" L'Armée Populaire " du Hamas: la lutte contre Israël fait partie de la lutte contre l'Occident

Des dizaines de milliers de Palestiniens ont participé le 29 novembre 2002, à une réunion organisée par le Hamas dans le quartier de Sabra à Gaza, pour marquer l'anniversaire de la conquête de la ville de la Mecque par le prophète Mahommet. Dans un discours prononcé lors de cette commémoration, Mahmud A-Zahar, un des leaders du Hamas, a déclaré:

  • "  le Hamas ne baissera jamais les armes et continuera sur la voie du Jihad et de la lutte sans écouter ceux qui appellent à mettre un terme à l’Intifada" .
  • " la voie de la lutte est devenue la voie de toute la population palestinienne et ne s'arrêtera pas".
  • Le site internet du Hamas rapporte qu’à la fin de la réunion, des dizaines de combattants armés et masqués des Brigades "Iz Al Din Al Qassam" [le bras militaire du Hamas] et de " l'Armée Populaire " [nouvelle branche du Hamas] ont pris part à un défilé militaire.

    Salah Shehadeh [ancien responsable de la branche militaire du Hamas, tué lors d'une opération de Tsahal en juillet 2002] a crée " l'Armée Populaire " du Hamas à la mi-2002. Des dizaines de jeunes Palestiniens ont depuis été enrôlés et ont suivi un entraînement intensif dans le but de pouvoir intégrer le Hamas dans le cas d’une possible intervention de Tsahal à Gaza.

    Les membres de 'l'Armée Populaire" ont reçu des armes blanches, des mitrailleuses, des grenades, des missiles anti-tanks, des obus de mortiers, des roquettes Qassam et toutes sortes d'explosifs, dont certains de 200 kg prévus pour attaquer les chars israéliens.

    "L'Armée Populaire" corrobore les intérêts du Hamas qui vise à devenir le principal mouvement politique palestinien. La ‘compétition’ existant entre le Hamas et le Fatah pour l’hégémonie sur le public palestinien semble pencher du côté du Hamas, celui-ci soulevant une adhésion constamment en hausse de la population au "Jihad" et à la lutte armée contre Israël, dans le cadre de l’Intifada débutée deux ans plus tôt.

     

    Le dirigeant du Hamas, le Cheikh Ahmed Yassine, a publiquement exprimé ces vues lors d'une interview au journal islamique australien "Nida Al-Islam" (juillet 2002):

    "Nous croyons que seul Allah peut amener la Victoire. Nous travaillons à la diffusion des bases islamiques en Palestine, à l'adhésion à l'Islam comme mode de vie. La victoire appartiendra toujours aux Musulmans croyants, même s'ils sont une minorité. L’islamisme a déjà remporté une victoire sur les mouvements laics, qui s’affaiblissent après avoir longtemps dominé".

    Yassine voit dans le Jihad non seulement un moyen de "libérer la Palestine", mais aussi une part de la lutte légitime de l’islamisme contre l'Occident. Yassine justifie religieusement le fait de menacer les intérêts occidentaux dans les pays arabes et musulmans, en concrétisant le "droit des peuples à l'auto-défense [Jihad] ". Ceci, affirme-t-il, est nécessaire face à ce qu’il nomme "la croisade des Etats-Unis pour l'impérialisme et contre l'Islam".

    Le Hamas est une organisation terroriste qui reçoit un support politique et financier d'organisations islamiques en Europe et aux Etats-Unis. Les vues du Hamas sont clairement exprimées dans une lettre du Cheikh Yassine adressée au monde arabe à l’occasion de la fête de l’Aid al Adha :

    Voici des extraits de cette lettre:

  • les Musulmans doivent se préparer à une longue bataille, car ce siècle est le siècle de l'Islam, de sa libération et la victoire
  • le Jihad est un devoir religieux, son but est d'imposer la foi islamique dans le monde entier et d’éliminer l'hégémonie de l'Amérique et de ses alliés

    Le Cheikh Yussuf Kardawi, considéré comme un des chefs spirituels du Hamas les plus influents soutient les vues du mouvement terroriste. Le Cheikh Kardawi, en plus d'être une autorité de la loi islamique [il justifie religieusement les attentats-suicide, autorisant les femmes à en perpêtrer], il est à la tête de diverses organisations sociales et financières qui rassemblent des fonds pour le Hamas [en particulier l'organisation ‘Itilaf Alhir’].

    Au début d'avril 2002, le Cheikh Kardawi a publié un décrêt religieux en réponse à une question posée par un des surfeurs du site www.islamonline.net au sujet de l’avenir de la lutte entre l'Islam et l'Occident. Kardawi affirme dans ce décret que l'Islam sera victorieux, dominera le monde, et qu’un des signes de cette victoire sera la conquête par l’Islam de Rome, capitale de l'Italie. Selon lui, l'Islam conquerra tout d’abord l’Europe, puis tout le continent. Voici des extraits du décret religieux publié par Cheikh Kardawi:

    Question au Cheikh: "cher monsieur, la condition musulmane n'est un secret pour personne. A chaque jour qui passe, du sang est versé, l'honneur des musulmans est bafoué, de plus en plus de musulmans sont privés de leur terre. Y-a-il une fin à cette discrimination? Une lumière peut-elle éclairer cette obscurité? Nous vous demandons, Monsieur, de nous expliquer les signes de la victoire de l’Islam afin que le désespoir et la lassitude ne nous achèvent pas".

    Réponse du Cheikh: "de nombreux prédicateurs parlent de la fin des temps [rédemption], des conflicts internes, des batailles et des signes annonciateurs [de la rédemption]. Ces choses signifient généralement que l'hérésie va dominer l'Islam, que le mal va vaincre et le bon sera défait. Ceci implique que ceux qui adhèrent aux croyances des infidèles seront plus nombreux que les Musulmans [avant la rédemption]. Cela signifie qu'il n'y a aucun espoir de changement et aucun désir de réforme et que chaque jour est pire que le précédent, jusqu'à ce que l'heure arrive [rédemption].

    Mais ceux qui pensent que l'Islam ne triomphera pas ont tort et méconnaissent les écritures. Ils ignorent les signes clairs de la rédemption qui prouvent que le futur appartient à l'Islam, et que la religion d' Allah dominera toutes les religions.

    Ainsi, on doit se préoccuper des signes de la rédemption et les diffuser aux Musulmans, leur donner l'espoir, qui est le moteur de la volonté [de l'homme]. De cette façon, nous détruirons le désespoir qui tue nos âmes.

    Les signes de la rédemption sont nombreux, et chantent les louanges d’Allah, certains sont écrits dans le Coran et dans les Sunna du prophète. Les signes de la rédemption dans le Coran sont les suivants:

    Ainsi a dit Allah: il est celui qui a envoyé le prophète montrer la bonne voie et la vraie religion, afin que cette religion domine les autres religions, et ceux qui croient en plusieurs d.ieux. (Chapitre Altawba, verset 33). Ce verset est répété deux fois dans le Coran; une fois dans le chapitre Altawba et une autre dans le chapitre Alsaf. Dans le chapitre Al Fatah, il est écrit: c'est la promesse d'Allah. La promesse que l'Islam va vaincre les autres religions. La promesse d'Allah est la vérité, et jamais il ne rompra sa promesse, la promesse d'un Islam victorieux et le règne de l'Islam sur les religions données du ciel [monothéismes] ainsi que sur les religions faites par l'homme.

    Pour démontrer les signes du Salut dans la Sunna [livre des traditions islamiques relatant la vie du prophète Mahommet selon l'Islam], Kardawi cite des traditions islamiques dans lesquelles le prophète Mahommet déclare qu'un des signes du Salut sera la conquête de Constantinople et après cela, la conquête de Rome.

    Kardawi déclare ensuite:

    "La ville de Herkel (Constantinople) a été conquise en 1453 par le jeune ottaman Muhammad Ibn Morad, 23 ans, connu comme Muhammad le Conquérant. Maintenant, nous devons seulement attendre la conquête de l'Italie, et en ceci nous croyons et espérons."

    "Ceci signifie que l'Islam retournera de nouveau en Europe comme un conquérant et triomphera apres en avoir été exclue deux fois. La première fois d'Andalousie (Espagne) et la seconde d'Europe de l'est après la tentative de conquête d'Athenes (Grèce). Je crois que cette fois nous réussirons à conquérir l'Europe non par l'épée [la lutte], mais par la diffusion de l'islamisme. La conquête de Rome est une étape dans l'expansion de l'Islam, qui inclut le monde entier, l'est et l'ouest. Ceci est basé sur les faits des prophètes et les signes de la rédemption:

     

    Source: www.islamonline.net/fatwa/arabic/fatwadisplay.asp?hfatwaID=2042

     

  • Fermer la fenêtre