"Les Comités d'Opposition Populaire " bras armé des Services de Sécurite Préventive

Haut responsable des Comités d'Opposition Populaire, et officier dans les Services de Sécurité Préventive, Yasser Zanun explique que les Comités d'Opposition Populaire reçoivent des Services de Sécurité Préventive des subventions, une formation militaire, des armes et des informations.

Yasser Zanun - Carte d'identité

Nom: Yasser Said Muhsin Zanun "Abu Balal"

Date de naissance: 07.06.1966

Profession: officier , lieutenant-général dans les Services de Sécurité Préventive

Situation familiale: marié, père de 6 enfants

Activité au sein du Jihad: un des responsables des Comités d'Opposition Populaire

Création des Panthères Noires

Né à Rafah, dans le camp de réfugiés El Shavura, Yasser Zanun est issu d'une famille connue de Lod. Arrêté dès le lycée, il termine ses études secondaires en prison, où il prévoit de créer une cellule terroriste. Une fois libéré, il met en place le groupe des Panthères noires (en arabe 'Al Fahed Al Aswad'), lié au mouvement Fatah, dans la Bande de Gaza et en Judée-Samarie et est responsable de l'exécution des arabes accusés de collaboration avec Israël.

En 1989, il figure en tête de la liste des personnes les plus recherchées par Israël. Cette année-là, deux de ses frères, Awani et Mohassin sont arrêtés et respectivement condamnés à 7 et 2 ans de prison.

Préparation d'actions terroristes

A la même époque, de peur d'être arrêté et afin d'acquerir une instruction militaire, Yasser Zanun se rend de façon illégale en Egypte. Il vit entre l'Egypte, la Libye, la Tunisie et l'Algerie et continue d'organiser les activités terroristes dans les Territoires.

Après l'établissement de l'Autorité palestinienne en 1994, Israël refuse de l'autoriser à rentrer sur son territoire. Il est découvert durant une confrontation avec les forces de sécurité égyptiennes alors qu'il tentait de s'infilter en Israël.

Lors de la confrontation, Hassan Abu Faria, Abed Al Nasser Salah et Darwish Abu Hotlah sont tués. Yasser Zanun et son camarade Bah'hah A-Din Abu Said sont faits prisonniers par les Egyptiens. Les deux réussiront à s'enfuir et à entrer de façon illégale en Israël.

Les Services de Sécurité Préventive et la création des Comités d'Opposition Populaire

En 1995, Zanun rempli diverses fonctions au sein des Services de Sécurité Préventive dans la Bande de Gaza. Au debut de l'Intifada Al Aqsa, il fonde avec des camarades des Services, Ramadan Azzam, Samir Abu Zayid et Ibrahim Mavchuch les Comités d'Opposition Populaire et perpétue des actes terroristes.

Le lien étroit entre les Services de Sécurité Préventive et les Comités d'Opposition Populaire

Dans une interview publiée récemment sur le site www.entifada.net, Yasser Zanun raconte que de nombreux hauts responsables et activistes des Comités d'Opposition Populaire servent également comme officiers dans les Services de Sécurité Préventive. Dans ce cadre il souligne que les activistes des Comités mettent à profit les formations reçues dans les Services afin de perpétrer des attaques et reçoivent des subventions et des armes des Services de Sécurité pour des activités terroristes. Il ajoute encore que des responsables dans les Services de Sécurité Préventive communiquent des informations précises aux "combattants" des Comités d'Opposition Populaire au sujet des avant-postes de Tsahal, pour la réalisation d'attaques.

Question: on dit dans la rue palestinienne que les Comités d'Opposition Populaire sont une branche des Services de Sécurité Préventive. Ceci est-il vrai?

Réponse: il n'y a aucun doute que la plupart des activistes importants des Comités servent comme officiers dans les Services de Sécurité Préventive.

  1. "ces 'combattants' utilisent la préparation militaire reçue dans les Services et dans leurs activités antérieures dans le Jihad "
  2. "des hauts responsables nous apportaient un soutien financier et logistique"
  3. "la qualité et l'intensité des attentats contre l'ennemi prouvent que les activistes des Comites ont de l'expérience et une grande connaissance sur les positions de l'ennemi "
  4. "ne pensez-vous pas que le fait que nos officiers qui ont perpétré les attaques et ont réussi à tuer des officiers plus gradés qu'eux soit une grande réussite?"

Au plan politique, les conceptions de Yasser Zanun font foncièrement anti-israéliennes.

Quand on lui demande l'état des relations entre les Comités et l'Autorité palestinienne il répond: "nos relations avec l'Autorité se basent sur un principe commun: le soutien à la lutte anti-israélienne. S'ils vont dans la direction de l'opposition et de la lutte, nous sommes avec eux à 100%. S'ils changent de direction, nous les surveillons, suivant chacun de leurs gestes".

Les Comités d'Opposition Populaire sont une branche du Mouvement Islamiste National. Leur conception politique est que la Palestine est une part intégrante du sol islamique. Les Comités voient dans Israël "une entité cancéreuse dans la région" et lui dénie le droit à l'existence. Dans ce cadre, les Comités soutiennent les attentats-suicide sur tout le territoire de l'Etat d'Israël. Les Comités voient dans les organisations du Hamas et du Jihad Islamique une source de fierté pour le peuple palestinien et la nation arabe.

Les Comités d'Opposition sont ouverts à tout activiste membre d'une organisation terroriste, et entretiennent des liens étroits avec le Jihad. Les Comités ont perpétré des attaques en commun avec des organisations terroristes palestiniennes.

Yasser Zanun explique aussi que le bras militaire des Comités d'Opposition, 'les Brigades Salah a Din', possède une branche spécialisée dans la fabrication d'explosifs, de missiles, de roquettes et de bombes. Les Comités de Résistance Populaire possèdent également une division information et endoctrinement.

Fermer la fenêtre