Mer 29 jan 2003 8:05

Réponse au Nouvel Obs; dossier sur la patenité

Pas de répit pour les fils d'Abraham et d'Itzhak !!

Depuis deux ans, il se trouve toujours une bonne âme pour me rappeler mon identité juive!!
Jean Daniel fait partie de ceux - là, qui veulent ternir mon Etoile ( qui est aussi la sienne )

Dans un Hors - série du Nouvel Obs que l'on m'a donné, car je boycotte ce brûlot anti - israélien, je pensais me détendre en m'attelant à « L'aventure de la paternité ».

En préambule, notre illustre directeur de conscience rappelle le Kaddish, et évoque le « notre Père », sans se rendre compte que le second n'est qu'une pâle traduction du premier; je passe, plein de magnanimité : ce n'est pas parce qu'on donne constamment des leçons aux autres que l'on doit tout savoir !
Puis, le sommaire déroule ses titres concernant la condition paternelle dans ce qu'elle a d'universel : De l'art. d'incommoder les pères, la révolte des daddies, etc .
Je pense pouvoir continuer ma lecture sans coup de sang, ni haut - le - cour, lorsqu'un chapitre retient mon attention : damned ! Page 80, « le sacrifice du fils », par un certain Abraham Ségal.; méfiance, qui notre Messie médiatique a - t - il encore bien pu dénicher pour parler de la circoncision?? Connaissant les amis israéliens dont s'entoure le Con.ducatore, je redoute une charge contre notre rite d'Alliance éternelle que l'on cloue la Brit Mila au pilori !!
Rien de cela : avec étonnement, en page 80, je lis attentivement le chapeau de l'article en question :
« Si Abraham lui - même n'a pas exécuté son propre enfant, comment comprendre que des jeunes gens soient aujourd'hui encouragés par leurs pères et par leur mères à se sacrifier au nom de la cause nationaliste.Israélienne ? »
Encore une erreur d'impression, me dis - je, ce ne sera pas la première du Nouvel Obs !!
Car, en vérité, je vous le dis, je n'ai jamais vu un israélien hurlant sa haine de l'arabe, je n'ai pas vu non plus un israélien se trémousser de joie devant le massacre de ses ennemis implacables! Et surtout, je n'ai jamais vu un père israélien heureux d'envoyer son fils à la guerre !!
Optimiste de nature, j'espérais, contre toute attente qu'on parlerait bien sûr de l'enseignement de la haine, de la fabrication par insémination naturelle de machines à tuer,. en somme du réel sacrifice de la jeunesse palestinienne organisée à grande échelle par les gangs terroristes palestiniens ! Et bien non . Que Nenni !! J' écarquille alors mes yeux, et je débouche mes oreilles, avant de lire lentement à haute voix :
J'hallucine alors, j'entre dans la Quatrième dimension :

L'article commence par le rappel du geste de Baruch Goldstein à Hebron . Vous savez, c'est « le » Juif qui a tué délibérément des musulmans : le seul juif qu'on puisse citer dans cette catégorie, et qu'on nous ressort dès qu'on a besoin d'un cache - sexe pour le terrorisme arabe. Ce juif emblématique, ce juif imaginaire. Il est bien plus connu sur terre que Omar X, Marwouan Y, ou Sliman Z, enfin que tous ces milliers d' « activistes », comme dit pudiquement l'AFP, ces « égarés de l'espèce » qui s'abattent sur Israël comme une pluie de criquets maléfiques. Voilà comment on cache la volonté génocidaire à l'encontre d'Israël qui anime aujourd'hui ces islamikazes, on veut ignorer cette haine bestiale qui amenait hier les hordes arabes à pratiquer les pogromes sur les dhimmi yahoudi !! Etait - ce trop long, ou hors - sujet de rappeler le massacre de la population juive de en 1934 à Hebron justement, qui a rendu cette ville pratiquement Judenrein jusqu'en 1967 ?!! Sûrement !!
Puis, on lit dans un style ampoulé un gros délire sur la supposée mort d'Itzhak, lors de l'épisode justement nommé la « ligature d'Itzhak », pour signifier ainsi aux adorateurs de sacrifice humains qu'une nouvelle ère est advenue, que Moloch pouvait aller se rhabiller, ce qu'il a fait jusqu'au retour d'Arafat dans les parages !!
Pour mettre encore Israël ( Peuple et Etat ) sur un bûcher, en voulant nous faire accroire qu'il s'agit d'un piédestal, l'auteur fait feu de tout bois : ce trouble identitaire, qui pousse certains juifs à éborgner leurs frères pour leur arracher la supposée paille qu'ils voient dans leurs yeux s'affiche impudemment ici.. Abraham Segal, qui décidément à des problèmes avec son ancêtre éponyme, sollicite le texte du malheureux Elie Wiesel, pour mettre en exergue son angoisse à la lecture de cet épisode, et la met en relation avec la shoa !!
( Pauvres écrivains juifs, dont la prose peut toujours se retourner contre eux et leur Peuple !!)
Au final, par des contorsions dignes du cirque Bouglione, il met en relation la Grande Guerre, le 11 septembre, et l'Akedat Itzhak !! Du coup d'ailleurs, la présupposée marque du « meurtre d'Itzhak » attachée à Israël perd toute substance. Qu'importe !!
Caressant la sensibilité larmoyante qui plaît tant à nos midinettes NRV ( lire Noir - Rouge - Vert ), avant de conclure, l'auteur ne manque pas de se lamenter sur l'image victimaire du moment : les « jeunes ( qui ) tombent sous les balles de nos soldats », tant il est vrai que les juifs ne meurent pas, c'est bien connu !! Golda Méir qui disait des arabes :« ce que je leur reproche, c'est qu'ils nous obligent à tuer leurs enfants », et qui peut leur reprocher aujourd'hui de les envoyer gaiement à la boucherie, doit se retourner dans sa tombe !!

En conclusion, cet article baroque, met en accusation les pères israéliens, mais ne relate aucun des enjeux vitaux qui font qu'un jeune homme ( juif en l'occurrence ) défende un bout de terre grand comme la Bretagne, le seul lieu où peut s'exercer réellement son identité ( il ne faut certainement pas trop en demander ). Quant à une réflexion sur le peuple palestinien, qui met toute sa richesse, et son énergie à détruire, au lieu de construire, comme l'a fait le Peuple Juif, malgré le sort infiniment plus horrible qui l'a accablé pendant deux millénaires, on l'attendra longtemps ici et ailleurs : l'examen de conscience n'existe que là où il y a conscience, pas là où n'existe que haine stupide !! Quant aux donneurs de leçon, l'on connaît trop leur aveuglement : ils ne veulent pas voir que ce sont les fils dévoyés d'Ismaël qui doivent rejoindre les valeurs minimales de l'humanité . Celles - là même qu'ont révélées au monde, et que portent encore sur leurs épaules les enfants d'Israël !!

Comment ne pas être révolté par cette nouvelle charge, hors - sujet d'ailleurs, que porte pépé J.D contre Israël ? Que vient - elle faire dans cette brochure ??
Est - ce un sentiment d'impunité qui encourage le premier venu à jeter son fiel sur notre peuple ?? Jusqu'où, et jusqu'à quand ??

Toujours est - il que Jean Daniel m'a dégoûté d'une lecture qui promettait d'être intéressante. Il faut hélas convenir qu'un esprit étroit réduit à ses dimensions ce qu'il touche, cela vaut même, ou plutôt surtout, pour celui qui se veut le père spirituel d'un pays!

Peut - être est - il venu pour lui temps de prendre sa retraite ?

N'est - ce pas . Pépé ??


Ken Mac Cara
Le 24 01 2003
Fermer la fenêtre