Les Palestiniens l'admettent: "les obus de mortiers sont tirés à partir de zones à forte densité de population. "

D’après le journal officiel de l’Autorité palestinienne Al-Hayat Al Jadida publié le 7 novembre, des Palestiniens de la Bande de Gaza auraient demandé aux Forces Nationales Islamistes d’arrêter de tirer des obus de mortiers à partir de zones à forte densité de population.

Ce n’est pas la première fois que ce genre de plaintes est formulé. Cependant, malgré les précédents appels lancés aux organisations terroristes afin qu’elles cessent d’utiliser les zones fortement peuplées comme couverture, les tirs à partir de ces zones de cessent pas.

"Les résidents palestiniens de Al Barka et des zones proches de l’implantation de Kfar Darom ont demandé aux Forces Nationales Islamistes d’arrêter de tirer, en particulier des obus de mortiers, à partir de zones habitées, ces tirs causant des dommages aux résidents et à leurs propriétés."

"Les résidents palestiniens ont présenté leur requête lors d’une rencontre organisée dans les bureaux des Forces Nationales à Dir El Balah. Les résidents ont déclaré que la plupart des tirs de mortiers râtaient leur cible et atterrissaient sur les bâtiments palestiniens. Ceci, disent-ils, représente un danger pour les vies et la sécurité des résidents."

"Les résidents ont demandé à ce que soit pris en compte le bien-être de la population et que leur sécurité soit prioritaire à toute action militante."

Fermer la fenêtre