Le " Cirque Médiatique " continue !

(photo d’archives)

 

dimanche 31 mars 2002, 20h05 :

Tsahal menace d'évacuer par la force les étrangers de Ramallah

JERUSALEM (Reuters) - L'armée israélienne menace d'évacuer, "si nécessaire" par la force, les "non-résidents", journalistes y compris, présents à Ramallah, la ville de Cisjordanie déclarée zone militaire fermée où le président de l'Autorité palestinienne vit assiégé.

Défiant les chars, une quarantaine de militants pacifistes étrangers avaient auparavant rejoint Yasser Arafat dans son QG cerné par Tsahal depuis vendredi, jour où le Premier ministre israélien l'a qualifié d'"ennemi" de l'Etat hébreu.

L'Association des journalistes étrangers en Israël a officiellement protesté contre cette décision.

"Les médias doivent être autorisés à couvrir ce sujet majeur. Nous appelons le gouvernement israélien à permettre une couverture libre et indépendante de l'opération en territoire sous administration de l'Autorité palestinienne", déclare l'association dans un communiqué.

 

Hier, respectivement le 13 mars 2002, les mêmes s’indignaient après la mort de Raffaelle Ciriello (photo)

mercredi 13 mars 2002, 20h49

Protestations en Italie après la mort d'un reporter à Ramallah

RAMALLAH/ROME (Reuters) - Raffaele Ciriello, un photographe italien âgé de 42 ans, a succombé à ses blessures après avoir été touché par des tirs israéliens à Ramallah, a annoncé le ministère italien des Affaires étrangères.Le journaliste indépendant, envoyé spécial du quotidien italien Il Corriere della Sera, a semble-t-il été pris pour cible par erreur alors qu'il se trouvait en compagnie d'un groupe de tireurs palestiniens, a expliqué l'un de ses collèges.

Des images diffusées par la RAI, chaîne de télévision publique italienne, le montrent aux côtés de combattants palestiniens peu avant sa mort et l'un d'eux invite ses camarades à la prudence en raison de la présence d'un char israélien au bout de la rue. "Avancez un par un", leur conseille-t-il.?

"Il est important de rappeler qu'il y a eu des échanges de tirs à Ramallah, et c'est pour cette raison que l'armée avait fermé la zone aux journalistes hier", a déclaré le lieutenant-colonel Olivier-Rafkovicz, porte-parole de Tsahal.

 

Le 13 mars, l’un des leurs a payé les risques insensés qu’il a pris de sa vie. Les journalistes ont-ils la mémoire si courte ?

Albert Capino