardisson, cet animateur pervers qui retourne aux juifs l’accusation d’importer le conflit israélo-palestinien.

Le juif traîné dans la boue, depuis deux mille ans que ça fait de l’audimat !

Le président du CRIF était traqué de toutes parts avec même pas le respect que l’on doit à un chien. Il répétait que les juifs sont les victimes excitant de plus belle un public avide de sang et qui réclamait la mise à mort de la bête en applaudissant, comme il le faisait naguère au cirque, en pointant son pouce vers la terre.

Après ce sinistre spectacle, je ne saurai trop conseiller aux juifs de ne plus se prêter à ce genre de mascarade. S’il paraît toujours bon de faire entendre son opinion, cela ne sert à rien quand l’opinion est déjà faite que vous êtes coupable.

Le travail de sape a déjà été effectué. Et ce n’est pas un juif qui va changer ce que tout le monde sait.

Alors, la LCR est parfaite, les médias français sont les meilleurs du monde et la France est le pays où les juifs sont le mieux considérés. Voilà, ce qu’il faut dire pour ne plus être accusé de mettre de l’huile sur le feu, de diffamation ou je ne sais de quel autre crime !

Le juif doit comprendre que s’il veut continuer à vivre en France, il doit haïr Israël ou accepter de se faire traiter de tueur d’enfants, de fanatique, de porteur de haine voire de sale juif, il doit admettre que sa prière se fasse sous protection policière, que sa synagogue soit vandalisée et que ses enfants soient insultés et battus à l’école.

Et s’il ne veut pas être montré comme responsable de tous ces maux, il doit surtout fermer sa gueule.

Alain Legaret


ARDISSON !
En ce jour de deuil pour la nation israélienne (et l'Amérique), voici ce qu'on pouvait voir à la télévision française chez Ardisson (F2).

Ce soir sur le ring Bezanceno/Cukierman .
Débat concernant les déclarations polémiques et accusatrices de Cukierman à l'encontre des rouges/verts.

Victoire : Bezanceno avec l'argument imparable : "les communistes ne sont pas antisémites puisqu'ils se sont retrouvés dans les camps de concentration avec les juifs en 44" (?).

Bref. Non ce qui m'a le plus énervé finallement c'est la petite réflexion d'Ardisson "on a le droit d'être anti-sioniste après tout".
Oh bin oui, c'est vrai ça, on a bien le droit d'être contre l'existence d'Israel non ? Quoi de plus naturel.
Bien sur je n'ose pas imaginer la réaction si Cukierman avait rétorqué "on a bien le droit d'être contre un état palestinien après tout " .

Pour ce débat sur l'antisémitisme supposé ou réel des communistes, c'est quand même lui qui a remporté la palme. Et en une seule phrase ! Quel boss cet Ardisson.


Tovi

Le nouvel antisémitisme vert, rouge, brun
Bonjour,

suite à l’émission désastreuse de notre " grand ami " Mr Thierry Ardisson, qui a placé face à face une brebis au grand coeur, Mr Besanceneau et Mr Cukierman, il me semble fort judicieux de rafraîchir et même de refroidir sérieusement les idées révoltées de ce jeune freluquet (Mr Besanceneau). En effet, je pense qu’il serait fort judicieux de diffuser sur vos sites les images des différentes manifestations vertement antisémites qui se sont déroulées sous les yeux du pauvret Besanceneau ou de ses amis (verts rouges) pas perturbés du tout par les slogans des manifestants...

Le petit freluquet, au lieu de s’excuser d’avoir participer à une manifestation antisémite, et de s’en expliquer avec humilité, n’a pas trouvé mieux que de renvoyer la balle dans le camp d’en face. Mais peut-être qu’en se défendant d’être un antisémite pratiquant, il pensait aux arabes, qui eux aussi sont sémites...

Bref, les photos s’imposent, dans cette époque où l’on mélange allègrement l’actualité du show-biz avec un sujet sérieux qui demande à être traité d’une manière plus que décente avec des sources et des documents, et surtout pas dans une sorte d’empoignade déloyale et publique... Je crois d’ailleurs que Mr Ardisson n’est pas du tout un " ami des juif " et exécute à chaque nouvelle émission une nouvelle vengeance en faisant semblant de jouer l’arbitre.

Merci de votre action.

Gregory N.